doit apprendre à canaliser son attention pour respecter la vie de classe (lever la main pour parler, bien se tenir, ne plus se lever)

.Grandis au travers de ce que tu traverses.

Faites-le avec passion ou pas du tout.

Comme paysage… une figure… un objet quelconque, n’existent pas en soi… Un projet artistique c’est un état de ton esprit et une volonté qui met les puissances en acte…Vous êtes dans l’attentisme, quelque peu perdu …Et c’est bien dommage.

Comme paysage… une figure… un objet quelconque, n’existent pas en soi… Un projet artistique c’est un état de ton esprit et une volonté qui met les puissances en acte…Vous êtes dans l’attentisme confondant .Vous vous leurrez grandement si vous pensez que c’est votre binôme ou l’enseignant qui va faire tranquillement le travail à votre place.C’est un mauvais calcul!

Pour bien vagabonder sereinement sur les chemins artistiques de tout projet, il faut peu de choses: créer un terrain propice et un état d’esprit juste et positif.Vous l’avez compris quand vous rencontrez des difficultés et cela vous honore.Il faut maintenant prendre plus confiance en vous et vous progresserez encore.

Cher enfant vous devez faire plus attention à votre attitude parfois inappropriée en classe et apprendre à canaliser votre énergie: (lever la main pour parler,bien se tenir, ne plus se lever).Il n’est pas trop tard.Comme on dit: » Il faut donner le pli à l’arbre tandis qu’il est jeune.  »

Que faites-vous? vous emblez sombre
Comme sombre celui qui porte les grandes pierres

Un peu de passivité et d’attentisme. Vous ne semblez pas toujours vous engager dans l’action et mener les choses jusqu’au bout, et orienter votre travail vers des succès tangibles . Plus de maturité et un point de basculement décisif et salutaire sont attendus le troisième trimestre!

Bien , bon trimestre.Dans la conduite de projet vous avez bien compris que le savoir global ne séparant pas conception et exécution, théorie et pratique, intelligibilité et sensibilité; ce qui donne un travail plutôt solide et construit.Vos bonnes dispositions pour l’art doivent être exploitées de façon optimales.

Si vous avez de grandes attentes, de grande choses se produiront.Votre motivation et détermination pour bien faire et réussir le démontre ce trimestre.Les résultats parlent d’eux même.Félicitations.

Vous êtes trop ambivalente au niveau du travail et inconstante.capable d’être très inspirée puis plus rien d’un cours à l’autre. : Soit le travail , tu ne le le voit pas ou tu le vois et tu ne fais rien ou au moment où il passe miracle tu « saisis l’occasion » pour produire une oeuvre un réflexion très intéressante .

Que faites vous? attitude parfois disruptive en classe, vous abordez le travail créatifs par le bas. attentisme? passivité? Ne craignez pas d’être lent mais surtout craignez seulement d’être à l’arrêt. Sachez comme dit l’adage « La seule voie qui ne fonctionne jamais est la plus commune : ne rien faire du tout. »réagissez.

Très bon trimestre , bravo. Vous développez une vraie méthodologie dynamique tournée vers la création et le travail de projet.Vous réagissez positivement et de façon mature et pertinente aux mises en situation proposées. Héxis et habitus très fécodne et adéquate à poursuivre le troisième trimestre.

Que faites vous? attentisme? passivité? Ne craignez pas d’être lent mais surtout craignez seulement d’être à l’arrêt. sachez comme dit l’adage « La seule voie qui ne fonctionne jamais est la plus commune : ne rien faire du tout. »A méditer futur lycéen.

C’est un trimestre bien mitigé….Vous commencé un travail puis plus rien…Vous pouvez rester très longtemps devant votre table comme on demeure au bord de la rivière .Le canard ne vous tombera pas tout cuit dans la bouche…et encore moins préparé. Montrez -vous déterminé et actif du début à la fin de votre projet…sinon on se retrouve quelque peu sur notre fin ( notre faim)!!!

Que faites- vous ? c’est du gâchis…« Vous n’avez pas besoin de voir tout l’escalier pour l’ empruntez…! Non vous demeurez là attentiste sans prendre la première marche..aucune réponse plastique et discursive aux problématiques proposées. »On ne peut pas évaluer votre travail de projet et c’est bien dommage car vous avez les compétences pour réussir.

Très bon trimestre , bravo. Elève appliquée et travail soigné.Vous réagissez positivement et de façon mature et pertinente aux mises en situation proposées. Vous développez une attitude très féconde et adéquate dans le travail artistique.

Ne ressent la braise, que celui qui a le pied dessus dit-on. Votre attentisme volontariste ne vous permet pas d’affronter la moindre difficulté.C’est un trimestre peu évaluable sans expérience et pourtant je ne vous demandais pas de marcher sur le feu!

Bon trimestre dans l’ensemble, vous devez dans votre conduite de projet prendre plus confiance en vous , car vous avez les capacités et compétences pour réussir.

Bon trimestre dans l’ensemble, bonne attitude plus positive et volontariste.Vous devez dans votre conduite de projet prendre plus confiance en vous , et continuer votre changement , prise de conscience salutaire face aux schèmes mentaux d’échecs si préjudiciables par le passé.Vous avez les capacités et compétences pour réussir.

Assez bon trimestre dans l’ensemble. Vous devez dans votre conduite de projet prendre plus confiance en vous , car vous avez les capacités et compétences pour réussir.Vous demeurez parfois dans les anciens schèmes mentaux, ces coutumes d’hexis face au travail qui furent si peu propices par le passé à votre réussite.Poursuivez dans cette bonne voie que vous commencer à construire.

Bien , bon trimestre.Dans la conduite de projet vous avez bien compris que le savoir global ne séparant pas conception et exécution, théorie et pratique, intelligible et sensible, ce qui donne un travail plutôt solide et construit.Bonne découverte.

Un peu de passivité et d’attentisme, vous ne semblez pas toujours engagée dans l’action, et orientée vers vers un désir de succès. C’est plutôt un terrain instable et risqué vers lequel vous vous dirigez dans cette attitude, si vous souhaitez réussir. Un point de basculement décisif et salutaire est attendu le troisième trimestre!

Trimestre quelque peu falot qui pourrait être de qualité mais parfois peu inspiré .beaucoup d’’inconsistance pour quelqu’un qui a des projets de carrière artistiques.Vous manquez de rigueur. Sachez que Le travail dit-on parfois vaut souvent l’inspiration. A méditer!

C’est dommage ! c’est un ensemble bien juste.J’attendais davantage de votre part.Je vous attends le prochain trimestre plus convaincant et alerte avec des progrès conséquents.

Que sont devenus vos petites étincelles de génie créatrices du trimestre précedent.C’est bien dommage ! L’ensemble est bien insuffisant..J’attendais davantage de votre part car vous pouvez être très mature et créative.Je vous attends le prochain trimestre plus convaincant et alerte avec des progrès conséquents.

C’est un trimestre qui pourrait être bon sans tous ces billevesées et agitations inutiles.Comme des ectozoaires elles parasitent quelque peu le corps de votre travail et celui du pédagogue.Ce la se ressent sur la qualités de vos productions.C’est bien dommageable.Car je pense que vous avez une vraie  » ????? / Mètis  » artistique : ruse et habileté d’esprit face aux problématiques parfois ardues.

Résultats trop justes ! J’attendais mieux de vous, d’autant plus que vous êtes capable.Hormis quelques
difficultés et réajustement obligatoires en début de premier trimestre, vous devez par la suite vous prendre en main de façon plus autonome et redoubler d’efforts.Je vous attends le prochain trimestre.

Bravo, tu te surpasses tout le temps malgré les problématiques ardues ou les obstacles qui se proposent à toi.C’est une attitude très positive et fertile dans le processus artistique. Les résultats sont à l’image de ton investissement constant. Il faut continuer sur cette lancée, sur cette voie propitiatoire .Bravo et merci.

Ensemble bien juste , le travail est trop irrégulier.Je vous attendais à un autre niveau.Vous devez le prochain trimestre redoubler
d’efforts et ne pas vous relâcher.Je sais qu’un trimestre s’est long mais demeurez constant et alerte dans cette course de fond. Je t’encourage à faire de ton mieux.

Ensemble bien juste , le travail est trop irrégulier.Je vous attendais à un autre niveau.Vous devez le prochain trimestre redoubler
d’efforts et ne pas vous relâcher.Je sais qu’un trimestre s’est long mais demeurez constant et alerte dans cette course de fond.

Très bien travail très satisfaisant et inspiré. Vous avez su faire montre de beaucoup de sérieux et d’application dans les projets proposés et les résultats parlent pour eux -même.Bravo.

C’est un bon trimestre dans l’ensemble, vous êtes motivé et un élève très dynamique. Attention à ne pas bavarder en classe et rester concentré sur le travail.

C’est un bon trimestre dans l’ensemble, vous êtes motivé et un élève très dynamique.Vous êtes soucieux de votre réussite et cela vous honore sachez cependant que c’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et la richesse et le plaisir de ses apprentissage et non dans la réussite absolue.

Bon trimestre dans l’ensemble, vous devez dans votre conduite de projet prendre plus confiance en vous (vous avez tout pour réussir) et pensez à travailler la restitution orale sans paniquer pour formuler et conceptualiser votre propos.

Très bon trimestre , bravo. Elève appliqué et travail soignée.Vous réagissez positivement aux mises en situation proposées. Vous développez une attitude très féconde et adéquate dans le travail artistique.

Bon trimestre dans l’ensemble, vous devez dans votre conduite de projet prendre plus confiance en vous et pensez à travailler la restitution orale pour formuler et conceptualiser votre propos.« La confiance est un élément majeur : sans elle, aucun projet n’aboutit. »Concervez pour le prochain projet cette idée à l’esprit.

Bon trimestre dans l’ensemble dans les résultats mais vous devez dans votre conduite de projet en binôme savoir ne pas trop vous dispersé et vous perdre en discussions inutiles. Celui -ci doit être l’occasion d’échanger de façon constructive sinon cela crée des ruptures de rythme et un projet rendu post festum.

Passivité, indolence ,hésitations, doutes? Vous êtes enfermé dans posture une peu féconde.« On ne se débarrasse pas d’une habitude en la flanquant par la fenêtre, expliquait Mark Twain, Il faut lui faire descendre l’escalier marche par marche » .Vous devez vous battre avec cette« façon d’être »: hexis de l’échec, et changer ses schèmes mentaux et corporels qui vous empêchent d’évoluer .

Que faites- vous ? c’est du gâchis…« Vous n’avez pas besoin de voir tout l’escalier pour l’ empruntez…! Non vous demeurez là sans prendre la première marche..aucune réponse plastique et discursive aux problématiques proposées. »On ne peut pas évaluer votre travail de projet.

« Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va » enseignait Sénèque.Vous ne semblez parfois ne pas permettre les vents favorables dans votre conduite de projet…Attention soyez vigilant à l’esprit de lourdeur, notre poids naturel, notre faculté de retomber dans les habitudes de la facilité et des réponses tout faites et rapides.

Ne regarde jamais d’où tu pars, mais fixe le but de toute ta volonté, instinctivement, tu mesureras ton élan à l’effort que tu dois accomplir.Tu semble enfin l’avoir compris ce trimestre et appliqué de façon plus mature.Prise de conscience et changement salutaire.Continuez sur cette bonne voie.

« Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va » enseignait Sénèque.Vous ne semblez parfois ne pas permettre les vents favorables dans votre conduite de projet :planifier, s’organiser ,anticiper, ouverture à l’imprévu et fluidité face aux obstacles qui se présentent.Vous manquez d’allant et d’autonomie.

« Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va » enseignait Sénèque.Vous ne semblez parfois ne pas permettre les vents favorables dans votre conduite de projet :planifier, s’organiser ,anticiper, ouverture à l’imprévu et fluidité façe aux obstacles qui se présentent.Vous manquez d’allant et d’autonomie, le rythme n’est pas suffisamment soutenu.

La perfection est un chemin, non une fin. Vous le savez très bien et poursuivez avec talent tout au long cette sage philosophie taoïste. Bravo et merci .Réelles disposition artistiques à cultiver et optimiser.

La perfection est un chemin, non une fin. Vous le savez très bien et poursuivez avec talent tout au long cette sage philosophie taoïste. Bravo et merci .Réelles disposition artistiques à cultiver , optimiseret confirmer.Attention à quelques petit habitus parfois nourrie de fatuité et de petits préjugés inutiles…perfectibilité dans ce sens à travailler.

Sachez que c’est au pied du mur, qu’on voit mieux le mur.Vous restez à bonne distance de tout obstacle dans un attentisme confondant…attention de ne pas prendre le mur à force de l’éviter!!! petit point positif , vous semblez adapter un ethos plus conforme à celui d’un élève de collège, loin de l’hubris auquel vous nous avez habitué.

A goupil endormi rien ne chet en la gueule enseignait l’ancien proverbe français. Comment espériez -vous obtenir pitance à la suite de votre chasse si vous demeurez passif et attentiste tout au long du trimestre.C’est peu compréhensible?Par contre question propos irrespectueux vous êtes prolixe et créatif .Etait-ce votre seule façon de resplendir?

A goupil endormi rien ne chet en la gueule enseignait l’ancien proverbe français. Comment espériez -vous obtenir pitance à la suite de votre chasse si vous demeurez passif et attentiste tout au long du trimestre.C’est peu compréhensible?Je vous ai connu avec une conduite répondant plus aux systèmes d’attente scolaire.

 

Bien,très bon trimestre. Vous avez su intelligemment optimiser vos capacités sans vous démobiliser.Avec vous les travaux pour le correcteur ne sont pas une longue litanie mais un vrai plaisir pour tout esthète.Elle me met à chacun de vos travaux en disposition joyeuse et je vous en remercie!

Bien,très bon trimestre. Vous avez su intelligemment optimiser vos capacités sans vous démobiliser.Avec vous les travaux pour le correcteur ne sont pas une longue litanie mais un vrai plaisir pour tout esthète.

Que faites vous ce trimestre…votre travaux brouillons et fait à la va-vite ressemblent à une accumulation pour ainsi dire sans forme ni structure de taillis et de broussailles? Même si ce dernier fut quelque peu en pointillée cela n’explique, cela peu justifier l’entropie généralisée de votre trimestre.Pour qu’un terrain soit en jachère fallut-il qu’il ait produit les trimestres précédents.

Que faites vous ce trimestre…votre travaux brouillons et fait à la va-vite ressemblent à une accumulation pour ainsi dire sans forme ni structure ?faites attention à l’entropie dont vous êtes trop coutumier en jouant les cigales puis la fourmie les conseils de classes arrivant.

 

 

Quel trimestre passif ,poussif et paresseux .Vous semblez en cours vous réveiller au beau milieu de la journée d’une sorte de léthargie quand je vous demande énergiquement de travailler.Vous semblez vivre dans un temps éthérée et songeur celui des heures flasques, des horloges molles à la Dali. Allez, réagissez !!! sortez de votre sommeil rêveur

Ne ressent la braise, que celui qui a le pied dessus dit-on. Votre attentisme volontariste ne vous permet pas d’affronter la moindre difficulté.C’est une année sans expérience sans évaluation et pourtant je ne vous demandait pas de marcher sur le feu! Retenez que le cordonnier se sert de ses mains comme instrument, mais il n’est pas seulement l’instrument qu’il utilise, pas seulement des mains!

Pour atteindre le sommet de l’arbre ,dit-on , il te faut viser le ciel. Ce trimestre vous n’avez malheureusement pas visé assez haut pour pouvoir toucher le faîte, la cime de vos ambitions. Vous ne demeurez qu’aux premières branches.Je ne vous demande plus de plasticité attentionnelle et non cette ouverture tous azimuts aux sollicitation extérieur, cette petite agitation source de dispersions.

Ensemble moyen .Pour atteindre le sommet de l’arbre ,dit-on, il te faut viser le ciel. Ce trimestre vous n’avez malheureusement pas visé assez haut pour pouvoir toucher le faîte, la cime de vos ambitions. Vous ne demeurez qu’aux premières branches.Je ne vous demande plus de plasticité attentionnelle et d’initiative dans le travail en binôme.

Bravo, trimestre « divin » dirait Platon par votre détermination et juste « mesure » malgré les difficultés rencontrées vous savez avec sagesse que la goutte incessante creuse la pierre et vous avez agir de la sorte cela vous honore.

Bravo, trimestre « divin » dirait Platon par votre détermination et juste « mesure » malgré les difficultés rencontrées vous savez avec sagesse que la goutte incessante creuse la pierre et vous avez agir de la sorte avec une vigueur remarquable et un soucis de bien faire , cela vous honore.

Très bon trimestre..avec constance en cette fin de trimestre en mono -vitesse dans une » tranquillité cinétique » vous vous propulsée brillamment vers vos objectif de fin d’année:l’excellence:bravo! vous avez su avec intelligence utilliser de façon perspicace vos « organa « fabriqués et naturels:l’outil et la main .

Comme un seul bambou ne fait pas un radeau, pleins de petit travaux non aboutis et très brouillons ne pourront faire une embarcation suffisamment solide pour rejoindre les objectifs attendus…ce n’est seulement que par l’exercice constant de votre oeil , de l’esprit et de » l’exercisse constant de l’instrument des instruments » votre main que vous pourrez progresser.

Comme un seul bambou ne fait pas un radeau, pleins de petit travaux non aboutis et très brouillons ne pourront faire une embarcation suffisamment solide pour rejoindre les objectifs attendus…ce n’est seulement que par l’exercice constant de votre oeil , de l’esprit et de » l’instrument d’instrument » votre main que vous pourrez progresser.

Mais qu’est-ce qui nous vaut à nouveau cette période oiseuse de farniente loin de l’étude? par contre que de bavardages et billevesées!… le Poète comique grec Ménandre au- IVe s. av. J.-C n’enseignait-il pas qu’il « Mieux vaut se taire que parler pour ne rien dire »? Pensez plutôt à créer des conditions de travail plus optimal! comme le cordonnier :de bon outils, une main habile …

On ne peut sauter en avant et en arrière en même temps..votre travail trop irrégulier est trop souvent embryonnaire et peu convainquant manque d’assise, vous êtes là sans être là…et cultivez la « stultitia »(la sottise, les petites folies douces , la fin d’année s’annonçant.

On ne peut sauter en avant et en arrière en même temps..votre travail irrégulier est trop souvent embryonnaire, peu convainquant manque d’assise, vous êtes là sans être là…et cultivez la « stultitia »(la sottise, les petites folies douces .Même si selon Nietzsche chaque personne cache en lui un enfant qui veut jouer..La classe n’est pas une salle de jeu.Réagissez vous êtes en troisième!!!

On ne peut sauter en avant et en arrière en même temps..votre travail trop irrégulier est trop souvent embryonnaire et peu convainquant manque d’assise, vous êtes là sans être là…et cultivez la « stultitia »(la sottise, les petites folies douces .La salle de classe n’est pas une salle de jeu.Réagissez vous êtes en troisième!!!

Bravo.Très beau trimestre vous trouver dans l’élan et la propulsion même vers l’excellence une forme d’expansion de vous même et c’est ce qu’on attend dans l’absolu en art.Belle sensibilité et talent prometteur . Vous êtes pleines de conviction et une productrice très féconde d’idées créatrices. Félicitations!

Beau trimestre vous trouvez dans l’élan et la propulsion même vers l’excellence une forme d’expansion de vous même et c’est ce qu’on attend dans l’absolu en art.Belle sensibilité . Vous êtes pleins de convictionet, d’idées créatrices.Vous devez cependant être plus attentifs aux autres et sortir de votre bulle,sinon vous demeurez dans la demi-ignorance .

Ensemble convenable.Vous ne devez pas vous décourager et redoubler les efforts, même vous avez le sentiment d’avoir beaucoup mérité et peu reçu.Les choses ne viennent parfois qu’après de longs efforts répétés.

C’est quelque peu compliqué de pouvoir vous évaluer ce trimestre.Malgré votre grande sensibilité et vos réelles capacités artistiques vous semblez complètement inhibée.Vous êtes là sans êtee réellement là….la page est souvent demeurée blanche.Dommage.

Bravo.Très beau trimestre vous trouver dans l’élan et la propulsion même vers l’excellence une forme d’expansion de vous même et c’est ce qu’on attend dans l’absolu en art.Belle sensibilité et talent prometteur .Félicitation!

Bien, bon trimestre, des facilités et une certaine autonomie dans la conduite de projet.Mais ce serait bien de vous débarrasser de ces petites routines incorporées et dommageables dans le cursus supérieur :petits bavardages épisodiques et attention parfois flottante .

Bravo.Très beau trimestre vous trouver dans l’élan et la propulsion même vers l’excellence une forme d’expansion de vous même et c’est ce qu’on attend dans l’absolu.Félicitation!

Petit à petit vous devez avec persévérance, acharnement, obstination, ténacité, constance, entêtement, assiduité, fermeté construire sans vous décourager votre trimestre si vous souhaitez un bulletin trapu et herculéen. Souvenez-vous comme l’expliquait le poète comique Ménandre Hercule ne s’est pas fait en une seule nuit.

Attention à l’attitude parfois désinvolte et inopportune.Vous êtres trop contradictoire capable du mieux comme du pire, parfois brillant puis versatilité, inconstance . C’est compliqué de vous suivre.

Qu’est-ce qui nous vaut ce trimestre si disruptif .Vous n’avez pas su adopter l’attitude volontariste at appropriée.Une prise de conscience de votre façon de fonctionner est impérative.Deux ou trois choses s’opposent à la bonne prise de décision enseignait Thucidide: l’empressement, la colère et l’aveuglement.Vous semblez vous fermer à toute critrique constructive de l’adulte et de vos pairs.

La victoire sur soi est la plus grande des victoires.

Que vous arrive t-il? Pourquoi cette conscience endormie? Avez -vous oublié vos objectifs?Flegmatique et paisible , vous vous contentez du minimum…

Bien,bon trimestre, vous avez malgré vos doute su rester constant et volontariste…sachez comme expliquait Platon que La victoire sur soi est la plus grande des victoires. Bravo. Bel état d’esprit très positif et méritoire..Comme l’exliquait l’évangile de Luc « toute peine mérite salaire. »

Bien,bon trimestre, vous avez malgré vos doute et votre grande timidité su rester constant et volontariste…sachez comme expliquait Platon que La victoire sur soi est la plus grande des victoires. Bel état d’esprit très positif et méritoire..Comme l’exliquait l’évangile de Luc « toute peine mérite salaire. »les résultats parlent d’eux-même.

Bien,bon trimestre, vous avez malgré vos doute sur rester constante et volontariste…sachez comme expliquait Platon que La victoire sur soi est la plus grande des victoires. Bravo.

Le travail opiniâtre surmonte tous les obstacle enseigne Virgile dans Les Géorgiques .Vous commencer à le comprendre et dépassez désormais les difficulté problématiques avec plus de lattitude et de sérénité.Inventez rappelez -vous c’est 9O% de sueur et 10 % d’idées.

C’est un trimestre qui pourrait être bon sans tous ces billevesées et agitations qui comme des ectozoaires parasitent quelque peu le corps  de votre travail  et la qualités de vos productions.C’est bien dommageable.

Chacun recevra selon son travail enseigne Saint Bernard de Clairvaux .Ce trimestre une nouvelle fois vous recevrez beaucoup et c’est bien mérité.Votre grande humilité face au travail et à la réussite est d’autant plus méritoire et cela vous honore.

Chacun recevra selon son travail enseigne Saint Bernard de Clairvaux .Ce trimestre une nouvelle fois vous recevrez beaucoup et c’est bien mérité. Belle intelligence , beaucoup de pertinence et de claire- voyance dans vos propos.Votre grande humilité face au travail et à la réussite est d’autant plus méritoire et cela vous honore.

Assez bon trimestre qui pourrait être de qualité mais parfois peu inspiré. Saches que Le travail dit-on parfois vaut souvent l’inspiration. A méditer!

La roue qui tourne ne se rouille pas »enseigne le sage antique. Que vous arrive t-il? Pourquoi cette conscience endormie? Avez -vous oublié vos objectifs?Flegmatique et paisible , vous vous contentez du minimum… ou vous ne rendez pas vos travaux?

« L’ART, C’EST LE TRAVAIL EFFACÉ PAR LE TRAVAIL » Vous ‘avez pas du comprendre cette leçon artistique. Trimestre qui pourrait être de qualité mais parfois trop peu inspiré et indigent. Saches que Le travail vaut souvent l’inspiration. Ce trimestre je n’avais ni l’un ni l’autre? A méditer!

Trop d’absences et pas assez de travail pour pouvoir vous évaluer…trimestre ectoplasmique. Le travail est-il chose si sacrée pour ne vouloir y toucher?

L’art même s’il demande des rituels de recherches répétés, ne peut supporter la routine des réponses toutes faites et aisées…ne demeurez pas dans les zones de conforts…Soyez confiante face à l’imprévu..et votre travail prendra une autre dimension…

Mais qu’est-ce qui nous vaut à nouveau cette période oiseuse de farniente loin de l’étude? J’attendais de votre part une création enthousiaste et pleins de vie et vous me gratifiez de petites pochades parfois souvent absentes ou peu inspirées…Saches que « Plus tu penses, et plus tu agis ; plus tu agis, et plus tu vis. »

Même si dans la pratique artistique un long temps de réflexion précède l’acte créatif…une nouvelle fois je ne peux rien corriger…vous semblez attentiste…j’aimerai croire vous étiez durant cette longues période méditative où vous vous balancier sur votre chaise la tête vers le ciel en pleine création? Mais hermétique je ne pouvais sonder votre âme.

Que vous arrive t-il? par quelle onde ou vague si peu créatrice et orageuse vous êtes vous laissée emportée ce trimestre…yara vivre selon l’agitation cinétique et désordonnée n’est pas gérable longtemps!

Accéder à la vacuité et vous serez l’axe du monde! thomas changer de paradigme…pensez qu’être dans le non-agir en pensant que vous serez plus productif dans l’immobilité créative, c’est demeurez dans la confusion et d’emmurer dans l’erreur..votre trimestre est si désaxé que vous perdez tout équilibre…votre voie et plutôt celle du chaos que celui du souffle créateur.Reprenez-vous!

Que faites- vous ce trimestre? repos absolu?un espace-temps si léthargique et entropique que je pense vous avoir perdu…vous avez complètement levé le pied .(?)Je ne vous demandais pas un travail titanesque en cette fin de période mais au moins un minimum. Faiblesse naturelle? »sachez que le repos absolu est un concept abstrait qui n’existe pas dans la nature! »

Mais qu’est-ce qui nous vaut à nouveau cette période oiseuse de farniente loin de l’étude?

Bravo pour votre détermination …vous savez avec sagesse que la goutte incessante creuse la pierre et vous avez bien raison c’est un habitus nécessaire pour une personne qui cultive exigence et excellence…votre sillon solide et talentueux vous permet de sculpter un trimestre proche de la perfection.Félicitations.

Encore un magnifique trimestre! Merci pour l’application et le travail constant et de qualité.Ne vous mésestimez pas et garder confiance en vous…le travail créatif ne doit pas être pour vous source d’angoisse mais au contraire vous apporter satisfaction et quiétude face à l’excellence du travail accompli.

Excellent avec constance en cette fin de trimestre vous vous propulsez brillamment vers vos objectif de fin de trimestre:l’excellence:bravo!«Comme disait Martha Graham  » La danse est le langage caché de l’âme. » .Vous avez su communiquer et partager avec beaucoup de talent et d’authenticité à travers vos création une partie de votre âme ». Et je vous en remercie.

Très bon trimestre..avec constance en cette fin de trimestre en mono -vitesse dans une » tranquillité cinétique » vous vous propulsez brillamment vers vos objectifs de fin d’année:l’excellence:bravo!

Très bon trimestre..avec constance et sans vous décourager malgré vos doutes en cette fin de trimestre .Mêm si parfois vous avez le sentiment de progresser lentement,à tâtons vous devez positivement voir chaque pas comme une victoire sur vous même.D.Vue de mon côté vous vous propulsez brillamment vers vos objectifs.

Une année convenable cède la place malheureusement en cette fin d’année à un trimestre plus qu’indigent et bien singulier qui ne vous ressemble pas ..que vous arrive -t’il?

Mais qu’est-ce qui nous vaut à nouveau cette période oiseuse de farniente loin de l’étude? par contre que de bavardages et billevesées… le Poète comique grec Ménandre au- IVe s. av. J.-C n’enseignait-il pas qu’il « Mieux vaut se taire que parler pour ne rien dire »?

De bonne choses mais cessez vos bavardages et billevesées… le Poète comique grec Ménandre au- IVe s. av. J.-C n’enseignait-il pas qu’il « Mieux vaut se taire que parler pour ne rien dire »?

