Question de maman

13 10 2008

Je dînais l’autre soir avec une jeune maman dont le fils aîné est en maternelle, dans une école que je ne connais pas.

Une maman super active avec des horaires très compliqués.

Une maman véritablement concernée par la scolarité de son fils.

Une maman soucieuse de trouver un juste équilibre entre boulot et maison.

Une maman d’élève débutante, hésitante, ne sachant pas très bien quels sont ses droits et ne connaissant que très peu les us et coutumes d’usage à l’école.

Bref, une maman comme des milliers d’autres qui, même « invisible » aux yeux de l’école, existe bel et bien.

Mais une maman à qui on n’a même pas pris la peine de dire que oui, elle peut à tout moment demander à être reçue par la maîtresse. Le b et a ba du premier pas totalement éclipsé!

Cela nous paraît évident, à nous autres enseignants, que les parents peuvent solliciter un rendez-vous s’ils le souhaitent. Mais cette évidence est loin d’être évidente pour certains parents qui, au quotidien, n’ont pas la possibilité d’être là à 8h20 ou à 16h30, leur emploi du temps imposant un rythme décalé par rapport au rythme scolaire.

Pour ces parents, comment établir le contact si l’enseignant lui-même ne vient pas au devant?

Comment s’y prendre? Vers qui se tourner? A qui s’adresser? Quel jour et à quelle heure?

Sans cahier de liaison, c’est sûr, il n’est pas évident de correspondre! Sans explication claire sur ce sujet lors de la réunion de début d’année, c’est certain, on peut même en déduire que le sujet n’est pas d’actualité…

VRAIMENT, l’école, vis à vis des parents a encore de vraies questions à se poser et de sérieuses réponses à trouver. ( Une belle occasion d’échanges entre les deux parties sur les besoins des uns et des autres, les insuffisances existantes, les améliorations à suggérer…)

Comment accueillons-nous nos familles?

Qu’attendons-nous d’elles?

Quel type de relation cherchons-nous à établir?

Comment les intègrons-nous au projet d’école?

Quelle place leur accordons-nous dans la vie de classe?

Je suggère une piste pour les prochaines formations des enseignants…mettre en place un module spécial « dialogue et communication entre l’école et les familles pour repenser la relation enseignants-parents »