Rencontre autour d’un livre…deuxième étape

12 09 2009

Parents et enseignants,

débutants ou confirmés

le 30 SEPTEMBRE…

au

un rendez-vous pour vous!

De quoi s’agit-il?

– D’un LIVRE pensé et écrit comme une passerelle vivante entre l’école et son environnement.

– D’un GUIDE coopératif et pédagogique au service d’une éducation durable.

– D’une INVITATION à dialoguer, co-réfléchir et co-agir entre partenaires éducatifs.

– D’un DÉBAT citoyen en vue de mieux cerner les enjeux d’un incontournable pacte éducatif.

– D’une RENCONTRE-dédicace visant à définir les bases contractuelles d’une nécessaire charte éducative.

L’éducation n’est le monopole de personne mais la responsabilité de chacun d’entre nous y est engagée.

« Repenser la relation parents-enseignants », un livre certes, mais plus encore…un état d’esprit qui s’inscrit dans une démarche essentielle de coopération éducative et vise à accompagner au mieux l‘enfant-élève à devenir ce qu’il cherche à être…

Et vous, qu’en pensez-vous?

Venez partager vos expériences, vos témoignages, vos attentes, vos projets,vos réflexions, vos réussites ou vos doutes. Parents et/ou enseignants, professionnels ou non, ne sommes-nous pas avant tout des éducateurs, voire même des co-éducateurs?

C’est sur cette base là que je vous invite à nous rejoindre et à rassembler nos talents. Venez nombreux, et surtout venez tels que vous êtes!

signature_mathon302

Accès au Plan

Accès au site du Palais de la découverte

Accès à l’événement sur Facebook

N’oubliez pas…

LE 30 SEPTEMBRE…
au

Tags : , , , ,

Actions

Informations

8 réponses à “Rencontre autour d’un livre…deuxième étape”

19 09 2009
joce (11:34:59) :

Tu nous raconteras cette 2e étape… Je te souhaite de belles et passionnantes rencontres dédicaces !
Bon week-end.

28 09 2009
Ostiane (09:04:49) :

Merci Joce…

3 nouveaux liens dont je ne me prive pas…

http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/2009/106_Biendebuterdansl%27enseignement.aspx

http://www.cmonecole.fr/comment_construire_des_relations_parents_enseignants_efficaces__-d-35.html

http://www.touteduc.fr/index.php?sv=29&aid=905

Ça fait toujours plaisir de voir qu’un livre lu circule et trouve même quelques lecteurs (parents ET enseignants) convaincus!

🙂

29 09 2009
vercken brigitte (19:32:39) :

en plus tu es écrivain ,que de talents!!j’aimerai bien le lire ton bouquin,à plus

29 09 2009
Ostiane (19:52:00) :

Si tu as un créneau demain après-midi Brigitte, joins-toi à ce débat-signature. Les enfants sont admis..cela va de soi! Et puis, le Palais de la découverte, c’est un bel endroit pour un mercredi après-midi, non?!

6 03 2011
acidulée (14:46:28) :

Bonjour,

Je me permets de vous envoyer ce post déjà soumis au forum CMONECOLE, j’espère que vous pourrez m’apporter votre expérience.
Bien cordialement

Bonjour,

Actuellement étudiante en master  » spécialité de l’éducation et de l’enseignement du premier degré  » je dois préparer un oral concernant les relations ecole parents et à partir d’un court texte où une maman d’élève enseignante est intrusuve, remet en question les évaluations de sa fille , contrôle sans cesse le travail de l’enseignant au moyens de nombreux mots dans le cahier de liaison. L’enseignante, à force de mots ne répond plus et signe  » vu » , l’élève est mal à l’aise et donne à contre coeur les mots
Je dois analyser cette situation d’un point de vue pédagogique, réglementaire et déontologique.
De plus je risque d’être confrontée dans le futur à ce genre de comportement et j’aimerais pouvoir réagir justement et judicieusement, et conserver un lien ne nuisant pas à l’élève
Merci d’avance pour vos réponses

7 03 2011
Ostiane (08:54:12) :

