Vivre pleinement

16 03 2011

Carême pédagogique 2011

Jour 7

Pensée 7

« Une vie est une œuvre d’art. Il n’y a de plus beau poème que de vivre pleinement.

Échouer, même est enviable, pour avoir tenté. »

Georges Clémenceau

Dans nos classes, quelle place pour l‘erreur?

Dans nos parcours professionnels, quelle place pour l’audace?

Dans nos vies, quelle place pour l’échec?

Apprendre à oser, apprendre à échouer, n’est-ce pas apprendre à vivre ce « pleinement »?

L’école apprend-elle suffisamment à nos enfants à réussir à échouer?

L‘école invite-t-elle nos enfants à cet élan créateur qu’est l’expérience féconde? féconde car incertaine…


Partager




« Opération en cours »

30 08 2008

Ce matin addition d’entiers et de décimaux:

Posez et calculez:

9 712+ 1 354, 01 =

PETIT RAPPEL DE LA METHODE:

1/ On place le plus grand nombre en haut                                                                 9 712

2/ Puis on aligne le second nombre unité sous unité sans oublier la virgule         +          1 354,01     

3/ Sous la barre du résultat, on place immédiatement la virgule                          __________________

                                                                                                                                            ,

4/ On effectue l’addition comme une addition normale

A vous!

…..bruits de crayons, de ratures de gommes…

– J’ai terminé maîtresse ça fait dix mille soixante-seize virgule zéro un!

– Vérifie, je crois que tu as fait une erreur de calcul

….bruits de cerveaux, grognements, soupirs….

Mais non, m’dam, j’ai tout recalculé deux fois, j’vous assure, je sais compter quand même, regardez mon cahier…

– Je suis certaine que tu sais compter, mais tu es étourdi, tu as dû oublier une retenue quelque part…allez, à ta place et concentre-toi!

….lamentations, désespoir, oeil noir…( non mais pour qui elle me prend, ch’ais pas compter, moi qui suis fortich’ en calcul mental, elle est nulle cette prof, dire que j’vais m’ la coltiner toute l’année…)

Alors, chers lecteurs…elle est où l’erreur?