La guerre

La guerre, terme de la fin du monde

Le mot qui fait trembler l’univers

Qui sème la terreur

La paix est son ennemie

La paix une illusion éphémère

La guerre, voilà son visage ensanglanté

Toujours derrière la fenêtre immobile

Elle attend que la bête sorte pour se jeter  dessus

Dieu a créé la vie, dans un but précis

Celui de la rendre meilleure

On connaît le début d’une guerre, on en  ignore  la fin

La guerre est devenue une quête pour l’homme

Cette fin inconnue nous plonge dans une cruauté indésirable

Tout ce qu’elle nous offre c’est du sang, des larmes, de la destruction

Partout où je passe, le ciel est gris, et le soleil rouge du sang

Des lacs de ténèbres qui engloutissent les hommes

Partout où je passe , je vois à travers leurs yeux envahis de tristesse le désespoir

Partout où je passe, je vois des familles brisées

Des enfants à l’agonie

Des  corps innocents assommés à jamais

Des arbres qui ne cessent de s’affamer

La perte humaine n’est plus la préoccupation de l’homme

Tout ce qu’on voit c’est la victoire, la puissance, la grandeur

La mort est devenue une banalité pour l’homme

Arès sourit ce jour-là sans arrêt car son voeu a été exaucé

Ce jour-là l’humanité a perdu sa dignité.

 

Aminata Dicko TES3

mars 31, 2020

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *