LGBT+ une utopie en marche

Présentation du Projet LGBT+ Fake   #uneutopieenmarche

 

Photo du drapeau LGBT prise dans une banque d’images.

 

Bonjour, nous sommes des élèves de la 1G1 du lycée Albert Einstein à Bagnols-sur-Cèze. Nous sommes quatre : Ondine, Nathan, Yuliana et Adrien.  Dans le cadre d’un projet en Éducation Morale et Civique  nous avons imaginé et créé des articles sur les LGBT+.

La situation globale dans le monde est celle-ci : le fait d’être LGBT + est encore interdit par la loi et vaut la peine d’emprisonnement dans près de 70 pays. Pire encore, dans 11 de ces pays, l’homosexualité vaut la peine de mort. C’est le cas dans les pays suivants : Arabie Saoudite, Brunei, Émirats Arabes Unis, Iran, Mauritanie, Nigeria, Pakistan, Qatar, Soudan, Somalie et Yémen. Nous trouvons cette liste très inquiétante, car ce n’est pas normal.

Cependant, dans les pays européens et aux États Unis, l’homosexualité est devenue moins tabou. Les LGBT+ sont souvent représentés par les médias et une partie de la population les accepte. La nouvelle génération semble être plus tolérante que ses parents.

Malgré ces progrès, certaines personnes ne sont pas encore prêtes à accepter les LGBT+. Il existe encore des préjugés, des discriminations et d’autres actes malveillants.

Nous regrettons que les choses soient ainsi et nous voulons les dénoncer pour provoquer un changement. De ce fait, nous avons écrit des articles mettant en scène des avancées dans cette sphère. Nous rêvons d’un monde où il n’y aurait pas de discriminations, d’injures, et où il y aurait de la tolérance et du  respect. Cette utopie est en marche et on veut montrer que cette réalité est possible dans nos articles.  Dans ce projet, nous avons mêlé  le vrai au faux pour créer des informations qui décrivent un univers utopique. On aimerait bien que ces informations correspondent à la réalité. Ainsi, on dénonce la situation actuelle.

Nous avons précisé à la fin de nos articles ce qui est faux et ce qui est vrai et comment nous avons détourné des informations pour en faire des articles au format Instagram.

Yuliana Zernina, Nathan Colaye, Adrien Frugier, Ondine Perrin-Garcia

 

3 commentaires

  1. Je trouve cette idée d’utopie où les personnes se tolère les uns les autres, captivantes. Le fait que certains pays interdisent de soutenir les LGBT+ est absolument aberrant je suis heureux de vivre dans un pays qui respect ce genre de libertés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *