Lucie ou la montre la plus compliquée du 20 ème siècle

Parmi ses complications : quantième perpétuel des jours, mois, années, année bissextile, phase de la Lune, indication des saison, solstice, équinoxe, équation du temps, chronographe (avec remise à zéro), réserve de marche, grande et petite sonnerie, carillon 3 tons de répétition de l’heure, des quarts et des minutes, 3 cartes du ciel de Paris, Lisbonne, et Rio de Janeiro, état du ciel des hémisphère boréal et hémisphère austral, signe du zodiaque, heures de 125 villes du monde, heure des lever et coucher de soleil de Lisbonne, thermomètre, hygromètre, baromètre, altimètre, et boussole.

Le musée du Temps de Besançon présente parmi sa collection une montre de poche célèbre par sa grande complexité. Elle comporte 27 indications horaires, et astronomiques et 26 complications horlogères. Son mouvement composé de 975 pièces est assemblé sur 4 étages ! Ce garde-temps commandé en 1897 par un riche portuguais au maître Horloger Louis Leroy démontre son incroyable technicité. Cette montre reste pendant près d’un siècle LA montre la plus compliquée au monde. Elle gagne même le grand prix du Jury de l’Exposition Universelle de 1900. Aujourd’hui encore elle reste une référence en matière d’horlogerie ultra-compliquée bien que détrônée par la montre bracelet GrandMaster Shim de Patek Philippe.

Vous pouvez l’admirer au musée du Temps à Besançon.

Maelenn N. – DNMADe1HO – Oct. 21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.