Ne ratez pas LIBSCO un salon éducatif digital passionnant le 16 octobre

LIBSCO, le salon éducatif qui décloisonne l’éducation, est de retour le 16 octobre 2021

L’école bouge ! Des initiatives développées par des enseignants et des éducateurs passionnés voient le jour un peu partout : diffusion de pédagogies alternatives au sein des classes publiques comme privées, création d’écoles différentes, solutions concrètes pour la prise en compte des troubles de l’apprentissage…

Telle est la mission de LIBSCO, que j’ai découvert cette année, le salon de la liberté pédagogique : repérer sur le terrain les expérimentations et innovations éducatives réussies pour les porter à la connaissance du plus grand nombre. Autant vous dire que vous allez découvrir des formes de pédagogie et des expériences de terrain qui vous donneront aussi envie d’innover!

L’étonnant succès de LIBSCO

La première édition du LIBSCO avait rassemblé près de 1200 visiteurs en 2019, soit presque le double de la fréquentation espérée : enseignants, chercheurs, directeurs d’écoles, acteurs de l’orientation et du soutien scolaire, formateurs et pédagogues, mais aussi parents d’élèves et associations s’étaient pressés au LIBSCO, à la recherche d’expériences concrètes et de partages de bonnes pratiques.

 

 

 

 

Crise sanitaire oblige, l’édition 2021 du LIBSCO est programmée en version digitale pour rester accessible au plus grand nombre. Toujours gratuit, ce salon propose une sélection d’ateliers interactifs, de la maternelle au Bac.

  • Comment faire renouer les élèves avec l’attention et donner du sens à ce qu’ils apprennent ?
  • Repenser l’enseignement de l’anglais ?
  • Que proposer aux familles comme aux établissements en matière d’orientation ?
  • Comment utiliser la méthode de Singapour?
  • Repérer et prendre en compte les troubles DYS
  • intégrer les Réflexes archaïques dans les apprentissages
  • Recourir à la Gestion mentale.

Voilà autant de sujets et de thématiques qui seront abordés lors de cette édition.

 

 

 

 

 

Chaque prise de parole durera 20 à 40 minutes, afin de rester compatible avec le format web.

Point d’orgue du LIBSCO 2 : le débat entre Harold Bernat et François-Xavier Bellamy

La soirée du 16 octobre promet d’être animée avec un débat public entre Harold Bernat, professeur de philosophie, et François-Xavier Bellamy, ancien professeur de la même discipline et député européen. Au cœur de leurs échanges : la formation des professeurs, dont de multiples rapports pointent les manquements sans être pourtant suivis de réformes approfondies, faute de consensus. 

Très éloignés politiquement, ces deux orateurs hors pair, qui pensent l’école de demain, ont accepté de confronter leurs points de vue afin de nourrir le débat éducatif.

Que faut-il réformer dans la formation de nos enseignants ? Comment ?

Et surtout, pour quelle vision de l’école ?

Un débat à ne pas manquer.

Pour en savoir plus et ne pas rater ce très beau salon pédagogique je vous laisse le lien vers sa programmation:www.libsco.fr

Surtout notez bien dans votre calendrier: Libsco , le salon de la liberté pédagogique, le samedi 16 octobre 2021

Ludiquement vôtre

Monsieur Mathieu

 

Pour Féliciter vos élèves chaque jour: Affiche Aujourd’hui je suis fier et je félicite

Bonjour à tous,

Je partage avec vous une petite affiche de pédagogie positive que j’utilisais déjà avec mes CE2 par le passé et que je vais réutiliser avec mes CP cette année.

je félicite 1

 

En effet nous saluons les efforts de nos élèves dans les cahiers avec des appréciations, des tampons, des bons points magiques , sur leurs évaluations ou bulletins mais rarement nous saluons leur effort de manière collective

Or je pense que pour beaucoup d’élèves la construction de l’estime de soi passe par le regard de l’enseignant mais aussi et surtout par le regard des autres sur soi.

L’idée est de pouvoir mettre à l’honneur 3 élèves par jour (si possible différents chaque jour) sur un point précis où ceux-ci ont fait des efforts.

je félicite 2

Même des élèves en grande difficulté peuvent être encouragés et mis en avant au moins une fois par jour par les autres!

L’intitulé est forcément glorieux: Aujourd’hui je suis fier et je félicite!

Je pense que si je félicite un élève à un moment particulier de la journée je lui dirai d’aller inscrire son nom sur cette affiche plastifiée et aimantée au tableau et à la fin de la journée nous ferons une petite acclamation (avec applaudissements et cris de joie) pour les 3 lauréats du jour.

Mes élèves connaissent bien la chanson « ça c’est magnifique, ça c’est bien! » Pour rappel j’ai découverte cette acclamation générale de félicitation lors d’un voyage au Togo en 2010 et je m’en sers depuis en classe très régulièrement.

Voici ce que ça donnait suite à une poésie récitée par un jeune Togolais:

Comme j’ai pensé à vous mes très chères collègues féminines j’ai aussi réalisé une version féminine.

Vous pourrez télécharger cette affiche bienveillante en A4 ou A3 au choix. Je pense que je vais évider au cutter la partie en pointillés pour utiliser directement mon tableau blanc dans les cases. Je vous posterai une photo dès que je l’aurais utilisée avec mes cp.

aujourd’hui je félicite A4
Je félicite version homme A3
Je félicite version femme A3

Ludiquement vôtre

Monsieur Mathieu

La ligue de l’enseignement un superbe partenaire pour redonner vie aux classes de découverte!

Ensemble, redonnons vie aux classes de découverte !

Depuis 2 ans, crise sanitaire oblige, nous avons été grandement limités pour nos voyages scolaires et encore plus pour les classes de découverte en particulier. Quelques jours avant le premier confinement je devais partir avec mes CE2 pour un séjour de 4 jours/3 nuits dans le Finistère pour un beau projet cinéma. Et patatras tout fut annulé alors que tout était bouclé, financé et préparé. Élèves à réconforter en prime, tout ça en distanciel…

Mais alors que les jours plus sereins reviennent il est l’heure de se repencher sur ces beaux projets.

Les classes de découvertes sont des moments pédagogiques forts et des temps d’apprentissage particulièrement riches. Ces moments, souvent uniques, que chacun devrait connaître au moins une fois, constituent un plus indéniable dans la scolarité des élèves et une expérience majeure en tant qu’enseignant. Pour l’avoir vécu plusieurs fois j’adore ces moments partagés avec mes élèves, voir ceux qui se révèlent, découvrir de nouveaux liens d’amitié, passent un cap en termes d’autonomie ou de maturité. Pour certains ce voyage scolaire (en particulier s’il inclut des nuitées) sera un déclencheur pour « grandir ». J’ai eu la chance ces 10 dernières années d’emmener mes élèves au Puy du fou, à Vulcania, à Londres, sur la côte d’Opale ou encore au parc naturel d’Olhain

Aujourd’hui je vais vous présenter un partenaire qui pourrait vous aider dans l’organisation de vos classes de découverte.

LA LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT, VOTRE PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ

Vous ne connaissez pas la ligue de l’enseignement ?

Il s’agit d’un organisateur de classes de découvertes. La Ligue de l’enseignement accompagne le monde enseignant depuis plus de 70 ans, avec des objectifs communs, associant leurs valeurs éducatives à votre projet pédagogique.

A partir de vos objectifs, leurs équipes de professionnels vous accompagnent dans toutes les étapes de votre projet, sur les aspects pédagogiques, administratifs et financiers.

Voici les intérêts de cet organisme :

  • Un partenaire reconnu du Ministère de l’Éducation Nationale
  • Des programmes sur mesure
  • Un accompagnement professionnel de l’idée à la réalisation du séjour
  • Des conseillers dans les départements que vous pourrez rencontrer

Leur site est très bien conçu avec un choix par destination, par niveau de classe concerné ou par thème de classe de découverte.

  • Pour les destinations vous trouverez de nombreux séjours en France mais aussi en Europe et même aux États-Unis ou au Mexique.
  • Pour les niveaux de classe concernés vous pourrez partir de la petite section à la terminale
  • Pour les thématiques proposées vous aurez un choix pléthorique entre Nature, patrimoine, sport, art et culture, scientifique, citoyen, ou encore des fermes pédagogiques.

Voici d’ailleurs plus en détail l’ensemble des thèmes qui vous seront proposés :

Vous pouvez aussi consulter en ligne au format PDF les brochures des séjours proposés par la ligue de l’enseignement directement dans cette rubrique consacrée.

Un des grands avantages de cet organisme et de vous guider pas à pas dans la réalisation de votre projet.Ils proposent des séjours clef en main comme des séjours complètement personnalisés c’est selon votre choix personnel ou choix d’équipe.

 Vous disposez d’un espace enseignant avec toutes les étapes qui vous mèneront au départ avec vos élèves. Les circulaires et les documents sont librement téléchargeables et vous feront gagner un temps précieux. (Fiche sanitaire, fiche trousseau type, courrier de réunion ou d’information aux familles)

Le conseiller vous aidera à bâtir votre projet, à rédiger le projet pédagogique, à remplir tous les documents officiels à destination de votre I.E.N. Ils ont même pensé à la communication des informations aux familles. En effet ce conseiller pourra participer avec vous à la réunion de présentation dans votre établissement et vous fournir des supports visuels pour illustrer cette réunion.

La ligue propose aussi un blog sécurisé destiné aux parents. Sur tous leurs séjours, il vous est possible de mettre en ligne très simplement, même depuis votre smartphone, des nouvelles de votre classe de découvertes des photos et des infos pratiques destinées aux parents d’élèves.

Pour synthétiser si vous avez envie de partir avec vos élèves mais que vous avez un peu d’appréhension par rapport à la masse de préparation que suppose ce projet, vous aurez avec la ligue de l’enseignement :

  • Un partenaire sérieux, complet, aguerri
  • Les meilleures conditions d’organisation, de préparation, de réalisation de votre séjour
  • Une garantie de sérieux vis-à-vis de la hiérarchie et de vos familles.
  • Un accompagnement du début à la fin
  • Un interlocuteur régulier, ouvert et disponible.

Je ne peux que vous inviter à explorer leur site et à découvrir leurs offres que j’ai trouvé très intéressantes. Je pense que par bien des aspects vous pourrez avec eux, partir en toute confiance et en toute sérénité afin de vivre un moment unique et précieux avec vos élèves.

Ludiquement vôtre et vous souhaitant de beaux séjours avec vos élèves

M Mathieu

Article en partenariat avec la ligue de l’enseignement

 

 

 

Organiser sa classe découverte

Et si vous vous laissiez tenter par une Classe Découverte à la montagne ?

Les classes découverte : Une fenêtre sur le monde extérieur

 J’enseigne depuis 15 ans et en dehors de ces deux dernières années marquées par la crise sanitaire je suis parti presque chaque année avec mes élèves en classe découverte.

Je pense que les classes découvertes sont un formidable moyen d’ouvrir un champ des possibles aux apprentissages en classe. La classe découverte donne du sens, de la motivation, des objectifs aux élèves pour apprendre, se documenter, se préparer.

Je suis parti en classe découverte avec des élèves de CP, CE1, CE2 et des CM. Et à chaque âge ces voyages ont permis de gagner en autonomie, de responsabiliser les élèves, de « souder » et renforcer les liens du groupe classe.  Pour certains élèves il s’agissait du premier voyage sans leurs parents, d’une première expérience de la gestion autonome de ses affaires, de son hygiène, de son espace (chambre) ou d’un espace mutualisé (chambres de 3 à 5 élèves)

Beaucoup en sont ressortis « grandi » avec une plus grande confiance en eux et un autre regard sur l’école.

