Apprendre à lire au CM1

7 03 2009

– Je n’aime pas ce livre!

– Moi non plus!

– Et mon voisin, c’est pareil!

Face aux protestations légitimes qu’a suscité la lecture du roman « Le faucon déniché », nous avons abordé en classe un petit débat sur ce qu’est apprendre à lire au quand on a 9 ans…

Revenons quelques pas en arrière…Qu’est-ce que c’est qu’apprendre à lire au CP?

– C’est connaître son alphabet.

– C’est apprendre des nouvelles choses!

– C’est découvrir des mots.

– C’est reconnaître les syllabes.

– C’est savoir regrouper les lettres.

– C’est comprendre le monde.

– C’est lire des histoires.

Bien bien bien! Rassemblées, vos propositions décrivent globalement ce qu’est apprendre à lire au CP.

Et maintenant, apprendre à lire au CM1, c’est quoi?

…Un ange passe…

Ben, on sait lire maîtresse!

Oui, vous savez lire, mais vous continuer d’apprendre à lire. Ce n’est pas tout à fait la même chose…Tenez, prenez votre « Faucon déniché » qui vous pose tant de soucis, et posez-vous à nouveau la question. Apprendre à lire, avec ce roman, qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire?

– C’est lire des livres sans images.

– C’est lire des textes longs.

– C’est enrichir notre vocabulaire.

– C’est découvrir des mots compliqués.

– C’est lire même si on n’aime pas l’histoire.

– C’est s’entraîner à lire encore mieux.

Et bien voilà, vous avez tout dit!

Apprendre à lire, pour vous, c’est franchir toutes ces étapes! Et cela continue tout au long de sa vie! Vous vous souvenez quand je suis partie en formation? Moi aussi je continue de découvrir de nouveaux textes difficiles, parfois même incompréhensibles à mes yeux, mais que des auteurs ont écrit et que d’autres comprennent…Vous voyez, les adultes aussi apprennent à lire!

Oui apprendre à lire c’est affonter des textes résistants, aller au bout de lectures de plus en plus longues, accepter des ouvrages même si on ne les aime pas ou qu’on est pas d’accord….pour devenir de vrais lecteurs experts et critiques!

Tags : ,


Actions

Informations

Une réponse à “Apprendre à lire au CM1”

7 03 2009
Christian Montelle (08:42:00) :

Lire, c’est aussi construire du sens et interpréter. Chaque lecteur établit un texte différent à partir de la trace écrite ; on est dans l’erreur quand on pose les questions : « Qu’est-ce que l’auteur dit ? » ou : « Qu’est-ce que l’auteur a voulu dire ? » (!!!!).
Chacun lecteur construit du sens (évolutif à mesure qu’il vieillit) et établit une version dépendant de sa compréhension, du niveau de son lexique, de sa culture et de sa perspicacité. Puis, le lecteur interprète, il place le texte dans le contexte, recherche les connotations, les non-dits, les suggérés, les intentions, les manipulations, les liaisons intertextuelles ou interculturelles, les significations mythiques, psychanalytiques, etc. Voir à ce sujet les travaux de Jean Peytard.

Lire, c’est aussi relire pour que des strates de sens apparaissent. Ce n’est pas attaquer un texte à coups de masse, mais le décortiquer avec gourmandise en changeant les points de vue et les approches.

C’est dire que l’on apprend à lire tout au long de sa vie et que la querelle sur les méthodes est puérile et stérile. Un petit texte que j’avais écrit quand elle faisait rage :
http://www.apedys.org/dyslexie/article.php?sid=609

Si nous voulons que nos enfants lisent avec plaisir et efficacité, il est nécessaire de les nourrir de langue (par l’oreille !), de les aider à développer leur culture générale, leur curiosité, leur perspicacité, leur capacités de compréhension et d’interprétation. Puisqu’il ne savent pas encore lire, c’est par la « lecture » de textes oraux que l’on pourra le mieux développer ces compétences indispensables.

Laisser un commentaire