12 Jun
2012

Du Maroc en Bretagne

 

 

 

 

 

 

 

Sofiane a interrogé son papa.

 

1.  À quel âge êtes-vous parti ?

A 2 ans.

 

2.  Pour quelles raisons êtes-vous parti ?

Nous devions rejoindre mon père.

 

3.  Avec qui êtes-vous parti ?

Mon frère et ma sœur aînée.

 

4.  Par quels moyens de transport êtes-vous parti ?

En voiture et en bateau.

 

5.  Comment vous sentiez-vous en partant ?

De la joie car j’allais rejoindre mes parents et de la tristesse car j’ai quitté mon pays et mes grands-parents.

 

6.  Qu’est-ce que vous avez emporté avec vous en partant ?

Des souvenirs.

 

7.  Comment vous sentiez-vous en arrivant ?

J’étais très curieux.

 

8.  Qu’est-ce qui changeait le plus dans le paysage, ou dans le climat ?

Les températures.

 

9.  Avez-vous vu des différences de langue, de façon, d’accent ?

Non car le Maroc est francophone.

 

10. Avez-vous vu des différences dans la façon de s’habiller ?

Oui car il y a le changement de climat.

 

11. Avez-vous vu des différences dans les repas ?

Oui, au Maroc les plats sont beaucoup plus épicés.

 

12. Avez-vous gardé des traditions du pays de départ ?

Oui

 

13. Avez-vous gardé des recettes de cuisine du pays de départ ?

Oui beaucoup ! Coucous, Tajine (Plat en terre cuite)…etc

 

 

 

 

 

 

 

 

14. Avez-vous gardé des fêtes du pays de départ ?

Oui, le ramadan et l’Aïd (Fête du mouton)

 

15. Parlez-vous toujours votre langue maternelle ?

Oui car il ne faut perdre sa culture.

 

16. Que préférez-vous maintenant : votre pays de départ ou votre pays d’arrivée ?

C’est comme si vous me demandiez de choisir entre mon père et ma mère.

Image de prévisualisation YouTube

8 Réponses à “Du Maroc en Bretagne”

  1. lenaig Dit:

    bravo sofiane pour ce que tu as fait je sis de toi
    c’est quand que tu retournes au Maroc?
    merci
    lenaig

  2. I. Commelin Dit:

    Un très bon article, Sofiane, bravo : détaillé et bien illustré.
    Ton papa a dû arriver en France dans le cadre du « regroupement familial », non? Cette disposition permettait aux travailleurs immigrés de pouvoir être rejoints par leur famille. A l’époque, la France avait tant besoin de bras que les entreprises françaises affrétaient des cars pour aller recruter en Afrique du Nord! Une fois installés en France, les immigrés pouvaient alors faire venir leur famille restée au pays.
    Le regroupement familial est maintenant très restrictif, ce qui provoque des drames humains: quelle tristesse de devoir quitter ses proches pour aller gagner sa vie à l’étranger, lorsqu’on ne sait pas quand on les reverra!

  3. Anonyme Dit:

    Merci pour les commentaires !
    Lenaig je retourne au Maroc pendant les grandes vacances 🙂

  4. 4moulins Dit:

    Eh bien Sofiane, tu as bien de la chance, et nous te souhaitons de bonnes vacances!
    As-tu encore au Maroc de la famille, des grands-parents…?

  5. Jaqueline Dameron Dit:

    Bravo, Sofiane, pour ton article extrêmement intéressant. J’ai bien aimé la réponse à la question  » que préférez-vous ? votre pays d’origine ou Brest ?  » C’est important de garder la culture familiale, l’attachement à une région ou un pays d’origine. C’est bien aussi de se sentir à l’aise, là où on vit, fidèle, mais sans idéaliser le pays de départ. Cela fait une double richesse affective et culturelle.
    Bonnes vacances.

  6. 4moulins Dit:

    Moi aussi j’aime bien cette réponse du papa de Sofiane 🙂

  7. Sofiane Dit:

    Oui j’ai beaucoup de membres de ma famille qui sont rester au Maroc et c’est pour sa que je l’ai rend visite tout les ans pendent les grandes vacances. D’ailleurs je vais bientot y aller 😀

  8. 4moulins Dit:

    Eh bien nous te souhaitons de super bonnes vacances, Sofiane! 😀

Laisser un commentaire

Vous devez connecté pour laisser une réponse.