La chèvre de Mr Seguin en version [email protected]

20 01 2011

S’il est un texte de notre patrimoine littéraire que j’affectionne tout particulièrement, c’est bien celui La chèvre de Monsieur Seguin d‘Alphonse Daudet. Depuis toute petite, depuis le temps où ma grand-mère me lisait et me racontait des histoires avant de me laisser à mes rêveries nocturnes, jusqu’à aujourd’hui où à mon tour, je lis et raconte des histoires à mes élèves le jour puis à ma fille le soir, oui, depuis la toute première fois où j’ai entendu les aventures de cette incroyable petite chèvre éprise de liberté,  j’éprouve la même délectation à dire et à entendre la musicalité de cet auteur et à éprouver et ressentir toute la sensualité qui en émane.

Chaque année, depuis ma première année d’enseignement, je travaille avec le même plaisir et la même âme d’enfant cet extrait magnifique où Blanquette, fraîchement arrivée dans la montagne, s’ébroue de bonheur dans les herbes sauvages et s‘enivre de parfums subtils, tous plus capiteux les uns que les autres. Quel incroyable passage…Premiers mots…J’ai 9 ans et je suis là-haut, moi aussi avec Blanquette, la montagne autour de moi, la montagne sous moi, les fleurs, les odeurs, je me roule dans l’herbe, rien d’autre n’existe plus que cet instant de pur délice…

dessin d’élève

C’est pourquoi, lorsque Christian Jacomino a eu la gentillesse de m’inviter à participer à la réalisation d’un [email protected] (Moulin à Paroles) en choisissant un texte parmi son répertoire, je n’ai pas hésité une seule seconde en y voyant apparaître le texte de Daudet, mon texte fétiche, celui qui, sans nul doute m’a ouvert les portes de la magie et de l’amour de langue française.

Je me suis donc prêtée, hier, au jeu de la lecture filmée. Et ce matin, c’est avec beaucoup d’émotion et de bonheur que j’ai découvert le travail de montage réalisé par Christian. Lecture partagée, mémorisation active, apprentissage linguistique, initiation littéraire, enrichissement culturel, plaisir des mots, les [email protected] constituent un véritable support de diffusion et de transmission de notre patrimoine littéraire. Une transmission généreuse, ludique, pédagogique…

Partager

Tags : , , , , , ,

Actions

Informations

7 réponses à “La chèvre de Mr Seguin en version [email protected]

20 01 2011
Christian Jacomino (17:37:31) :

Je suis heureux, quant à moi, de voir le logo du [email protected] apparaître sur ton blog. Je viens de parcourir la suite des commentaires auxquels ton article sur les évaluation a donné lieu, et je tiens à dire combien je partage ton analyse, ainsi que celle de notre ami Christian Montelle. L’école a besoin de liberté, de recherche et d’innovation, à la place de quoi on impose toujours plus de contrôle et d’encadrement. Le [email protected] est un outil conçu et expérimenté dans les classes, au prix de combien d’années d’efforts solitaires. Aujourd’hui, il est de mieux en mieux reçu, mais cette reconnaissance s’opère sans que l’institution elle-même ne trouve rien à en dire. Si Internet ne nous permettait pas de constituer un réseau d’usagers, le [email protected] serait condamné à disparaître à l’instant même où je prendrai ma retraite. Heureusement ce n’est pas le cas. Christian (Montelle) écrit «Vivement que nous respirions la bonne odeur du jasmin, aussi, en France». C’est bien de cela qu’il s’agit. Mais combien sommes-nous à en avoir conscience? Ceux-là mêmes qui défendent avec acharnement l’indépendance des juges, l’indépendance des journalistes, l’indépendance inaliénable des «grands intellectuels», ceux-là ne voient aucun inconvénient à ce que des programmes nationaux pointilleux et pléthoriques étouffent toute initiative de la part des (anciens) «maîtres d’écoles».

20 01 2011
Christian Montelle (19:46:14) :

@ Christian Jacomino. Bien content de te lire. Je n’ai pas pu participer à tes ateliers. Edith a eu de gros problèmes de santé (empoisonnement au mercure dentaire qui a failli avoir une issue fatale) et moi, j’ai été opéré d’un genou, avec des suites qui m’ont longuement immobilisé. Je marche encore difficilement.
J’interviens encore, de temps en temps, toutefois, sur un seul blog, maintenant, le beau blog bleu d’Ostiane. Mais je passe l’essentiel de mon temps de retraité à la photo et à la lecture.
J’ai vu que tes projets ont pris de l’ampleur et que tes ateliers et autres activités marchent très bien. J’en suis très heureux.

L’évaluation, oui, c’est une horreur pédagogique. Et que penses-tu de la prime aux recteurs-DRH, comme Luc Chatel ?

Mail reçu aujourd’hui :

Un proviseur du Nord à la retraite a renvoyé ses palmes académiques à Luc Chatel pour protester contre les suppressions de postes dans l’Éducation nationale et l’attribution d’une prime aux recteurs ayant atteint les objectifs en la matière, a annoncé jeudi l’intéressé.
Michel Ascher se dit « scandalisé » par un décret du 12 novembre 2010 qui institue une part variable dans les primes versées aux recteurs « en fonction des objectifs atteints », parmi lesquels figurent les suppressions de postes. À la faveur d’un décret et d’un arrêté publiés en novembre, leur prime comporte, à partir de cette année scolaire, deux volets : une part fixe de 15.200 euros et une « part variable » dont le montant pourra aller jusqu’à 45 % de la part fixe, soit de 0 à 6.840 euros. Au total, un recteur pourra avoir jusqu’à 22.000 euros de prime.
« Qu’est-ce que ça veut dire d’agiter 7.500 euros au nez des recteurs s’ils arrivent à supprimer un maximum de postes dans les académies ? » s’est interrogé Michel Ascher. « Ceci m’a paru tellement scandaleux que la coupe est pleine, il fallait que, symboliquement, je fasse un geste fort », a ajouté Michel Ascher, selon qui « le ministre semble considérer de manière particulièrement méprisante ses recteurs ». 16.000 suppressions de postes sont attendues cette année au sein de l’Éducation nationale pour l’ensemble de la France, dont 865 postes dans la seule académie de Lille, selon Michel Ascher.

2 02 2011
Safa (10:16:22) :

Bonjour Madame Mathon comment vous allez? C’est Safa de l’année dernière 🙂

2 02 2011
Ostiane (10:46:00) :

Bonjour Safa, quel plaisir de te lire ici, juste sous cet article consacré à notre Petite chèvre… J’espère que ton intégration dans ton nouvel établissement s’est bien passé, que tu t’y sens bien, que tu t’y as de nombreux amis et que tu y apprends aussi plein de choses 😉
Je te souhaite une bien belle année 2011, à très bientôt Safa!

13 02 2011
Safa (17:35:33) :

Merci, j’aimerai beaucoup que vous fassiez un gros bisou à la directrice et à toute la classe de l’année dernière vous me manquez tous 🙂 🙂 🙂

27 03 2013
Enseignement du Français en primaire : textes de la montagne (17:19:54) :

[…] La petite chèvre de M. Seguin, d’Alphonse Daudet, lu par Ostiane Mathon, enseignante en primaire (son blog Bleu Primaire) […]

12 01 2014
Enseignement du Français en primaire : textes de la montagne | La classe de neige (17:43:27) :

[…] – La petite chèvre de M. Seguin, d’Alphonse Daudet, lu par Ostiane Mathon, enseignante en primaire (son blog Bleu Primaire) ; […]

Laisser un commentaire