Chers enfants

1 09 2008

Ce soir c’est vers vous que vont mes pensées, enfants qui vous couchez, enfants qui serez demain des élèves.

Ecoutez le silence des étoiles et goûtez l’obscurité de la nuit, respirez la saveur des souvenirs d’été et rêvez, rêvez, rêvez encore, ne cessez jamais de rêver.