Les élèves de 1ES3 s’ouvrent au Monde

Le lundi 28 janvier, dans le cadre d’un voyage scolaire à Paris, notre classe de première (ES3) s’est rendue dans les locaux du Monde où nous avions rendez-vous. Nous sommes arrivés devant un immense bâtiment moderne vitré. Nous avons pénétré dans l’enceinte du bâtiment où nous avons été accueillis par Lætitia Béraud, une journaliste qui s’occupe de la diffusion d’informations sur Snapchat. Elle nous a alors invités à participer à une activité propre au métier de journaliste. L’exercice consistait à mettre notre classe de 18 élèves dans la peau de journalistes assistant à une conférence de presse. Juste avant de commencer l’activité, Mme Béraud nous a posé quelques questions sur le métier, comme par exemple ce qu’était pour nous « l’information ». Lors de cet échange avec la journaliste, on a soulevé le fait qu’il était indispensable, dans le métier, de rapporter les faits en ayant différentes sources (« sources sûres ».)

©C. Huguet – 28/01/2019 : atelier avec la journaliste L. Béraud

L’activité a pu débuter. Elle était sur le thème des petits pots de bébés, contenant de la viande de cheval alors qu’il était indiqué que la viande était du bœuf. Notre professeur d’histoire-géographie, Mme Huguet, a alors pris le rôle de porte-parole du magasin Carrefour. Et la journaliste quant à elle, a pris le rôle de Ministre de l’économie, Bruno Lemaire. Pendant environ 15 minutes, nous avons alors posé des questions au porte-parole de Carrefour (Mme Huguet) et au Ministre de l’Eéconomie (la journaliste) pour avoir les informations nécessaires pour la rédaction d’un article potentiel. Laetitia Béraud nous a laissé environ 30 minutes pour rédiger un article par groupe de deux, grâce à notre prise de notes effectuée auparavant durant la conférence de presse. Cette activité de jeu de rôle a été très constructive et très intéressante et elle nous a permis de nous glisser dans la peau de journalistes. A la fin de ces 30 minutes la journaliste a alors proposé à certains de lire leur article devant tout le monde afin de pouvoir corriger les erreurs qui ont pu être commises lors de la rédaction. Elle nous a également donné des conseils afin d’écrire au mieux un article. Par exemple, sur le système de « l’entonnoir » qui consiste pour la rédaction d’un article à aller de l’information la plus importante à l’information la moins importante. Elle nous a de même donné des astuces pour trouver un titre accrocheur.

La journaliste a pu nous aider sur tous les éléments précédents grâce à son expérience car elle a travaillé à l’AFP (Agence France-Presse) qui est une agence de presse mondiale et généraliste française chargée de restituer des conférences de presse ou des événements par exemple. Cette entreprise est donc chargée de collecter, vérifier, recouper et diffuser l’information sous une forme fiable. Les journalistes, les médias, les grandes entreprises ou même les grandes administrations peuvent accéder à cette information et l’utiliser directement.

© C. Huguet – 28/01/2019 – hall des locaux du Monde

Par la suite nous avons effectué la visite du lieu, un bâtiment qui s’étend sur neuf étages avec six étages réservés essentiellement au journalisme. La plus grande salle est réservée au central web, c’est donc le lieu où il y a les relectures et les corrections des articles prêts à sortir, de même ce sont eux qui vérifient les informations. Durant cette visite la journaliste du service Snapchat nous a expliqué que le journal Le Monde est un journal du soir. A la fin de la visite elle nous a raccompagnés à l’accueil, nous avons pu observer de grandes « Une » de journaux disposées comme pour une exposition et nous avons pu les observer pendant quelques minutes ainsi que les prendre en photo. Nous avons dit merci à Lætitia que nous reverrons bientôt au lycée afin d’en connaître un peu plus sur son parcours.

© C. Huguet – 28/01/2019 : Les 1ES3 dans les locaux du journal Le Monde

Lisa LEFLAMAND, Eva BAUTISTA, Laurine COUDERC

  • C’est la meilleure visite que j’ai faite durant ce voyage, c’est très instructif et cela nous a permis de découvrir un métier et un journal super.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *