VIDEOS

Voici un récapitulatif non exhaustif de vidéos qui peuvent être exploitées en vue d’approfondir les séquences du cours de musique.

 

I. L’émission TV : « C’EST PAS SORCIER »

« C’est pas sorcier » est un magazine de science et de découverte. Présentées par Fred, Jamy et Sabine, les émissions traitent d’une grande variété de sujets : la Terre, l’univers, la santé, l’histoire et la culture, ou encore les technologies. A bord de leur camion laboratoire, les trois journalistes parcourent des sites insolites pour apporter une meilleure compréhension de ce qui nous entoure. Des explications scientifiques accessibles à tout public.

 > « Le bruit »

Fred et Jamy s’intéressent à notre environnement sonore et aux effets du bruit. Ils nous emmènent dans un studio de répétition et dans une discothèque.Pour mieux comprendre la perception des sons, ils se rendent chez un ORL, qui leur explique le fonctionnement de l’oreille et du tympan. Comment le tympan bouge-t-il ? Qu’est-ce que c’est une fréquence ? Comment l’oreille moyenne et l’oreille interne fonctionnent-elles ? Comment l’oreille se détériore-t-elle ? Comment peut-on arrêter le son ?

> « Faîtes parler les décibels » (Coulisses d’un concert)

Qu’est-ce qu’un son ? Comment se propage-t-il dans l’air ? Comment un microphone le transforme-t-il en courant électrique ? Et comment amplificateur et enceintes lui donnent-ils de la puissance? Sachant que plus l’on s’éloigne d’une enceinte, plus on perd en intensité… comment le public peut-il profiter de la même qualité sonore, qu’il soit devant la scène ou tout au fond de la salle ? D’où viennent ces affreux larsens qui vrillent parfois les tympans ? Fred et Jamy sont aux Eurockéennes de Belfort. Dans l’ambiance surchauffée de cet événement musical, ils suivent le savant travail de sonorisation indispensable à la réussite d’un concert.

> « Accordons nos violons »

Fred et Jamy vont aller voir l’orchestre symphonique national de Radio France.
Ils nous retracent l’histoire de la musique et nous montrent le placement des différents instruments de l’orchestre selon leur force de jeu.
Nous les suivons dans un atelier de lutherie pour y découvrir l’histoire du violon, son anatomie et le travail du luthier.
Jamy nous expliquera comment s’accorde un orchestre, comment sont placés les différents instruments d’un orchestre, ce qui distingue un bruit d’une note.

>« Les sorciers ont un tuyau » (Grandes orgues)

C’est pas sorcier s’attaque au plus gros instrument à vent de tous les temps : l’orgue !
Avec leurs bouquets de tuyaux qui vont d’à peine quelques millimètres à plusieurs mètres de long, les grandes orgues sont capables de produire des sons d’une variété infinie. Et n’allez pas croire que ces grosses machineries sont l’exclusivité des églises ! Elles peuvent s’attaquer à toutes sortes de répertoires…
Sabine et Jamy nous emmènent explorer leurs entrailles.

> « Dans les coulisses de l’Opéra »

Fred, Jamy et Sabine partent à la découverte des coulisses de l’Opéra de Paris, et nous font visiter Garnier et Bastille. Nous découvrons avec eux les secrets de fabrication des plus prestigieuses représentations, depuis la création des costumes et des décors jusqu’aux pointilleuses recherches en matière d’acoustique. De quoi une scène à l’italienne se compose-t-elle ? Comment crée-t-on un effet de perspective sur ce genre de scène ? Comment réussit-on à changer chaque jour des décors qui approchent souvent les 10 tonnes ? Quelles sont les différentes périodes qui ont marqué l’histoire de l’opéra ? Quelle est la différence entre soprano, mezzo, basse et baryton…? Pourquoi le fait de varier la hauteur de la fosse d’orchestre permet-il d’équilibrer le son des voix avec celui de l’orchestre ? Comment les sons sont-ils absorbés ou au contraire réfléchis dans une salle de concert ?

> « Voix de fête »

La plupart d’entre nous s’en préoccupe peu. Et pourtant, nous l’utilisons tous les jours pour parler, exprimer nos émotions, raconter une histoire, déclamer un texte ou chanter... Fred, Jamy et Sabine nous expliquent tout sur la voix. Matière première de la voix, quel rôle notre souffle joue-t-il ? Pourquoi les hommes ont-ils généralement une voix plus grave que les femmes ? Les chanteurs lyriques, pour émettre des sons aigus, développent la voix de tête. Quelle différence y a-t-il entre voix de tête et voix de poitrine ? C’est grâce au timbre qu’on reconnaît la voix de quelqu’un sans même le voir. Pourquoi, de la plus célèbre à la plus anonyme, chaque voix est-elle unique ? Comment les imitateurs nous font-ils croire qu’ils parlent avec la voix des autres ? A trop forcer sur elle, on peut se retrouver sans voix. Que se passe-t-il alors ?

II. Les mini films d’animation : « BRAINPOP »

 BrainPop est un site éducatif réunissant plusieurs centaines de films d’animation en ligne, véritables outils d’enseignement

Thomas, jeune garçon curieux de tout et son ami Moby le Robot qui aime poser plein de questions mais aussi faire le pitre, vous invitent dans leurs aventures pour découvrir le monde qui nous entoure et donner aux élèves l’envie d’en savoir toujours plus. L’ergonomie du site et les péripéties des personnages captivent les élèves.

> La voix (2’58)

> Le système respiratoire (3’45)

> L’ouïe (3’32)

> Le chant (5’07)

> Mélodie et harmonie (4’59)

> Les cuivres (4’35)

> Les cordes (4’45)

> Les percussions (3’55)

Le blues (5’27)

> Le jazz (5’43)

Hip Hop et Rap (6’12)

> Ludwig Van Beethoven (4’39)

> Tournage d’un film (4’50)

III. France 5 : LES GRANDS ENTRETIENS

Encyclopédie vivante du savoir, la collection « Les grands entretiens » donne la parole aux plus grands experts de notre époque : scientifiques, historiens, compositeurs, … Ces entretiens, menés par Elizabeth Martichoux (journaliste ayant présenté le magazine « Cas d’Ecole »), sont conçus en tenant compte des programmes scolaires et enregistrés sur le plateau de France 5, sont l’occasion pour chaque invité de développer en moyenne cinq sujets.

> C’est quoi la musique? (6’03)

Pierre Charvet explique que la musique est une structure écrite dans le temps. Des hommes préhistoriques aux gréco-romains, la musique a toujours été présente. La musique occidentale connaît un bouleversement autour de l’an 1000 avec la création de la notation. Elle permet une entrée dans l’abstraction, des créations plus longues avec des instruments variés, et elle prévient la perte de la tradition.

> Qu’est-ce que la musique classique? (4’50)

L’expression « musique classique » désigne une période courte, de la mort de Bach (1750) à Beethoven (début du XIXe siècle). Elle s’est construite sur le système tonal, un système hiérarchique entre les notes basé sur la gamme. Les morceaux de cette période commencent et finissent ainsi par do, la note la plus importante. Avec le système dodécaphonique, Schönberg a essayé de rendre toutes les notes égales.

> Qu’est-ce que la musique contemporaine? (5’42)

Pour Pierre Charvet, qui s’exprime ici sur la musique contemporaine, l’esthétique d’une époque n’a pas de valeur en soi mais seulement à partir du moment où un compositeur de génie s’en empare : si la musique baroque l’ennuie, il considère pourtant Bach comme un immense compositeur. Il évoque aussi ici le retard de la musique populaire sur la musique classique et la « world music » comme invention marketing.

> L’évolution des instruments de musique (4’51)

Les instruments que nous connaissons sont le fruit d’innovations récentes. Chaque siècle a vu le perfectionnement d’une famille d’instruments, utilisée ensuite dans les créations des compositeurs : au XVIIe siècle, les cordes ; au XVIIIe, les bois ; au XIXe, les cuivres ; et au XXe siècle, les percussions, peu utilisées dans nos civilisations. Le XXIe siècle est celui des instruments électroniques.

> La voix comme instrument, de l’opéra au rap (5’02)

Selon P. Charvet, la voix « opératique » ne s’est pas développée pour des raisons esthétiques, mais acoustiques, pour percer le mur sonore créé par l’orchestre. La manière de chanter a évolué. Les chanteurs travaillent parfois avec des musicologues pour retrouver d’anciennes manières. De nouvelles manières sont aussi inventées, tel le « parler chanter » du Pierrot lunaire de Schönberg, préfiguration du rap.

IV. DOCUMENTAIRES SUR LES STYLES MUSICAUX

> Black Music « Des chaînes de fer aux chaînes en or » (1H41) de Marc-Aurèle Vecchione.

Comment la musique noire a rythmé le combat pour l’émancipation des Afro-Américains sur près de deux siècles, des champs de coton du Sud profond aux ghettos du Bronx. (informations supplémentaires sur Arte)

V. DES CAPSULES PÉDAGOGIQUES

Sur le site de l’APEMU (Association des Professeurs d’Education Musicale) : Clique ICI

(A SUIVRE)

 

Laisser un commentaire