Une bien jolie rencontre

17 12 2008

Il y a des visages qu’on n’oublie pas, des rencontres qui forgent l’expérience, des expériences qui marquent une vie.

Malgré la cavalcade effrénée du mercredi, malgré les trottoirs remplis de gens pressés, malgré les parapluies et les écharpes entrecroisées, une seconde aura suffi pour que nos regards se reconnaissent. 10 années ont passé. Pourtant c’était hier…Charles a dix ans. Il est sourd. Avec déjà un « lourd retard »; c’est un ado rebelle, coléreux, instable disaient certains, inapte à suivre un cursus scolaire , pensait la majorité. Il faut lui trouver une porte de sortie…Nous en sommes en fin d’année scolaire. Charles termine son CE2 en grande difficulté.

Mais c’est quoi un cursus scolaire lambda! Sa maman sans se figer s’interpose. Sa maman, sans nier les difficultés de son fils refuse de l’intégrer dans une institution spécialisée. Sa maman, sans demander la lune, souhaite simplement qu’une chance soit donnée à son fils de poursuivre sa vie d’enfant et d’écolier.

Qu’elle était brave cette petite femme blonde. Qu’elle était soucieuse et désireuse, non pas du meilleur pour son fils, mais du plus juste. Et comme elle avait raison. Oui, comme vous aviez raison!

Charles est entré en CM1. J’ai eu la grande chance de l’avoir comme élève. Merci Charles pour tout ce que tu as apporté au groupe-classe. Sans toi, je serais sans doute passée à côté de mon métier. Tu m’a appris la patience et la fermeté (tu étais comme un jeune animal paniqué). Tu m’as appris le rôle du regard et des gestes (tu ne pouvais pas saisir les mots mais tu lisais sur les lèvres). Tu m’as appris la nécessaire collaboration avec la famille (combien de rendez-vous avec ta maman?).Tu m’as appris l’incontournable relation pédagogique (sans ta persévérance, rien n’aurait été possible).

Voilà, aujourd’hui ta maman m’appris que tu es comptable dans une petite entreprise. Je me réjouis pour toi et te souhaite un parcours riche de rencontres et de promesses d’avenir.

…parce que tu le vaux bien!