L’extravagant monsieur Cardin

 

 

Toutes mes excuses pour ceux qui saignent des yeux et pour les autres on vous pardonne. Après tout on ne peut pas connaître tout le monde sur terre même si il s’agit de l’un des cinq français les plus connus au monde.

Je peux comprendre que les goûts et les couleurs de chacun sont différents et que certains auront davantage de plaisirs à lire un article sur Cristiano Ronaldo et c’est pour cette raison que je ne vous juge pas, que je ne dirais pas que vous êtes incultes ou ignorants. Je laisse ce plaisirs aux lecteurs admirateurs de la haute couture.

Si vous avez compris mon second degré j’espère que connaisseurs ou non vous aurez plaisir à lire cet article sur cet homme incroyable qu’était Pierre Cardin.

Et pour commencer qui est monsieur Cardin ?

Il est né en 1922 en Italie et nous quitté il y peu à l’âge de 98 ans le 29 décembre 2020 et ce qui est sur c’est qu’il a bien vécu. Il s’agit d’un grand couturier, modéliste et homme d’affaire. 

 

Il y a tellement de choses à dire sur lui qu’un seul article ne suffirait pas, mais pas de panique mes chers lecteurs, synthétiser est mon deuxième prénom.

Le créateur, rénovateur de la haute couture française d’après-guerre, a enchaîné les inventions futuristes, lance la première ligne de vêtements pour homme, et appose son nom sur de nombreux produits.

Il débute à 14 ans chez un tailleur avant d’entrer en 1944 dans la célèbre maison Paquin. en 1947 Pierre Cardin est le premier employé de Christian Dior (là par contre vous êtes obligé de connaître). Il fonde dans les années 50 sa propre maison et révolutionne la haute couture avec ses silhouettes circulaires abstraites, des formes sculpturales et de nouveaux tissus tel que le vinyle ou la fausse fourrure qui fera scandale (et qui fait aujourd’hui le bonheur de tous les défenseurs des animaux). Ses tenues frappent aussi par leur couleurs et leur motifs empruntés au pop art.

 

Il est le premier styliste à lancer, en 1960, une collection de vêtement masculins. A la même époque, il propulse sur ses podiums de mode féminine la première mannequin de l’Empire du Soleil Levant jamais vue à Paris : Hiroko Matsumoto (1936-2003) dont il tombe amoureux a Tokyo. Avec cette icône de poupée japonaise, il ouvre la voix à une vision internationale de la mode

Un Milliardaire

En apposant ses initiales « PC » sur ses cravates, briquets, papiers peints, ou mobilier ce capitaine d’industrie avait fait de son nom une marque globale. Pierre Cardin a multiplié les contrats de licence ce qui lui a permis de devenir milliardaire.

Dans le même temps son flair imparable lui permet de déceler en Jean Paul Gaultier un talent de mode. De même que pour Philippe Stark, designer star, qui sera stagiaire dans sa maison, à l’époque ou le couturier s’invente designer, en dessinant des meubles colorés aux formes géométriques révolutionnaires pour l’époque.

Pierre Cardin semblait sûr de lui et n’hésitait pas à l’affirmer par son franc-parler  » C’est un danger pour la mode de produire sans cesse, moi j’ai un style reconnaissable qui fait ma signature, on ne peut pas en dire autant des autres ».

Chers admirateurs de la haute couture, ignorants ou fans de Cristiano Ronaldo j’espère que cet article vous aura plu et vous motivera à découvrir les grands noms du design.

 Amélie Talour – DNMADE 1 Joaillerie, Décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.