L’écran numérique interactif: un outil pédagogique plein de promesses

Pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux vous avez du remarquer depuis quelques semaines l’arrivée dans ma classe de cet immense écran numérique interactif tactile de la marque BenQ . J’avais promis de vous en reparler très vite alors nous y voilà.

De quoi s’agit-il ?

Dans les grandes lignes il s’agit d’un tableau blanc interactif mais il est bien plus que cela. En effet il intègre de multiples fonctionnalités comme :

  • Un logiciel EZwrite d’édition pour réaliser tout ce qu’il est possible d’imaginer avec un tableau blanc interactif. (Insérer des formes, des quadrillages, des modèles d’écriture, faire des tracés géométriques, souligner, surligner, partager l’écran en 2 ou 3 parties, tenir un tableau des scores, insérer vos pages préparées)

 Voici d’ailleurs nos premiers essais le jour de la réception:

  • 2 stylets passifs utilisables des 2 côtés (pointe fine ou pointe large) pour écrire, surligner, entourer, jouer
  • Une télécommande qui sert de pointeur laser mais aussi de micro pour enregistrer des tutos par exemple. (Fonctionnalité hyper pratique sur laquelle je reviendrai)
  • Une barre de son de très bonne qualité et puissante (J’ai dû le laisser à 55% du volume même avec mes 29 élèves)
  • Un socle sur roulettes(qui n’est pas fourni dans le pack) avec alimentation (bien que l’écran puisse être fixé au mur selon vos besoins)
  • Un logiciel instashare2 pour « caster » (partager le contenu d’un autre appareil) vers le tableau depuis n’importe quel autre outil numérique (tablette, smartphone, ordinateur). En gros vous pouvez tout envoyer vers l’écran numérique interactif sans câble tant que les autres appareils sont connectés sur le même réseau WIFI.(Et même s’il s’agit d’un partage de connexion via votre smartphone utilisé comme routeur)
  • Compatible MAC ou PC (ça tombait bien puisque mon ordi est un PC et les tablettes de l’école sont des IPADS)

Autre atout non négligeable en pleine crise sanitaire il intègre un capteur de CO2, il est traité pour résister aux germes et enfin pour protéger les yeux de nos élèves il possède une solution Smart Eye-care.

Bref comme vous pouvez le constater c’est un petit concentré de technologie et un vrai bijou numérique à utiliser en classe. Il dispose de nombreuses entrées et sorties HDMI, VGA, USB , USB-C, RJ45-Ethernet (et tous les câbles sont fournis si vous en avez le besoin)

 

Au niveau des dimensions c’est une belle bête avec une diagonale d’écran de 165 cm (65’’). La luminosité et le contraste sont bluffant au point que je n’allume même plus mon vidéoprojecteur qui fait pâle figure et ne soutient pas la comparaison.

Il est très plat et l’encombrement en profondeur est réduit ce qui est appréciable dans nos petites classes déjà surchargées de mobilier. Le fait qu’il soit mobile permet d’ajuster en fonction de vos séances son emplacement.

Enfin l’écran plat intègre aussi une mémoire flash intégrée et un gestionnaire de fichiers qui permet de stocker les documents et images dont vous pourriez avoir besoin en branchant un disque dur externe ou une clé USB personnelle.

(Vous pouvez aussi ajouter un OPS/PC en option complémentaire)

 Une vue latérale de l’écran

Le voici en place dans ma classe :

Comme le socle roule très bien je le déplace facilement dans ma classe en fonction des activités.

Pour quels usages pédagogiques ?

 Mon retour d’expérience depuis 3 semaines

J’ai reçu ce tableau blanc interactif mi- janvier. Il nous a fallu 15 minutes d’installation (tout est très intuitif). Pour le fixer sur le socle il faut être à deux en revanche. Puis en 1 heure je l’avais bien en main (pour les principales fonctionnalités). Voici d’ailleurs la capsule vidéo réalisée le jour même :

Dès les premières séances je m’en suis servi pour :

  • Projeter des livres et manuels (entourer des mots, surligner des passages, expliquer des consignes, montrer aux enfants où écrire et rendre le tout très visuel et explicite)
  • Faire des modèles d’écriture des lettres et des chiffres sur un fond Seyes et faire passer mes élèves un à un, en utilisant différentes couleurs pour les étapes de réalisation des lettres. J’ai par exemple encore plusieurs CP qui font leurs chiffres en miroir. Dès que je le repère sur une ardoise ou un cahier j’envoie l’enfant au tableau. Je lui insère un modèle animé de tracé du chiffre puis il repasse avec le stylet plusieurs fois le modèle en pointillés.
  • Faire des corrections par moi-même ou en faisant intervenir les enfants au tableau (Ils peuvent écrire sur le tableau à l’aide des stylets ou directement avec le doigt, même chose pour effacer où ils peuvent utiliser la gomme avec le stylet ou la paume de la main, la réponse tactile est là aussi très impressionnante)
  • Ecrire les devoirs sur une page Seyes (idéale pour des élèves de CP et CE1 qui ont du mal à se repérer sur leurs cahiers) et afficher simultanément mes miniatures de cartable et de cahier (pour éviter les oublis) comme sur l’image ci-dessous
  • Jouer à des jeux numériques interactifs en ligne (l’écran numérique interactif intègre le navigateur Mozilla Firefox, j’ai donc importé mes marque-pages) sur les sites que j’affectionne beaucoup comme logicieleducatif calculatice, jeux pédago, ou encore net comme sur la photo ci-dessous :

Les enfants déplacent ainsi des syllabes, des images directement avec les doigts ou tapotent sur l’image où ils entendent le phonème que nous étudions.

 

Pour en savoir plus

Déjà vous pouvez continuer de suivre mes aventures !

Je n’en suis qu’au début de l’exploration de toutes les fonctionnalités et le potentiel de cet outil. Je vous en reparlerai très vite à travers les projets des périodes 4 et 5.

En attendant si vous voulez en savoir plus je vous invite à découvrir le site de BenQ éducation ou encore le site web général BenQ

Vous pouvez aussi les trouver sur les réseaux sociaux :

BenQ France education

BenQ France

 

Je vous joins aussi la brochure BenQ éducation au format PDF avec toutes les informations sur leur gamme et les détails des solutions novatrices qu’ils proposent.

Brochure Education BenQ

Ludiquement vôtre

Monsieur Mathieu

 

 

 

Un commentaire sur « L’écran numérique interactif: un outil pédagogique plein de promesses »

  1. Bonjour, je vais suivre avec attention vos prochaines publications, car je viens également de faire l’acquisition d’un ENI ! Faute d’avoir un logiciel intégré, J’utilise le logiciel Openboard, mais il fait très bien le travail. L’erun de mon secteur m’a conseillé ce site : classroomscreen avec plusieurs outils intéressants. J’ai aussi bien apprécié d’avoir travaillé sur l’eni pour les élèves en classe à la maison : j’ai pu envoyer le soir le pdf de mes « tableaux » de la journée (on peut même si on le souhaite enregistrer une vidéo avec le son et l’image de l’écran … mais je n’ai pas encore de micro, et se pose le problème de la lourdeur du document à envoyer …).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *