Ouverture du Forum « innovation éducative »

27 03 2009

Mon petit poster…bien assis sous son numéro porte bonheur!

Nous voilà partis à la rencontre de ces drôles d’enseignants qu’on dit innovants!

 » Des milliers de professeurs créent chaque jour des documents pédagogiques, des projets, des outils nouveaux pour faire progresser leurs élèves. Le Forum rendra les meilleurs de ces initiatives visibles. Il leur donnera les moyens de partager les expériences, de susciter de nouveaux projets, de créer une dynamique qu’il faudra ensuite accompagner. Il encouragera le travail en commun entre associations. »




La valise de la maîtresse

26 03 2009


J’ai certainement oublié quelque chose…

Tant pis! Le train pour Roubaix est annoncé en gare…Rendez-vous au FORUM de l’innovation éducative…A demain!





Le Biblio-blog des CM1 part en voyage…

25 03 2009

Bon, bon, les choses se précisent. Un petit passage par la boutique (il était temps me direz-vous…) et me voilà, A/R Paris-Roubaix en poche!

Départ demain 16h58

samedi

Dans ma p’tite valise?

Mes p’tits élèves…

mon ordinateur…et quelques mouchoirs en papier…pour quand on se quittera et pleurera! Comme dans le film…

Tables rondes, exposition des projets, réalisation collective d’un travail collaboratif…et le soir, tout plein de profs dans un même hôtel vous imaginez le souk?

Un joli poster de présentation sous le bras, je défendrai les couleurs de notre BIBLIO-Blog de classe devant le jury du Forum de l’innovation éducative. C’est pas rien tout de même! En avant première, je vous en livre ci-dessous un détail…Merci à Delfine, illustratrice de « Mais non je blogue », de m’en avoir autorisé l’usage!

le blog de Delfine




La journée de la jupe

22 03 2009

LA JOURNÉE DE LA JUPE

Sortie nationale en salle le 25 Mars 2009

La journée de la jupe…qu’est-ce c’est ?

Une plaisanterie loufoque? Une provocation rétro?

Une lubie féministe ?

Non, rien de tout cela.

La journée de la jupe, c’est avant tout un film. Ni un reportage, ni une démonstration politique, ni la condamnation d’une école en échec, mais un très beau film réalisé par Jean-Paul Lilienfeld.

Madame Bergerac, interprétée par une Adjani magistrale dont on salue le retour tant attendu, est professeur de français, pour ne pas dire d’art dramatique…Un collège « difficile », des élèves à la marge des lois, un univers social et culturel où les dieux et les hommes s’affrontent pour exister, se déchirent pour survivre ous’enchaînent pour mourir.

Cru, profond, sans détour ni fioriture, un film rare qui ose…Pas d’amalgame, pas de parti pris, pas de jugement. On est tous responsables, personne n’est coupable. Les innocents versent le sang et les insurgés réclament justice.

Une porte s’ouvre, Molière attend…La scène est prête mais c’est une toute autre pièce qui va s’y dérouler. Un huis-clos aux allures de faits divers. Un coup de théâtre aux accents de prise d’otages. La dramaturgie de la vie l’emporte sur l’équilibre des « unités classiques ». Le temps s’est arrêté, les frontières sont brouillées, les personnages perdus d’avance. Farid, Frédéric, Mehmet, Mouss, Nawel sont les acteurs réels d’un acte unique qui ne s’achèvera qu’au tombé de rideau.

Nawel, qu’on se souvienne d’elle! Oui, Nawel, cette petite beurette par qui tout deviendra possible…car ne nous y trompons pas, si Adjani incarne le personnage central du film, c’est Nawel qui en est la principale héroïne. Sonia Bergerac, son professeur, lui a certes ouvert la voie, mais prise elle-même en otage par sa propre folie, elle ne parviendra pas à garder le contrôle sur une situation qui la dépasse totalement. Nawel, si. C’est elle qui ose, elle qui transgresse les lois du machisme et du sexisme, elle qui impose les nouvelles règles du jeu.

La journée de la jupe, c’est l’histoire de rencontres impossibles entre des opposés qui s’ignorent, se méprisent, s’entretuent.

Jean-Baptiste Poquelin ! Le vrai nom de Molière est Jean-Baptiste Poquelin. Répétez ou je vous tire une balle dans la tête… scande à bout de souffle la prof qui fait cours en jupe.

Loin des clichés simplistes Adjani nous entraîne avec une virtuosité inimitable au cœur d’une des problématiques les plus complexes de la société et du monde éducatif, celle qui règne au cœur de certaines cités, de certains collèges.

Un film sur les limites, un film bouleversant qui pose avec lucidité et force l’incontournable question de l’Education dans ce qu’elle a de plus essentiel : l’absolue nécessité de connaissance de l’Autre. L’Autre fille, l’Autre garçon, l’Autre musulman, l’Autre juif, l’Autre…les autres et soi –même.

Poignant, sincère, terriblement humain.

Le blog d’Isabelle Adjani

Partager sur Facebook

 




Un printemps très « Pop »!

19 03 2009

ANDY WARHOL

Présentation

« Je suis quelqu’un de profondément superficiel »

Image de prévisualisation YouTube

Portrait de société

« Je n’ai pas de mémoire, chaque jour est un jour nouveau car je ne peux me souvenir du jour précédent. Chaque minute est comme la première minute de ma vie. »

Image de prévisualisation YouTube

Mise en pratique dans une classe de secondaire

« La vie n’est-elle pas une série d’images qui changent et se reproduisent simultanément? »

Image de prévisualisation YouTube

Une bonne introduction aux couleurs primaires

« Quand une chose est magnifique, elle prend de belles couleurs, c’est tout! »

Image de prévisualisation YouTube




Le blog des CM1 chez les Cht’is!

5 03 2009

Top chrono! Le compte à rebours est déclenché et rien ne pourra plus l’arrêter. Tic tac, tic tac, 27-5= 22!

Vous auriez vu la tête de mes élèves mardi matin quand je leur ai annoncé que leur travail avait été remarqué et observé par des adultes puis sélectionné par un jury parmi des centaines d’autres projets sur tout le territoire!!!!

Ils n’en revenaient pas… Certains sont restés bouches bées. D’autres ont sauté dans le train en marche: « Et on ira à Roubaix tous ensemble??? C’est où Roubaix? Mais vous parlez le Cht’i Maîtresse??On gagne quoi???

Le respect mon cher Tom. La satisfaction de voir notre projet de classe rejoindre la grande entreprise humaine qu’est l’éducation. Le plaisir de partager avec d’autres l’expérience de l’innovation au quotidien.

C’est quoi l’innovation Md’ame?

Tiens…bonne question…faut que j’y réfléchisse…

En attendant, voilà ce qu’en pense François Muller, un expert en la matière.

De drôles de mots, n’est-ce pas?

Quels sont ceux qui vous inspirent?

que vous reconnaissez?

qui vous parlent?

qui décrivent ce que nous faisons en classe avec notre BIBLIO-Blog?

Et si à notre tour, nous imaginions un bel acrostiche comme celui là en partant du mot BIBLIO-BLOG?




Forum de l’innovation éducative

24 02 2009

Le Café Pédagogique, la Ligue de l’Enseignement, Cap Canal, et les associations d’enseignants, vous invitent, les 27 et 28 mars prochains, au Forum des Enseignants Innovants et de l’Innovation éducative (FEIIE)

Bon, faut que je vous fasse un aveu…Certains d’entre vous commencent à me connaître…chez moi, faut que ça bouge, que ça avance. Alors vous imaginez…un forum, sur l’innovation, avec au centre des projets, du réel, du concret, du vécu…forcément ça m’interpelle comme on dit aujourd’hui!

Je m’suis donc lancée! Projet à l’appui j’ai présenté ma candidature en leur exposant notre BIBLIO-Blog

Un jury va maintenant sélectionner les 100 projets retenus; les heureux élus auront la chance de participer à ce grand forum sur l’innovation à tous les niveaux et dans tous les domaines éducatifs. Des échanges, des propositions, des choses qui bougent et font bouger! Rien que du positif, vous imaginez? C’est si rare…je n’allais pas laisser passer ça!

Alors maintenant me direz-vous…faut attendre…la terrible décision du jury…100 dossiers…c’est peu…

Venez partager et soutenir l’événement sur

! A plusieurs, on est plus fort!

J’aurais pu garder le secret et ne vous informer qu’une fois, le cas échéant, mon projet retenu et les résultats annoncés. Oui. Mais dans l’innovation il y a cette de part de prise de risque et d’exposition qui me paraît tout aussi formatrice que la réussite en elle-même.

Je vous propose un contrat: si je décroche un aller-retour à Roubaix, je vous emmène avec moi en échange de quoi, si mon projet n’est pas sélectionné, vous me consolerez en attendant l’année prochaine! ça marche comme deal?

Allez, ma grand mère me disait souvent: Ma p’tit’ fille, le « non », tu l’as dans la poche, le « oui » faut aller l’décrocher! Merci Grand-mère!