Laissons-les s’aimer

3 02 2008

Tous mes voeux de bonheur Monsieur le Président!

Et pour vous , chère Carla, (si je puis, une dernière fois, me permettre l’audace de vous appeler par votre prénom), je vous souhaite donc, du fond du coeur, tout le courage qu’il faut à une Première Dame.

Et tout d’abord, celui de résister.

Résister au temps, aux intempéries, aux tempêtes.

Résister aux chants des matelots et des sirènes.

Résister aux bavardages des envieux.

Résister aux promesses des rois.

Résister aux dictateurs d’opinions.

                 Oui, du fond du coeur, bonne chance à vous, à vos enfants, à vos amis.

                 Et puis, surtout, continuez de chanter, vous le faites si bien