Les classes découvertes à la montagne

En 2019 j’ai eu la chance de monter un projet classe découverte en Auvergne. Objectif, dépaysement total, traversée de la France à 2 cars, 76 élèves et 8 accompagnateurs pour vivre un séjour inoubliable en classe découverte à la montagne. L’espace de 5 jours et 4 nuits nous avons emmené 1 classe de CE2 et 2 classes de CM2 à la découverte de la chaine des puys, du parc Vulcania avec ses expériences en laboratoire-classe, ses animations, son cinéma 4D.

 

 

 

 

 

 

Le Site Vulcania et les expériences réalisées par les élèves.

Nous avons aussi découvert le site de Lemptegy, ancien volcan à ciel ouvert résultant d’une exploitation minière ou nous avons plongé dans les entrailles d’un volcan éteint.

 

 

 

 

 

Le volcan de Lemptégy, à ciel ouvert, utilisé comme mine.

Nous avons également visité le musée et le site de la source VOLVIC, découvert le château de Murol et terminer ce beau séjour par l’ascension du Puy de Dôme avec vue panoramique sur la chaine des puys.

 

 

 

 

 

 

Le Puy de Dôme et la vue sur la chaine des puys d’Auvergne.

La découverte de la région Auvergnes-Rhône-Alpes, de ses paysages, sa faune et sa flore, a émerveillé mes élèves qui pour certains n’étaient jamais parti à la montagne ou dans cette région.

Enrichir et nourrir le travail en classe

En classe nous avons ainsi créé du liant avec le programme d’Histoire, de sciences, de Français et de Géographie. Tout ce que nous travaillions, trouvait son sens par son raccord au projet classe découverte.

Nous avons travaillé pêle-mêle sur l’itinéraire, les grands axes routiers en France, les massifs de montagne en France, la tectonique des plaques la naissance des volcans, la typologie des volcans, le chemin de l’eau, l’acheminement de l’eau, le château fort, les sports et les activités de montagne, l’étagement de la végétation entre autres sujets d’étude.

Pour nos élèves Lillois, dont certains n’étaient jamais partis à la montagne ce fut un émerveillement de découvrir le massif central, la chaine des puys, l’histoire de cette région et le chemin de l’eau de source.

En période scolaire, les classes découverte permettent aux enfants et à leurs enseignants de rompre la routine et de s’ouvrir sur le monde. Les élèves conjuguent leurs apprentissages habituels avec des activités sportives et d’éveil qui constituent un véritable prolongement pédagogique orienté vers l’observation et l’expérience.

Les classes découverte donnent du sens aux apprentissages et offrent un aboutissement concret à un projet.

 La montagne est un terrain de jeu idéal pour partir en classes découverte, c’est un territoire unique pour apprendre, s’émerveiller et vivre des expériences enrichissantes.

Comment s’organiser pour partir ?

 Organiser un tel séjour n’est pas chose aisée mais n’a rien d’insurmontable si vous vous documentez bien et si vous vous faites aider.

Il vous faudra tout d’abord :

  • Trouver un ou plusieurs collègues prêts à se lancer avec vous (même si partir en étant une seule classe est possible).
  • Obtenir l’accord de votre directeur ou chef d’établissement.
  • Présenter le projet aux parents et obtenir la participation des élèves.
  • Vous faire aider par un organisme.

Qu’est-ce que Génération montagne ?

Génération Montagne est une aventure réunissant tous les acteurs publics et privés de la montagne en Auvergne-Rhône-Alpes. L’objectif : Faire (re)découvrir aux jeunes ce territoire exceptionnel !

Génération Montagne est là pour donner l’envie et l’opportunité aux jeunes de partir à la MONTAGNE en toute saison.

