Joséphine Baker 5ème femme au Panthéon

La première femme noire star, icône des années folles, figure des luttes pour les droits civiques, résistante, femme libre aux nombreux amants et amantes. Personnage aux mille facettes, aussi sulfureuse que généreuse et engagée Joséphine Baker est la première femme noire à entrer au Panthéon. Mais aussi la première femme à y entrer seule, sans conjoint ni compagnon de lutte. Elle y rejoint Sophie Berthelot, Marie Curie, Germaine Tillon, Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Simone Veil.

L’entrée de Joséphine Baker au Panthéon est un signal fort, cela contribue à rendre hommage à une femme qui a fait l’histoire, et à rétablir (un peu) l’équilibre de cette Histoire encore trop souvent écrite au masculin. Mais cela doit bel et bien nous questionner : les hommes font l’histoire mais où sont les femmes ? Trop souvent invisibilisées les femmes artistes, architectes, poétesses, autrices, philosophes, peintres, sculptrices, aviatrices, sportives ont toujours existé, combien d’entre elles pouvez-vous citer de tête ?

Rendre aux femmes leurs places dans l’histoire c’est permettre aux jeunes générations de grandir avec des modèles de réussite féminins, de s’identifier et de rêver le champ des possibles. C’est permettre de penser une société plus égalitaire, plus juste à l’heure où l’on parle des droits des femmes honorons cet héritage culturel méconnu : https://www.france.tv/france-5/culottees/

Joséphine Baker (de son vrai nom Freda Josephine McDonald) nait le 3 juin 1906 dans le Missouri (USA) en pleine ségrégation raciale. Issue d’une famille pauvre elle se marie à 13 ans puis s’engage dans un groupe d’artistes de rue. Animée par la danse et la musique elle est rendue célèbre pour sa revue nègre aux Folies Bergères à Paris. En raison des discriminations de la ségrégation aux USA elle demande la nationalité française et s’exile. Espionne pour sa patrie d’adoption elle s’engage dans la résistance pendant la seconde guerre mondiale et est décorée de la légion d’honneur. Ne pouvant oublier les luttes qui déchirent son pays elle lutte contre le racisme, c’est la seule femme à prononcer un discours aux cotés de Martin Luther King. Femme aux valeurs de partage et de tolérance elle est notamment connue pour sa famille arc-en-ciel, ses 12 enfants adoptés venus du monde entier.  Pour découvrir la femme derrière l’histoire : https://www.arte.tv/fr/videos/075185-000-A/josephine-baker-premiere-icone-noire/

Maëlenn N. – DNMADE14HO – Déc 21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.