Du vivant à notre assiette

Nous aimons tous les plaisirs de la protéine dans notre assiette, surtout au moment de Noël et plus particulièrement le foie gras. Mais savez-vous seulement comment il est produit et surtout ce que les oies endurent pour vous offrir ces cinq minutes de plaisir ?

Le processus :

De la ferme à l’abattoir, il va se passer quinze semaines : le canard ou l’oie va d’abord être élevé en plein air pendant treize semaines puis ensuite va être gavé pendant deux semaines. Durant ce temps-là, les éleveurs prennent soin de leurs bêtes et les observent pour subvenir à d’éventuelles maladies ou problèmes chez l’animal.

Passées les treize semaines de tranquillité, les canards et les oies sont gavés deux à trois fois par jour. Pour cela les animaux sont alignés dans de petites cages en fer. L’ouvrier passe avec une machine munie d’un long tuyau qu’on enfonce dans la gorge du bétail, et au bout la nourriture sort de façon abondante. Au fond ce ne serait pas si horrible si l’animal ne souffrait pas, mais ce genre de méthode peut laisser de nombreuses séquelles au niveau de la gorge. En plus de souffrir à cause du tuyau, leur foie pèse entre 400 et 600 grammes ce qui représente environ 17 % de leur masse totale.

Source de l’image : https://rmc.bfmtv.com/point-de-vue/foie-gras-le-gavage-des-oies-et-des-canards-vous-indigne-t-il-641679.html

Les deux semaines de gavage passées, les bêtes sont amenées à l’abattoir où elles sont tuées, déplumées, éviscérées puis enfin coupées.

La consommation de foie gras :

Le gavage a lieu toute l’année, un éleveur qui tue environ 80 bêtes par semaine peut en tuer jusqu’à 230 au moment des fêtes. Aujourd’hui les éleveurs utilisent de plus en plus les canards pour le foie gras car cela est plus facile pour le gavage.

La France est le premier pays producteur, consommateur et exportateur de foie gras du monde. Près de 37 millions de canards et 700 000 oies sont gavées et tuées par an pour la production de foie gras. En France la production est d’environ 1,17 kilos par seconde.

Le foie gras est essentiellement produit dans l’Aquitaine, le Midi Pyrénées, les Pays de la Loire, le Poitou et la Bretagne.

83 % de la production mondiale provient de France alors que les Français consomment 90 % de cette production mondiale, soit 20 500 tonnes dans le monde et 17 000 tonnes en France.

La mobilisation contre le gavage :

Aujourd’hui de nombreuses personnes et associations luttent contre toutes ces méthodes cruelles et barbares. Par exemple quatre français sur dix refusent d’acheter du foie gras et six français sur dix sont favorables à l’interdiction du gavage. Dans certains endroits ces méthodes sont déjà interdites comme en Californie.

Source de l’image : http://foiegras1.e-monsite.com/album/foie-avant-apres-gavage.html

Il existe une journée mondiale contre le foie gras. A cette occasion, L214, une des nombreuses associations qui luttent contre la maltraitance animale, dresse des tables de réveillon dans de nombreuses villes françaises pour sensibiliser les passants aux conséquences du gavage, en utilisant des comparaisons avec le gavage de renard pour produire de la fourrure.

Le combat n’est pas facile mais il faut le poursuivre tant que des milliers d’animaux continuent à souffrir.

Maxim Davenel

Sources :

– L214 « éthique et animaux »

– Wikipédia : article « gavage »

– Cifog Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras

 

février 22, 2019

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *