« Le choix »

Le Choix

Choix.

Visage hypocrite, divisé par les deux extrêmes.

L’un permet les troubles des autres, nous réduit,

L’autre interdit les troubles des autres, nous relève par le suprême.

Ils exercent leurs inverses, mais le choix est un fruit.

Le complément est dangereux.

La folie constante précipite le stress…adoucit le radieux

Le jeu convient, dépêche le risque…anime l’enfant.

Ils transforment, mais les choix sont malvoyants.

Accumulation froide menant vers les impressions

L’être se réduit aux autres, mais subit les variations.

L’amour se cache derrière l’invisible,

La haine se révèle derrière le choix impossible.

Le retour, un souffle, tout se détache.

La bête noire se dilue par les larges.

Boucle relative à l’agréable,

Indépendante ou privée, circulaire par les faux diables.

Choir.

Gustav Bourges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *