Ce que d’autres ont dit…

18 03 2008

1° Sur le respect:

« La première instruction que je donnais à mes professeurs fut qu’ils ne devaient jamais et sous aucun prétexte battre les enfants, ni les menacer par la moindre parole ni le moindre geste, ni employer un langage injurieux ; mais qu’ils devaient au contraire leur parler avec une expression agréable et sur un ton aimable. » Robert Owen (1771-1858)

« Il faut démolir cette fatale barrière de méfiance et lui substituer une confiance cordiale. Que l’obéissance guide l’élève comme la mère guide son petit enfant. » Don Bosco (1815-1888)

« Les enfants ne sont pas des personnes de demain, mais des personnes d’aujourd’hui ». 

 « Il faut se mettre sur la pointe des pieds pour se hisser à leur hauteur. » Janusz Korczak (1878-1942) 

 « La quasi-totalité de la soi-disant action éducative se fonde sur l’idée qu’il faut obtenir l’adaptation directe -et donc violente- de l’enfant au monde adulte : une adaptation fondée sur une soumission incontestable et sur l’obéissance absolue qui conduit à la négation de la personnalité de l’enfant. Une négation qui fait de l’enfant l’objet de jugements injustes, d’insultes et de punitions que l’adulte ne se permettrait jamais vis-à-vis d’un autre adulte. Cette attitude est si profondément ancrée qu’elle prévaut en famille, même vis-à-vis de l’enfant le plus aimé, pour ensuite s’intensifier à l’école qui le plus souvent, reste, elle, le lieu où l’on met en œuvre de manière méthodique l’adaptation directe et précoce de l’enfant aux exigences du monde des adultes. » Maria Montessori (1870-1952)            

«Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences.» Françoise Dolto (1908-1988) 

2° Sur les apprentissages : 

«Les gens qu’on interroge, pourvu qu’on les interroge bien, trouvent d’eux-mêmes les bonnes réponses.» Socrate (470 -379 Av JC) 

« Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va » 

« Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux » Sénèque (4-65) 

«C’est une belle harmonie quand le dire et le faire vont ensemble.»

« …plutôt la tête bien faite que bien pleine. » Michel de Montaigne (1533-1592    )

«Nos premiers maîtres de philosophie sont nos pieds, nos mains, nos yeux. Substituer des livres à tout cela, ce n’est pas nous apprendre à raisonner, c’est nous apprendre à nous servir de la raison d’autrui.» Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) « Emile ou de l’éducation » 

« Il faut surtout se garder de rien apprendre aux enfants qu’ils ne seraient plus tard forcés de désapprendre, la chose la plus difficile au monde. » Robert Owen (1771-1858) 

« Tel livre où l’on n’ avait rien trouvé d’utile, lu avec les yeux d’une expérience plus avancée, portera leçon. » Eugène Delacroix (1798-1863) 

 « Oui, il est possible qu’au bout d’un an ou deux nos petits enfants soient un peu moins familiers avec certaines difficultés de la lecture ; seulement, entre eux et les autres, il y a cette différence : c’est que ceux qui sont forts sur le mécanisme ne comprennent rien à ce qu’ils disent, tandis que les nôtres comprennent. Jules Ferry (1832-1893)

« Il est parfois plus important de poser les problèmes que de les résoudre » Bergson (1859-1941

« Que l’importance soit dans ton regard et non dans la chose regardée » André Gide (1869-1951) 

« Le génie, ne vous y trompez pas, c’est 10% d’inspiration et 90% de transpiration » Einstein (1879-1955) 

« Mettre de l’ordre dans ses représentations mentales est une activité si indispensable au développement de l’esprit qu’aucune éducation digne de ce nom n’en devrait frustrer les enfants. »  Roger Cousinet (1881-1973

« Le langage est aux postes de commande de l’imagination » 

« Plus l’esprit est délié, moins l’irrationnel est compact » 

« La connaissance s’élabore contre une connaissance antérieure » 

« Rien ne va de soi. Tout est donné. Tout est construit. » Gaston Bachelard (1884-1962)

« L’acquisition d’une information se traduit par une « perturbation » qui va entraîner chez l’individu un « déséquilibre » du champ cognitif et exiger un travail de synthèse pour assimiler, intégrer, critiquer, admettre, ajouter cette nouvelle dans un champ cognitif alors enrichi. » (1940)

 « On ne connaît un objet qu’en agissant sur lui et en transformant. »Jean Piaget (1896-1980)

 « Ce que l’enfant est en mesure de faire aujourd’hui à l’aide des adultes, il pourra l’accomplir seul demain ». Vigotsky (1896-1934) 

 « Dans la conception bancaire…l’éducation est l’acte de déposer, de transférer, de transmettre des valeurs et des connaissances…Si l’éducateur est celui qui sait, si les élèves sont ceux qui ne savent rien, il revient au premier de donner, de livrer, d’apporter son savoir aux seconds. Et ce savoir n’est plus celui de l’expérience vécue, mais celui de l’expérience racontée. » Paolo Freire (1921-1997) 

« Il y a des cas où l’intelligence tourne à vide sans embrayer sur le réel » André Maurois (1885-1967)  

« Pour apprendre, il faut garder l’esprit libre. Voir. Si l’on veut apprendre, il faut rétablir la liaison entre les cinq sens et l’intelligence. Lire. L’art d’apprendre, c’est, partant de n’importe quoi, de se faire une idée personnelle sur ce qu’on a appris. Avoir de la culture, cela consiste à garder, classées dans sa tête, des données assez générales pour concevoir (pour situer) de façon suffisamment claire une chose nouvelle qu’on vous dit ou qu’on lit. » Pierre Mille (1864-1941)  

….A SUIVRE…DEMAIN… Deux autres paragraphes…

Mais et vous, quelle est votre maxime préférée, votre citation fétiche, votre petite ritournelle?

Tags : , ,

Actions

Informations

2 réponses à “Ce que d’autres ont dit…”

19 03 2008
L. Fillion (07:09:59) :

« L’éducation ne consiste pas à gaver mais à donner faim » (Michel Tardy)

19 03 2008
ostiane mathon (16:08:38) :

Ni gaver, ni affamer. Donner faim et nourrir avec épicurisme. Donner soif et abreuver avec délectation. Sans foceps mais sans modération!
Difficile équilibre…

Merci Lofi!
Ostiane

Laisser un commentaire