Lire et écrire à l’école et dans la vie

30 04 2009

Voici deux petites vidéos gardées dans mon tiroir depuis septembre dernier…Il serait temps de les mettre en ligne avant que « rentrée 2009 » ne prenne le relais! Bon, il s’agissait de ma toute première interview filmée sans préparation…alors forcément…

1/ L’entrée au CP…Cours préparatoire…mais préparatoire à quoi??

http://www.dailymotion.com/video/x6kp4g

2/ L’apprentissage de la lecture…une longue initiation!

http://www.dailymotion.com/video/x6ir1d

Sous une autre forme, voilà qui poursuit, ai-je pensé ce matin, la réflexion et le débat suscités par les articles de Laurent Carle ces dernières semaines!

Tags : ,

Actions

Informations

2 réponses à “Lire et écrire à l’école et dans la vie”

30 04 2009
Julos (17:07:57) :

Durant ma petite virée en bord de mer, la semaine dernière, j’ai eu la chance de parcourir un tout petit salon du livre, organisé par la toute petite station balnéaire où je résidais.
Et là, je suis tombé en arrêt sur un tout petit bouquin (encore plus petit que le bébé d’Ostiane) au titre étonnant : « Le vice de la lecture ». Poussant plus avant encore, je lisais ceci en 4e de couve :

 » Peu de vices sont plus difficiles à éradiquer que ceux qui sont généralement considérés comme des vertus. Le premier d’entre eux est celui de la lecture. »

Etonnant non ? Et si je vous dis que l’auteur de cette provocation est une respectable romancière américaine, née en 1862 ? La citation ci-dessus fait partie d’un texte paru dans une revue américaine en 1903 ! Le nom de la dame : Edith Wharton.
Le livre traduit en français comporte 38 pages.
Voici un extrait de la page 8, que je trouve d’une modernité inouïe :

« Se forcer à lire -« lire par volonté », en quelque sorte- n’est pas plus lire que l’érudition est la culture. Lire vraiment est un réflexe ; le lecteur-né(*) lit aussi inconsciemment qu’il respire ; et pour pousser l’analogie plus avant, lire n’est pas plus une vertu que respirer. Plus on confère à l’acte du mérite, plus il en devient stérile. Qu’est-ce que lire, en dernière instance,si ce n’est un échange de pensée entre écrivain et lecteur ? »
etc…etc… un ravissement…

(*)E. Warthon oppose le « lecteur-né » au « lecteur mécanique »

Ce petit livre est édité aux éditions du Sonneur. Leur site internet :

http://www.editionsdusonneur.com

Sur ce, bonnes lectures ! … bande de vicieux !

;-))

1 05 2009
Ostiane (13:40:35) :

Merci Julos…encore un peu de lecture et deux vidéos intéressantes sur le site de « Lire et faire lire »
http://www.lireetfairelire.org/LFL/

Laisser un commentaire