Ouverture du forum des parents

17 05 2008

Hier, une très très belle journée d’école…

L’ouverture par les parents du « Forum des métiers ».

Une ouverture en « LA MAJEUR »

Le papa de Paul, « Chef d’orchestre » nous a fait cadeau de sa visite, de son témoignage, de sa passion.

La passion à l’école…vous imaginez?

Un chef, comme on les imagine, le cheveu qui vole, la baguette en main, un petit accent au bord des lèvres, le cœur en bandoulière, mais le geste précis, le mot exact, le regard concentré.

« Bonjour les enfants, je vais vous parler de mon métier, un métier de groupe, un métier social. »

Une heure et demie de bonheur…32 petits élèves transformés en apprentis musiciens.

Nous avons battu la mesure, nous avons donné l’attaque, nous avons écouté de grands compositeurs, nous avons observé le grand livre des partitions, nous avons chanté en rythme et en cadence, nous avons découvert les instruments de l’orchestre

Et puis nous avons écrit tout plein de mots nouveaux au tableau:

« mezzo », « pianissimo », « octave », « queue de pie », « jaquette »

Et un et deux, et trois et quatre….C’était bien, hein les enfants?

Alors le soir, après une retour bien obligé par le groupe nominal et le passé simple, nous avons créé sur de grandes feuilles à dessin, nos partitions imaginaires. Un folklore incroyable de notes dansant sur des portées improbables. Si vous voulez voir de quoi sont capables les enfants…rendez-vous à « l’expo » en fin d’article

Tu as un papa formidable Paul!

Merci Monsieur Pehlivanian!

Vous avez donné à l’école, les couleurs de l’orchestre! (un site à découvrir au passage..)

Et par ici, l’expo des enfants…Cliquez sur une note et entrez dans la danse!

http://lewebpedagogique.com/ostiane/files/2009/02/notes-de-musique-11.gif


Tags : , , , ,

Actions

Informations

6 réponses à “Ouverture du forum des parents”

17 05 2008
ostiane mathon (14:37:00) :

Il y a depuis quelques jours un(e) lecteur(trice) très mécontent(e) et très très sévère…

Aucun problème,c’est votre droit et les étoiles sont un moyen pour moi de connaître vos attentes. Mais peut-être pourriez-vous exprimer votre point de vue un peu plus explicitement?

Aligner en 30 clics votre non adhésion systématique ne fait pas vraiment avancer le débat…

Merci donc à vous,visiteur(trice) masqué(e) de me faire savoir ce que vous attendez et pourquoi vous revenez tous les jours si le site ne vous plaît pas?

A suivre…

18 05 2008
Julos (17:52:57) :

Quelques mots juste pour signaler un ouvrage de Georges Snyders intitulé : « La joie à l’école » où il consacre notamment une bonne partie à la musique.

Un lien pour en savoir plus que le peu que j’en dis :

http://www.cahiers-pedagogiques.com/numero.php3?id_article=220

18 05 2008
ostiane mathon (19:46:52) :

Merci Julos pour ces liens toujours si utiles pour tous.

Les arts à l’école primaire…tout un programme. Si peu ou si mal exploité. Quel bonheur de trouver parmis les parents des partenaires éducatifs!

19 05 2008
montelle (06:29:06) :

Magnifique rappel, Julos ! La joie à l’école ! La joie d’être initié au savoir et à la beauté, de grandir, de se grandir, de s’élever.
Le gay sçavoir de Rabelais. Savoir du latin « sapere » (qui a aussi donné : sapor, saveur) : avoir du goût, avoir du discernement, de l’intelligence, du jugement, comprendre, savoir. Un programme entier pour l’enseignement ! Et cela dès la maternelle. Des centaines heures de bain de musique harmonieuse et joyeuse. Des murs couverts de reproductions d’œuvres d’art renouvelées et de poèmes lus devant les enfants, des contes dits dans une langue riche et précise. Et aussi l’humour, le rire éclatant qui libère.
Tout ce que tant d’enfants ne reçoivent jamais à la maison et qui remplit le cœur de jubilation et de sérénité.

19 05 2008
entredeux (15:40:12) :

La joie à l’école, la joie d’apprendre……. ce qui a manqué à beaucoup de parents, qui du coup transmettent à leurs enfants une si pauvre image de l’enseignement……. ce qui ne permet pas de créer le lien et rend de l’apprentissage un exercice dur et solitaire……. ce qui fait pleurer les salariés quand ils s’entendent dire « prend ton développement personnel en main, ton bagage de compétences est trop limité en regard de la concurrence »……

Apprendre est ce qui fait grandir
Grandir est joie, même si deuil parfois

19 05 2008
ostiane mathon (20:59:12) :

Un entredeux très en finesse ce soir.

« Apprendre est ce qui fait grandir
Grandir est joie, même si deuil parfois »

Un doux mélange, un juste équilibre, la recherche d’une harmonie. Vous êtes exigeante mais c’est signe d’une grande bienveillance.

Vous avez raison, l’école et la psychogénéalogie ont bel et bien une histoire commune. En avoir conscience, c’est déjà énorme!

@plus!

Laisser un commentaire