1 an, 365 jours, 210 articles…

30 01 2009

C’était il y a un an à peine,

C’était il y a un an déjà…

Ce petit espace de discussion a ouvert ses portes sur le web.

Un petit salon bleu primaire,

Une fenêtre ouverte sur l’infini d’internet.

Un an de lectures et d’écritures partagées et dialoguées.

Un an de rendez-vous quotidiens.

Un an, c’est bien sûr très peu mais c’est déjà beaucoup!

Pour moi, ce fut une année riche, intense, active et créative.

Je me suis lancée sur la toile sans jamais avoir surfé, sans même jamais être allée voir à quoi ressemblait un « blog ». Inconscience de ma part? Sans doute. Mais j’avais envie de plonger dans l’univers numérique, de saisir la vague interactive, de conquérir de nouveaux rivages.

Au début, ce fut un investissement de chaque instant: de jour ou de nuit, toujours à des horaires crépusculaires. Je profitais de la maisonnée endormie pour m’atteler à ma double vie. Addiction, symptômes sans appel de blogoïte aigüe! Mais je devais en passer par là pour nourrir et donner vie à cet espace virtuel. Femme digitale, telle fut ma mutation.

Puis vous êtes passés par là, vous avez laissé un signe, une trace, la preuve que quelque chose se mettait en place. Une visite puis 100. Un article puis 200. Un commentaire puis 5000…Oui, un jour vous êtes passés par là, père ou mère, maîtresse ou professeur, élève ou étudiant, formateur, directeur et même inspecteur! (Ministre, je n’ sais pas!)

Vos préférences? Vos attirances? J’essaie de les comprendre et de répondre à vos attentes tout en restant fidèle à ma ligne de départ, tout en gardant ma liberté d’expression mais également, tout en évoluant au fil des échanges, des discussions, des éclairages de chacun. Exercice d’équilibre parfois inconfortable, souvent déstabilisant, toujours enrichissant.

Ce matin, je vous propose un petit bilan sous forme de palmarès. Voici donc les 6 articles les plus commentés, suscitant de longues et parfois vives discussions. Certains d’entre vous s’y retrouveront, d’autres pourront encore y ajouter leur participation. Un article n’est jamais « affaire classée », il peut toujours refaire surface, telle est la difficulté mais aussi la magie du web. Alors n’hésitez pas, si vous aviez envie de renouer le fil d’ une discussion, il suffit d’un clic…

Être dyslexique et pouvoir lire: 50 commentaires

A la recherche du temps retrouvé: 48 réactions

Appel pour une autre école: 42 prises de parole

Pédagogie et pratique de classe: 41 réflexions

Opération en cours: 39 explications

Droit de réponse à Natacha Polony: 30 adhésions

Pour conclure, et au regard des sujets sélectionnés, j’en déduis avec joie car elles me tiennent particulièrement à cœur, que les 5 catégories qui semblent en priorité ouvrir au dialogue sont dans l’ordre:

Parole d’instit

La classe

Débat

Actualité

Morceaux choisis

Bref, et ce n’est pas pour me déplaire, vous aimez parler de pédagogie, de pratiques professionnelles, de culture générale, d’éducation, de sujets chauds, de nouveautés, en un mot, de l’Ecole et de ses enjeux présents et à venir avec en son centre et en vedette, l’enfant, le vôtre, le mien; l’élève, le vôtre, le mien.

Alors voilà, en mettant en ligne mon premier « post », je ne savais pas très bien où j’allais. En voyant à quel point je m’investissais, je ne savais pas très bien combien de temps j’allais tenir. Je ne sais toujours pas d’ailleurs. Je navigue au jour le jour. Je puise l’inspiration au quotidien. Je me ressource entre deux articles. Heureusement, avec le temps j’ai appris à me servir du pilote automatique. J’ai davantage confiance. Et puis vous avez pris la relève, vous êtes montés à bord. Oui, c’est un joli voyage que nous faisons là. Et si nous continuions encore un petit peu? Et si nous nous offrions le plus beau des cadeaux, celui qu’on découvre chaque jour davantage, celui qu’on offre et qu’on reçoit, celui du partage tout simplement.

Allez, ensemble, soufflons notre première bougie!