Bonjour Acidulée, vous avez bien fait de déposer votre demande sur directement sur ce blog car faut de temps, je ne me rends pas systématiquement sur le forum de Cmonécole.
Si vous me le permettez, et si vous n’êtes pas trop pressée, je souhaiterais formuler ma réponse lors d’un prochain article tant votre question met en relief l’ensemble de la problématique portée par cette drôle de relation qu’est la relation enseignant-famille.
De manière tout de même à entamer ici une réflexion commune, j’aimerais souligner dans votre message des mots dont l’utilisation n’est pas anodine et qui mérite donc qu’on s’y attarde…
– le terme « une maman d’élève enseignante » pose dès le départ le problème du statut de cette personne au regard de l’enseignante en question. Se sent-elle ET est-elle considérée avant tout comme maman? mamandélève, ancienne élève? enseignante, etc?
– une mère intrusive: où commence selon vous l’intrusion? les limites à ne pas franchir seront-elles perçues de la même manière par tel ou tel enseignant? La mère de cette élève a-t-elle conscience que son attitude est perçue comme intrusive par l’enseignant? Cette dernière lui a-t-elle signifié son malaise?
– nous avons affaire ici à un face-à-face spécifique enseignanTE-maman d’élève. On pourrait même parler de triangulation féminine. (mère-enseignante-fille) Cette caractéristique n’est pas neutre et les réponses à donner devront prendre en compte le caractère particulier de cette relation. Y aurait-il une manière de réintégrer le regard d’un collègue masculin ou du père de cette enfant?
-contrôler et remettre en question: 2 termes forts employés ici. L’enseignante par les questions posées par la maman se sent donc évaluée et critiquée; la mère, elle n’ayant à priori pas obtenu de réponse claire ne sent pas entendue et respectée dans ses besoins. Les mots circulent mais semblent creuser un écart plutôt que répondre à une demande. Ils ont été écrits mais à priori jamais exprimés oralement lors d’un échange. Questionner, chercher, contrôler quelles différences? Communiquer, dialoguer: quelles différences?
– l’élève est mal à l’aise. Quelle place effectivement lui a-t-on attribuée dans cette triangulation? enfant-élève-messager-intermédiaire-médiateur?

Je m’arrête là pour l’instant en espérant vous avoir fourni quelques pistes de réflexion que nous reprendrons bien sûr ultérieurement. N’hésitez pas à réagir à cette première réponse. Une manière amusante et éclairante d’envisager ce problème serait de le pro-poser « à l’envers » à savoir, exprimé par les 2 autres points de vue en imaginant la même situation explicitée d’une part par la maman, et d’autre part par l’enfant 😉

7 03 2011
Ostiane (12:58:52) :

Une citation sur laquelle je viens de tomber via une amie sur Facebook, Nadia Revez et qui tombe à propos. Je vous la livre telle quelle tant elle illustre la problématique soulevée par Acidulée.

« Comment pouvons-nous nous comprendre, monsieur, si je donne aux mots que je prononce le sens et la valeur de ces choses telles qu’elles sont en moi; alors que celui qui les écoute les prend inévitablement dans les sens et avec la valeur qu’ils ont pour lui, le sens et la valeur de ce monde qu’il a en lui? On croit se comprendre; on n…e se comprend jamais!»
Luigi Pirandello

Face à ce constat, faut-il se résigner? surement pas mais il faudra sans doute faire le deuil d’une communication parfaitement harmonieuse telle que nous nous en faisons chacun l’idée, en fonction de qui nous sommes, de nos représentations, de nos désirs, de nos phantasmes, etc.

7 03 2011
acidulée (18:28:47) :

Bonsoir,
je vous remercie vivement pour vos pistes de réflexion, il se trouve que je dois présenter cette étude de cas intitulée  » relation école parents  » ce vendredi, je serai néanmoins ravie de lire votre prochain post sur la question
autres pistes de réflexion que je vais développer : une école qui s’ouvre de plus en plus aux parents, journée portes ouvertes, historique de cette houleuse relation, textes officiels, ce partenariat délicat en constante évolution et construction, des relations perfectibles …
parents procéduriers, adversaires et non plus partenaires, ici situation délicate d’une relation entre pairs
chacun doit rester à sa place, mais l’enseignante doit rester à l’écoute, rdv primordial entre enseignante et mère sans l’enfant pour mettre la situation à plat ,
et la synergie école-famille est garante d’une efficacité accrue pour la réussite des élèves, ce lien complexe peut créer des obstacles pour l’élève et ses apprentissages
voilà ce que je comptais rajouter, n’hésitez pas à apporter des compléments et/ou objections , j’en serais ravie
au plaisir de vous lire

Laisser un commentaire