De la classe verte (Printemps/Été) à la classe de neige (Hiver) et passant par la classe rousse (Automne), Génération Montagne vous accompagne en vous expliquant plus précisément les 4 étapes permettant d’organiser une classe découverte.

Pour en savoir plus je vous renvoie vers leur excellent site: https://www.generationmontagne.com/classes-decouverte/

Vous pouvez aussi les retrouver sur Instagram :

@generationmontagne

Le site Génération Montagne est là pour vous accompagner, et vous donner des idées de séjours. Vous y trouverez toutes les démarches à suivre ainsi que les liens vers les bulletins officiels ou encore des ressources à télécharger pour vous aider à monter votre projet.

Ludiquement vôtre, en vous souhaitant de partir et de passer un bon voyage avec vos élèves

M Mathieu

 

Mon emploi du temps CP 2021-2022 avec 6 heures de jeux intégrées

Bonjour à tous,

Depuis que j’ai parlé sur les réseaux de la parution en avril 2022 de mon ouvrage sur la pédagogie par le jeu chez Magnard (Je suis actuellement en pleine rédaction, je vous en reparlerai) beaucoup de questions m’ont été posées sur la place du jeu dans mon emploi du temps. De jeunes (et moins jeunes) collègues se demandent comment intégrer (et justifier) des temps de jeux dans l’emploi du temps?

Voici donc un visuel de mon emploi du temps au moins jusque décembre (en période 3 j’aurai un cycle de natation qui va me faire tout chambouler). Sur les 24 heures devant élèves j’inclus 6 heures de jeu que j’intègre dans les horaires officiels de Maîtrise de la langue, mathématiques et E.P.S notamment.

 

 

Dans cet emploi du temps vous pouvez voir que j’ai 2 séances d’ateliers JEUX fixes les mardis et vendredis en fin de journée.  Ces séances sont indéboulonnables et je n’y renoncerai pour rien au monde! Durant celles-ci j’utilise les nombreux jeux de ma ludothèque de classe dont voici un petit aperçu:

Depuis 15 ans j’avais pour habitude d’accueillir des parents, grands-parents durant celles-ci. Crise Covid-19 oblige je me débrouille seul (même si j’ai l’aide ponctuelle des services civiques de mon école). Les premières séances c’est un peu sport mais grâce à quelques astuces (que je vous dévoilerai dans mon livre) ça finit par dérouler notamment grâce à la fonction « maîre du jeu » que je développe auprès de mes élèves. J’utilise aussi des jeux que j’ai créés ou trouvés sur la toile. Pour les miens je vous invite à consulter ma rubrique jeux à imprimer.

Dans cet emploi du temps vous voyez aussi que j’ai des séances de jeux en phonologie, en manipulation, en calcul, en E.P.S disséminées un peu partout dans la semaine. L’idée est de décrocher des cahiers, fichiers et manuels (trop nombreux en CP) pour jouer et apprendre par le concret. Il peut s’agir de jeux de tableau (Je vous renvoie vers ma rubrique jeux de tableau), de jeux sur le vidéoprojecteur en grand groupe classe, de jeux à l’ardoise.

Pour les jeux sur vidéoprojecteur je me rend souvent sur les sites suivants: jeuxpédago, Calculatice, Maclassenumérique, Logicielseducatifs, Pepit ou encore Lematoumatheux.

L’idée est d’intégrer le jeu à des moments fixes de la semaine mais aussi de l’inclure dans vos séances (en lancement de séance, au milieu de séance en remédiation ou différenciation ou encore en fin de séance en phase de structuration). Je m’en sers bien évidemment aussi en A.P.C (activités périscolaire complémentaires) que nous organisons un midi et un soir par semaine.

Voilà j’espère que cet emploi du temps vous donnera des pistes pour bâtir le vôtre et y inclure des temps de jeu.

Ludiquement vôtre

Monsieur Mathieu