Le Défi Récylum vécu avec ma classe

Bonjour à tous,

Il y a quelques mois je vous présentais le Défi Récylum dans cet article et je m’apprêtais à le vivre avec ma classe de CE2.  Il s’agit d’un projet écologique et solidaire. Au cours des deux derniers mois nous avons réalisé avec mes élèves 6 des 9 défis proposés et je vais vous en raconter l’expérience.

Le matériel dont nous disposions

Tout d’abord sachez que l’ensemble des outils fournis dans le kit gratuit par le défi Récylum permettent de commencer très facilement et d’impliquer rapidement les élèves. Dès les premières séances, j’ai senti un enthousiasme et un réel intérêt de mes élèves pour le défi.

En effet nous disposions:

  • d’un livret individuel pour chaque élève très ludique et coloré
  • d’un guide pour l’enseignant avec les étapes expliquées pas à pas (matériel, temps, consignes, prolongements)
  • d’affiches pour mener les séances (affiches documentaires)
  • d’une affiche récapitulative de suivi des défis réalisés que nous avions en permanence sur la partie latérale du tableau.
  • d’un tableau de bord numérique sur le site du Défi Recylum pour choisir puis validé les défis.
  • de patrons de petites lumibox personnelles construites et emportées chez eux par les enfants

Les Défis menés avec ma classe

En 7 semaines nous avons réalisé 6 défis sur les 9 proposés. Nous avons commencé par le défi LUMITRI où les élèves ont bien accroché à cette partie informative grâce aux affiches et leurs livrets. Ils ont découvert des choses (le symbole « poubelle barrée » sur les culots des lampes par exemple) et se sont sentis responsabilisés.  Nous alternions entre les phases de lecture d’affiches et celles de mise en commun dans les livrets. J’ai donc intégré ce défi dans une séance de Lecture documentaire et en partie aussi sur un temps de questionner le monde puisque nous nous intéressions au recyclage.

Dans la foulée la même semaine nous avons réalisé le Défi LUMIBOX pour que les enfants puissent collecter les lampes usagées chez eux. J’ai intégré ce défi lors d’une séance sur les solides que nous étions en train de travailler au même moment. Nous avons réinvesti les termes de patron, d’arête, de face et de sommet. La construction des lumibox s’est avérée plus facile que je ne l’avais anticipé. En effet chaque face était numérotée pour un assemblage rendu aisé. Nous l’avons réalisé en grand groupe à l’aide mon visualiseur HUE HD et de mon vidéo projecteur interactif. Les enfants étaient ravis de s’aider les uns les autres lorsqu’ils avaient fini et se montraient fiers de repartir avec leur lumibox le soir même.

 

 

 

 

Puis nous avons mené la semaine suivante le Défi LUMI’COLLECT afin de repérer les lieux de collecte autour de l’école et autour de notre ville de Ronchin. Les enfants ont eu la surprise de découvrir que 5 lieux de collecte existaient à proximité de chez eux dont un, à 100m de l’école dans un supermarché. Nous nous sommes servis de Googlemap puis de l’outil fourni sur le site du Défi Récylum. Je leur ai distribués des plans imprimés de la ville et des communes aux alentours.(puisque tous n’habitaient pas la commune de l’école) Ils ont entouré et nommé les points de collecte puis nous avons collé ces plans dans leurs livrets du défi Récylum. Le site du défi Récylum permet d’ailleurs de les situer très précisément en rentrant simplement le nom de la commune.

J’ai inclus ce défi dans une séance de questionner le monde partie espace et nous avons pu réinvestir les noms de commune, de quartier, d’échelle, de distances. Nous avons aussi reparlé de la communauté de commune (communauté urbaine de Lille), des déchetteries, et des accès et moyens de transport autour de la ville.

 

 

 

 

Afin de faire bénéficier aux autres enfants de l’école et aux familles de notre expérience nous avons réalisé le Défi LUMINEUX. Il consistait en la réalisation d’une cocote qui serait un outil de communication des savoirs du Défi Récylum.

Les enfants ont beaucoup aimé cette partie car pour certains c ‘était la première fois qu’ils réalisaient une cocotte en papier. J’ai intégré ce défi au sein d’une séance de grammaire sur les phrases interrogatives.Les enfants devaient imaginer des questions et leurs réponses associées en réinvestissant les notions vues lors du défi LUMITRI. Ils ont d’abord fait un premier jet dans leur cahier du jour puis après correction, ils ont recopié leurs questions et réponses dans leurs livrets avant de les recopier une dernière fois sur leurs cocottes.

 

 

 

 

Dans les jours qui suivirent nous avons décidé de mener le défi LUMIPRESSE. Il s’agissait pour les enfants d’écrire un article pour raconter et décrire ce qu’était le défi Récylum. Ils ont fait un premier jet dans leur cahier d’écrivain puis ont recopié leur article sur les ordinateurs de la classe. Ce défi nous a permis de nous intéresser à l’organisation d’un article, sa mise en page (P.A.O). J’ai intégré ce défi à deux séances de production d’écrit ainsi que deux séances d’informatique (TUICE). Les enfants ont apprécié ce défi. Ils se sont sentis investis d’une mission d’information et se sont mis dans la peau de journalistes.

 

 

 

 

Enfin pour conclure notre participation au défi Récylum juste avant les vacances printanières nous avons réalisé le Défi LUMI’ART. J’ai intégré ce défi à deux séances d’art visuel. Les enfants avaient pour consignes d’intégrer deux petits personnages représentant des lampes au milieu d’une composition originale de leur choix mais en détournant les lampes. Ils pouvaient utiliser leurs feutres ou crayons de couleur, leurs gouaches et des craies-grasses mises à disposition .

Les enfants ont fait preuve d’une imagination qui a dépassé mes attentes. Nous avons eu des lampes champignons, des lampes montgolfières, des lampes princesse, des lampes cactus, des lampes super-héros. Ce fut l’occasion de mettre en avant la créativité et l’originalité de certaines productions et un bon moyen de conclure ce beau projet.

Mais peut-être n’en avons toujours pas fini avec le défi Récylum?

Puisque nous comptons rebondir sur les élections du conseil municipal des enfants (CMEJ de Ronchin) pour adresser un courrier à la mairie de notre commune afin que nous puissions rencontrer un élu (conseiller ou adjoint en charge des questions de recyclage et d’environnement). Lors de cette rencontre nous lui expliquerons ce qu’est le défi Récylum et nous lui demanderons ce qui est mis en place au niveau de la commune en terme de recyclage. Il s’agira du Défi LUMI’VILLE

Je reviendrai pour éditer cet article si nous parvenons à nos fins.

Si vous souhaitez participer l’an prochain au défi Récylum et recevoir gratuitement es kits pédagogiques n’hésitez pas à vous inscrire sur le site du Défi Récylum

Bonne découverte à tous

Mathieu

2 thoughts on “Le Défi Récylum vécu avec ma classe

  1. Quand je vois ce type d’initiative, qui me font grand plaisir, j’aimerais savoir, en tant que rationaliste, s’il est possible d’évaluer les acquis des élèves sur les différents thèmes traités. Si on peut valider expérimentalement l’intérêt de telles expériences, je ne m’en porterai que mieux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *