On a eu la chance et l’agréable surprise de voir arriver dans notre village le chef français Jean Paul Matagne. Ce n’est pas habituel de pouvoir parler avec des français chez nous, donc la possibilité de faire un interview à Jean-Paul a plu aux étudiants de français. Cette activité a encouragé les élèves pour s’exprimer en classe de français tantôt à l’oral qu’à l’écrit. Enfin, ce qui est remarquable est le fait de pouvoir employer la langue étrangère qu’ils étudient dans des situations réelles de communication. Un grand merci Jean-Paul!

Voici l’interview:

 1. Nous sommes les étudiants de deuxième année de l’école Mariano Moreno. Nous pouvons vous poser quelques questions ?

  -Oui, bien sûr !

2. Quel est votre nom ? Et votre prénom ? 

-Je m’appelle Jean-Paul, mon nom est Matagne, c’est un nom belge, ce n’est pas un nom français.

 3. Quelle est votre nationalité ?

-Je suis français.

4. Où êtes-vous né ?

-Je suis né dans un petit village dans le nord de la France, à la frontière de la Belgique.

5. Quelles langues parlez-vous et où avez-vous étudié l’espagnol ?

-Je parle espagnol, un peu d’anglais, très peu parce que je ne l’ai pas pratiqué. L’espagnol je l’ai appris… je l’ai appris en Amérique Centrale, je ne l’ai pas étudié, euh… je l’ai appris parce que j’étais dans un pays où tout le monde parlait espagnol, donc il a fallu que j’apprenne à parler espagnol.

6. Quels pays avez-vous visités ?

-Pratiquement tous les pays d’Amérique Centrale, une partie d’États-Unis, tous les pays d’Europe pratiquement et Argentine.

7. Ça fait combien de temps que vous vous dédiez à cette profession ?

-J’ai étudié, euh, j’ai étudié la cuisine, j’ai terminé mes études il y a vingt-cinq ans et depuis vingt-cinq ans je travaille ou comme cuisinier, ou comme responsable d’établissements ou à donner des cours de cuisine ou etcetera… mais juste ça fait vingt-cinq ans que je travaille.

8. Où avez-vous appris votre métier ?

-Dans une ville de France, une ville qui s’appelle Bordeaux, c’est une ville dans le sud-ouest de la France, du côté de l’océan Atlantique.

 9. Utilisez-vous des ingrédients de la cuisine de différents pays et / ou villes que vous avez visités ?

-Oui, bien sûr, j’ai toujours profité de tous les pays que j’ai visités pour apprendre des choses nouvelles en cuisine, par exemple, avant d’aller en Amérique Centrale je ne connaissais pas ce qui est le piment et j’ai appris à travailler avec les piments en Amérique Centrale mais dans d’autres pays aussi j’ai profité à apprendre quelque chose et même en étudiant aussi, on ne finit pas d’utiliser pratiquement toutes les espèces que peuvent avoir dans le monde.

10. Avez-vous participé d’un événement important en ce qui concerne votre profession ?

-Ça dépend de ce que tu entends par événement important, mais ça peut-être… j’ai travaillé par exemple pendant quelques années dans une Ambassade, l’Ambassade de France au Nicaragua, en Amérique Centrale où j’avais euh… où tu reçois des Présidents, des Ministres, où tu fais des cocktails et ça peut-être quelque chose comme un événement spécial et j’ai fait un truc intéressant l’an dernier au Costa Rica, c’était pour gagner un record du monde de… de cuisine. On a donné un plat national qui s’appelle el gallo pinto ; c’est un plat avec du riz euh… du riz et des haricots rouges, c’est la base principale et on a donné à manger à quinze mille personnes, ça a été intéressant.

11. Quel est votre plat préféré ?

-Mon plat préféré, on a tellement de… moi j’aime la cuisine donc… plat préféré,  qu’est-ce que ça pourrait-être, moi je ne sais pas, j’aime tout, j’aime tout ce que je fais. C’est un peu pareil comme la musique, parfois on me demande qu’est-ce que tu aimes comme musique ?, mais j’aime toute la musique, soit du classique ou du rock, c’est pareil.

12. Pourrions-nous publier cette enquête dans un blog pédagogique en classe de français ? Merci beaucoup de votre gentillesse !

-Oui, bien sûr ! Merci !

ratatouille
ratatouille

crêpes

crêpes

sopaflor

sopaflor

Plats préparés par le chef Jean-Paul

 

Tags : , , , , ,