6ème – S3 – De l’instrument à l’orchestre

On 21 février 2016, in Classe de 6ème, by Aurélie Giordano

Quelles sont les caractéristiques d’un instrument? A quelle famille appartient-il?

Comment s’organise un orchestre?

Documentaire « C’est pas sorcier sur l’orchestre symphonique »:

-

Résumé sur les familles instrumentales et l'orchestre :

-

JEUX de reconnaissance auditive et visuelle

sur  les familles d'instruments : niveau 1  /  niveau 2
sur les instruments : 1 / 2
-
 

"The young person's guide to the orchestra" (1946) de Benjamin Britten

Benjamin Britten (1913-1976) était un compositeur anglais. 

Dans cette œuvre, il utilise un thème (=mélodie principale) qui est d'abord joué en tutti (= par tout l'orchestre) puis repris en variation par les familles instrumentales à tour de rôle avant d'être à nouveau entendu en tutti.

L’œuvre dirigée par le chef d'orchestre anglais, Simon Rattle :

Éclairage sur les familles instrumentales (0' à 1'54): 

-

> JEU : Puzzle musical sur l’œuvre

_

Le boléro (1928) de Maurice Ravel

Pour tout savoir sur le Boléro : A écouter >> Klassiko dingo" émission sur France musique

Documentaire en 9 épisodes : Qui a volé le Boléro de Ravel?

ravelQui est Maurice Ravel?

Compositeur français, né à Ciboure (Pyrénées-Atlantique, pays basque) en 1875 et décédé à Paris en 1937, issu d'une mère basque et d'un père suisse. Il se passionne très tôt pour la musique qu'il va étudier à Paris au Conservatoire de musique. Biographie complète : Philharmonie /  Larousse/ Musicologie / Symphozik

Intérêt pour l'Espagne : Il compose plusieurs œuvres qui reflète son attachement à l'Espagne :

> une suite pour orchestre :Rhapsodie espagnole (1907)

> un opéra : L'heure espagnole (1911)

Qu'est-ce qu'un Boléro ? Il s'agit d'une danse populaire espagnole à 3 temps de la fin du 18e siècle.

Qui lui a commandé cette oeuvre ?  Après avoir dansé dans la célèbre compagnie des Ballets Russes de Serge Diaghilev, Ida Rubinstein, une danseuse russe crée sa propre compagnie. Elle commande à Maurice Ravel un ballet évoquant l'Espagne. Cette œuvre sera créée (représentée pour la première fois) à l'Opéra Garnier de Paris en 1928.

bolero ravelQu'est-ce qu'un ballet ? Il s'agit d'un spectacle chorégraphique alliant musique et danse (mais également d'autres domaines artistiques pour les costumes, décor, mise en scène etc...)

Bejart Ballet Lausanne en spectacleQuel est l'argument (le sujet) de ce ballet ? Dans une auberge espagnole, une sensuelle gitane danse sur une table, entourée d'hommes peu à peu gagnés par l'ivresse du rythme. (voir ci dessous la version chorégraphiée par Maurice Béjart)

Caractéristiques musicales :

Le morceau dure environ 17 minutes construit seulement sur :

> deux thèmes mélodiques (qui ne pourront varier que par les nuances et le timbres des instruments.)

caisse claire> un ostinato rythmique (qui se répète 169 fois!) joué par la caisse claire (contrairement à la danse espagnole qui est habituellement accompagnée de castagnettes ou de tambourins).

ostinato bolero

Le Boléro : version de concert (seulement avec un orchestre symphonique)

Le Boléro : version forme ballet, chorégraphie de Maurice Béjart

CURIOSITE A DECOUVRIR >>> Un Flash Mob pour le Boléro!

-

HISTOIRE DES ARTS

> "L'Ensemble instrumental"  (1979) de Sempé

Sempe-l-enfance-de-l-art_article_landscape_pm_v8 Jean-Jacques Sempé (né en 1932) est un illustrateur (dessinateur) humoristique français. Il est connu pour être l'illustrateur des livres de la série Le petit Nicolas de René Goscinny.

C'est dans le recueil de dessins Les musiciens (1979) que Sempé publie ce dessin (ci dessous) intitulé L'ensemble instrumental.

Description du dessin : On observe un orchestre symphonique (toutes les familles instrumentales sont représentées : cordes, bois, cuivres, percussions) et un piano au centre. Tous les musiciens sont debout (instrumentistes et chef d'orchestre) pour le salut final de fin de concert. Les musiciens se « font la politesse », chaque musicien désignant de la main son voisin jusqu'au dernier, un percussionniste à la caisse claire. Par la présence du piano sur le devant de la scène, on peut imaginer que l’œuvre interprétée par l’orchestre était un concerto pour piano.

Interprétation du dessin :

Il s'agit d'un dessin humoristique. En effet, la chaîne humaine part du personnage le plus important, le chef d’orchestre, et se termine par le musicien qui joue de la caisse claire, tout au fond, comme si c’était lui qui devait être le plus félicité.

sempé ensembleLe chef d'orchestre salue le pianiste soliste qui salue le premier violon solo, qui salue les premiers et les seconds violons et les altos, qui saluent les violoncelles, qui saluent les instrumentistes de la famille des bois (2 clarinettistes, 2 bassonistes et 2 hautboïstes), qui saluent les instrumentistes de la famille des cuivres (4 cornistes, 2 tubistes puis, après un passage par les contrebasses, 2 trombonistes et 3 trompettistes), qui saluent la harpiste, qui salue le timbalier, qui salue le percussionniste qui tient les cymbales et la grosse caisse, qui salue enfin le joueur de caisse claire, lequel ne salut personne puisque c’est le dernier !

Sempé a sans doute voulu se moquer gentiment de tous les usages très codifiés de ce milieu de la musique classique (costumes « queues de pie » pour les messieurs, hiérarchie dans les musiciens, etc.).

-

PROJET MUSICAL : Hijo de la luna (1986) du Groupe Mecano

MECANO (pour en savoir plus sur le groupe) est un groupe espagnol formé en 1981 et séparé en 1992.
"Hijo de la luna" est un titre de l'album Entre el cielo y el suelo (1986), chanson composée par José Maria Cano et interprétée par Ana Torroja.

lunaLa chanson évoque une légende selon laquelle une gitane qui souhaitait être aimée d'un homme s'adressa à la lune pour qu'elle réalise sa prière. En échange de cet amour, la lune lui demande de lui donner son premier enfant. A la naissance de celui-ci, le père constate que son enfant ne lui ressemble pas, qu'il n'a pas les caractéristiques physiques d'un gitan (peau cannelle, yeux sombres..) car l'enfant est atteint d'albinisme. Le gitan pense donc que sa femme l'a trompé, que cet enfant est né d'une union illégitime (il le considère comme un enfant bâtard). Pris de colère, l'homme tue sa femme. Il abandonne ensuite l'enfant en haut d'une colline. Tout naturellement, la lune va le recueillir, endossant le rôle de mère, et changer de forme (pleine lune, croissant etc..) pour le consoler.

En français

En Espagnol (version originale)

 

Laisser un commentaire