« Pas un jour sans une idée »

Je suis convaincue que l’être humain a besoin d’agir, de faire, de bouger pour ne pas se perdre  dans ses obscures pensées. La perte de temps, l’ennui, l’angoisse qui dévore le ventre, ce sont toutes des sensations qui détruisent l’âme, qui en font des petits morceaux et volent le sommeil. Je suis extrêmement et profondément sûre que les mains ont été créées pour faire des tableaux, pour écrire des poèmes émouvants. Les jambes pour courir, pour marcher dans l’eau froide. Les bras sont la seule arme capable de faire sentir quelqu’un en sécurité, serré dans une embrassade rassurante. La bouche, elle doit parler, débiter des discours dans toutes les langues du monde, elle doit crier, chuchoter et soupirer. Le cœur doit battre pour l’amour reçu ou donné. Le cerveau fait les calculs et résout les problèmes. Du coup, pour terminer, peut-être que la seule chose qu’il faut faire est s’abandonner, se laisser aller, vivre l’instant. CARPE DIEM. Peut-être, je ne sais pas. Je vis pour découvrir, pour bouger sans jamais cesser, pour faire de mon corps une arme contre l’ennui des jours qui passent sans  sens. Je donne un sens à tous mes instants et comme écrit l’artiste Ben : « Pas un jour sans une idée ».

Sara Rocca

novembre 20, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *