A comme Autonomie

2 04 2008

Développer l’autonomie en classe…

Un travail sur la méthodologie au service des capacités de l’élève.

Un investissement essentiel du maître qui ne doit ni s’effacer, ni s’imposer.

Une présence de l’adulte incontournable sans être toute puissante.

Une réflexion globale et transversale axée sur:

1/ les consignes, pour que l’élève lise et comprenne ce qu’on attend de lui.

2/ les objectifs par paliers, pour que l’élève réalise les différentes étapes d’un apprentissage.

3/ les ressources et les outils à la disposition de l’ élève, pour qu’il s’y réfère librement.

4/ la démarche par tâtonnement, pour que l’élève intègre la prise de risque dans sa recherche.

5/ l’auto évaluation, pour que l’élève soit capable de se rendre compte de l’efficacité de sa méthode.

6/ l’échange et l’esprit de groupe, pour que l’élève repère son propre rôle et les compétences de chacun.

7/ la prise de parole et l’écoute réciproque, pour que l’élève prenne conscience de l’importance de la juste formulation.

8/ le travail personnel et le contrat individuel, pour que l’élève soit capable, momentanément, de travailler sans référent adulte.

Une méthodologie au service du savoir faire et du savoir apprendre.

Des capacités au service des savoirs dans les différents contenus disciplinaires (les fameux fondamentaux essentiels).

Des savoirs au service de l’émancipation de l’individu.

Ce qui ne m’empêche pas d’aimer et de respecter la tradition.

Ce qui ne m’empêche pas de lire et d’étudier avec mes élèves les « beaux textes« .

Ce qui ne m’empêche pas de rester fermement ferme sur l’orthographe.

Ce qui ne m’empêche pas d’étudier l’Histoire de France.

Ce qui ne nous empêche pas de remonter jusqu’au latin et au grec.

Ce qui ne nous empêche pas de prendre au sérieux le passé antérieur et le futur proche.

Pourquoi cette guerre incessante et sans issue entre soi-disant anciens et soi-disant novateurs? N’est-ce pas dans le mouvement spiral que nous dépasserons ces clivages nauséabonds?

Les premières victimes, vous les connaissez, ce sont nos élèves, nos enfants.

REUSSITE SCOLAIRE ASSUREE?

Non.

Le SAV ( Service Après Vente) de l’enseignement et de l’éducation n’existe pas. Pas encore.