Et si on changeait de peau ?

Je vais vous présenter un livre  écrit en 1959 par John Horward Griffin intitulé « Dans la peau d’un Noir ». 

Après la lecture d’un rapport sur le taux de suicide chez les noirs qui est plus élevé au Texas qu’ailleurs l’auteur décide alors de s’exiler six semaines au Texas en étant grimé en Afro-américain. Son objectif est de couper la barrière de dialogue entre les blancs et les noirs. Il a donc appelé plusieurs médecins pour l’aider dans sa transformation qui lui donnent différents traitements. Il va faire usage d’un colorant sur sa peau et se raser la tête pour que la confusion soit parfaite. Il va donc complètement se couper des siens et commencer une nouvelle vie. 

 

Le livre se tient comme un journal de bord où il explique son aventure jour après jour. On peut apprendre que les noirs et les blancs ne fréquentent pas les mêmes endroits et ont des places attribués dans les bus. Tout devient difficile pour lui et il devient extrêmement pauvre, contrecarrant ainsi le préjugé suprémaciste qui veut que les noirs aimeraient naturellement vivre dans la misère… Le peu de fois où les blancs parlent aux noirs c’est pour parler de sexualité car ils les considèrent comme des animaux fondé notamment sur l’idée que les noirs auraient un sexe proéminent.
Si vous voulez davantage vous renseigner un documentaire du même nom a été créé en 2007.

Marlon Barret

DN MADe Horlogerie 2018-2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.