D’où vient donc le mot NOËL?

10 12 2008

                              

Nael, Noué, Noié, Nedeleg, Nouel, Nouvé, Natal, Navidade…

NOËL!

Ce mot n’apparaît dans aucune liturgie grecque ou latine, dans aucun texte des Evangiles et semble également étranger à une quelconque origine hébraïque.

Il entre en France au début du douzième siècle.

Alors, d’où vient-il et que signifie-t-il exactement?

J’ai fait un petit tour sur le web mais rien ne vaut les trésors cachés, transmis et révélés par la tradition orale. Alors, internautes fidèles ou de passage, qu’avez-vous à nous apprendre sur l’histoire de ce si joli mot Noël… 

Tags : , ,

Actions

Informations

2 réponses à “D’où vient donc le mot NOËL?”

10 12 2008
Christian Montelle (18:34:29) :

noël : latin populaire notalis = noël, altération [par dissimulation du premier -a-] de l’adjectif du latin classique « natalis », natal, de naissance [et, avec le nom féminin « dies », jour, exprimé ou sous-entendu : anniversaire – noël, à basse époque, dans la langue ecclésiastique], de « natum, supin de « nasci, naître. Etymologie du GRAND LAROUSSE DE LA LANGUE FRANÇAISE.
L’italien ou l’espagnol ont mieux conservé la racine latine.

12 12 2008
claudine (13:08:09) :

NOEL : Ce mot n’apparaît nulle part dans les évangiles et n’apparaît dans notre langue qu’en 1175. Le mot vient de l’expression latine « dies natalis » (jour de naissance) employée le jour où les Chrétiens célèbrent la naissance du Christ. Au fil des années, « natalis » s’est transformé, a évolué phonétiquement en « Nael ». L' »o » de Noël vient de la dissimilation des deux « a » de natalis et le tréma (1718) note la diérèse.

Une autre hypothèse laisse entendre que Noël viendrait de l’assemblage de 2 mots gaulois utilisés pour désigner la renaissance du soleil au solstice d’hiver : Noio:nouveau (en breton: neuez, en grec: neos)et hel:soleil (en breton: hed, en grec: hélios.)

Dans l’usage actuel c’est un mot masculin qui devient féminin dans la locution elliptique la Fête de Noël. Aux XIVe siècle et XVe siècles, « Noël ! » était un cri de réjouissance (équivalent à « Hourra ! ») que poussait le peuple pour saluer un évènement heureux. Un noël désigne également un cantique que l’on chante au moment de Noël.

Laisser un commentaire