Que faites-vous ce trimestre?Vous réagissez malheureusement post festum, quand je remplis les bulletins?C’est un « illusio »préjudiciable de pensez que tout viendra facilement sans efforts…j’attends de vous un changement de ces schèmes mentaux (habitus) peu féconds dans lesquels vous vous enfermez.

De bonne choses mais cessez vos bavardages et billevesées… le Poète comique grec Ménandre au- IVe s. av. J.-C n’enseignait-il pas dans ses fragments qu’il « Mieux vaut se taire que parler pour ne rien dire »?

Le travail et l’application viennent à bout de tout conseillait le Poète comique grec Ménandre au- IVe s. av. J.-C:Vous avez su ce trimètre tenir compte de ce conseil .L’ensemble est de bonne qualité.bravo pour cette fin d’année.

Le travail et l’application viennent à bout de tout conseillait le Poète comique grec Ménandre au- IVe s. av. J.-C:Vous avez su ce trimètre tenir compte de ce précieux conseil .L’ensemble est de bonne qualité.Par l’exercice constant de la réflexivité et la rigueur de sa restitution vous construisez un travail solide. Cette attitude très positive face est la prémisse de toute réussite.

Le travail et l’application viennent à bout de tout conseillait le Poète comique grec Ménandre au- IVe s. av. J.-C:Vous avez su ce trimètre tenir compte de ces conseils .L’ensemble est de meilleur qualité. Malgré vos doutes et une confiance qui a du mal à s’affirme,r vous avez tentez de progresser sans vous décourager. C’est bien.

Que faites vous ce trimestre…votre travaux brouillons et fait à la va-vite ressemblent à une accumulation pour ainsi dire sans forme ni structure de taillis et de broussailles? Même si ce dernier fut quelque peu en pointillée cela n’explique, cela peu justifier l’entropie généralisée de votre trimestre.Pour qu’un terrain soit en jachère fallut-il qu’il ait produit.

Ensemble décevant dans l’attitude et le travail. »Apprendre ce qu’on ignore,dit-on fait aussi partie de la sagesse et de l’instruction  » expliquait Ménandre dans ses sentences monostiques.Faire de l’art ce n’est pas demeurer circonscrit mais s’ouvrir à la terre incognita des propblématiques, quitte à traverser des zônes d’inconforts et de doute.

Très fort en paroles seulement, impotent pour faire un pas. Malheureusement! En vous faisant grief le trimestre précédent d’utiliser vos capacités orale pour masquer parfois l’indigence et le manque de travail, j’espérait que vous comprendriez que je ne serait pas longtemps dupe de ce stratagème de sophiste.

Le travail et l’application viennent à bout de tout conseillait Ménandre au- IVe s. av. J.-C:Vous avez su ce trimètre tenir compte de ce conseil .L’ensemble est de bonne qualité.bravo pour cette fin d’année.

Le travail et l’application viennent à bout de tout conseillait Ménandre au- IVe s. av. J.-C: Vous avez su ce trimètre tenir compte de ce conseil Vous visez avec détermination la cime aiguë de la montagne et cette ambition vous honore..L’ensemble est de bonne qualité.Bravo.

Vouloir pénétrer dans la zone d’excellence sans la clé véritable:le goût de l’effort et de la sapience (savoir);c’est ressembler à un homme ambitieux qui voudrait marcher sans les pieds:cher bipède soyez réaliste:tout objectif et horizon demande travail et constance,il n’y a pas de secret.

Sachez que c’est au pied du mur, qu’on voit mieux le mur.Vous restez à bonne distance de tout obstacle dans un attentisme confondant…attention de ne pas prendre le mur à force de l’éviter!!!

Bien, bon trimestre.Saches que l’on tombe toujours du côté où l’on penche.C’est toi qui donne la direction à ton trimestre…Prend confiance en toi et soit toujours volontariste et ne prend pas la pente de la facilité et tu verras que c’est toi qui fait pencher la balance du bon côté.La preuve ce trimestre.

Bien, assez bon trimestre.Saches que l’on tombe toujours du côté où l’on penche.C’est toi qui donne la direction à ton trimestre…Prend confiance en toi et soit toujours volontariste et ne prend pas la pente de la facilité et tu verras que c’est toi qui fait pencher la balance du bon côté.La preuve ce trimestre ,tu as bien progressé.

Trimestre quelque peu en demi-teinte.Si vous ne vous mettez pas en avant, ne restez pas pour autant en arrière.

Quand on achète une maison, dit -on on regarde les poutres, les fondations et le toit; quand on regarde votre fin d’année, on découvre une structure et des solives très solides qui sont de très bonne augures pour la suite.Bravo et merci encore pour ces constructions artistiques pleines d’esprit et de talent.Félicitation!

« Qui se dresse sur la pointe des pieds dit-on ne tiendra pas longtemps debout. »..si vous souhaitez vraiment progresser vers les hauteurs de façon stable et solide, un travail constant et appliqué sera juste suffisant…

« Qui se dresse sur la pointe des pieds dit-on ne tiendra pas longtemps debout. »..si vous souhaitez vraiment progresser vers les hauteurs de façon stable et solide, un travail constant et appliqué sera nécessaire.Vous jouez trop souvent les danseuses et cigales.Souvenez- vous pour le lycée: « La cigale ayant chanté tout l’été, se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue. »

« Qui se dresse sur la pointe des pieds dit-on ne tiendra pas longtemps debout. »..si vous souhaitez vraiment progresser vers les hauteurs de façon stable et solide, un travail constant et appliqué sera nécessaire.Vous devez prendre de la maturité mieux vous organiser.Votre attention parfois trop flottante vous passez à côté des choses…et semblez perdu.

Bien bon trimestre…avec industrie et application vous poursuivez votre chemin talentueux vers l’excellence en cultivant c’est adage de Lao-tseu « Qui fait de grandes enjambées ne marchera pas très loin. »et cela vous honore .Bravo.

Si vous ne soufflez pas dans votre trompette, nul ne le fera à votre place Vous avez bien raison..Bon trimestre…avec industrie et application vous poursuivez votre chemin talentueux vers l’excellence en cultivant c’est adage de Lao-tseu « Qui fait de grandes enjambées ne marchera pas très loin. »et cela vous honore .Bravo.

 » La roue qui tourne ne se rouille pas »enseigne le sage antique. Que vous arrive t-il? Pourquoi cette conscience endormie? Avez -vous oublié vos objectifs?Flegmatique et paisible , vous vous contentez du minimum… ou vous ne rendez pas vos travaux?Les bonnes idée demeurent à l’état d’ esquisse ou de pochades informelles dans votre tête.

 » La roue qui tourne ne se rouille pas »enseigne le sage antique. Que vous arrive t-il? Pourquoi cette conscience endormie?Avez -vous oublié vos objectifs?Flegmatique et paisible , vous vous contentez du minimum, vous ne rendez pas vos travaux?Les bonnes idée demeurent à l’état d’ esquisse ou de pochades informelles dans votre tête. j’espère un dernier trimestre qui ne demeurera pas à l’état brut.

Bon trimestre dans l’ensemble, vous devez dans votre conduite de projet prendre plus confiance en vous et ne pas demeurer avec ce goût saumâtre de l’incertitude dans la perplexité, car vous avez comme les autres les capacités et compétences pour réussir.

Comme paysage… une figure… un objet quelconque, n’existent pas en soi… Un projet artistique c’est un état de ton esprit et une volonté qui met les puissances en acte…Vous êtes parfois dans l’attentisme, perdu, recherchant dans le ciel absent je ne sais quelles idées. …Et c’est bien dommage.

Si vous ne soufflez pas dans votre trompette, nul ne le fera à votre place Vous avez bien raison..Bon trimestre…avec industrie et application vous poursuivez sans vous décourager votre chemin, même si face au manque d’assurance, vous semblez parfois tendue comme une corde,fragile ,la posture un peu close et les ailes repliées…cool le vol se passe bien.

Si vous ne soufflez pas dans votre trompette, nul ne le fera à votre place .Vous commencez à le comprendre.Poursuivez ainsi pour atteindre le prochain trimestre le niveau supérieur.

Bien bon trimestre…avec industrie et application opiniâtreté vous poursuivez votre chemin talentueux vers l’excellence en cultivant c’est adage de Lao-tseu « Qui fait de grandes enjambées ne marchera pas très loin. » belle constance et cela vous honore .Bravo.

Quand le coq chante à midi, signe d’un temps de paradis. Quand le coq chante le soir, c’est signe qu’il va pleuvoir…Ce trimestre nous avons enfin eut droit à une petit éclaircie, mais il faudra à l’avenir que vous soyez vraiment constante cessez les nuages de bavardages si vous souhaitez tant un temps de paradis.

Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles dit le proverbe.Vous ne pouvez constamment opter pour les seul choix de la facilité et de l’effort à minima! Vous semblez malheureusement dirait Pascal « plus souvent gouverné par le caprice que par la raison.” Cessez cette myopie si peu lucide et péjudiciable pour l’avenir. L’ acteur de votre scolarité, c’est vous.

C’est une excellente trimestre .Bravo.Votre grande sensibilité et vos réelles capacités artistiques; vous ont permis d’exceller et de vous démarquer dans cette matière qui vous correspond vraiment.L’important ce n’est pas le lieu et la difficulté où on se trouve, c’est l’état d’esprit dans lequel nous sommes. pour les résolver.Hexis et habitus mature très salutaire.

Le travail et l’application viennent à bout de tout conseillait Ménandre au- IVe s. av. J.-C:Vous n’ avez pas toujours su ce trimètre tenir compte de ce conseil .l’ intérêt,l’ investissement et l’ engagement sont indispensable pour réussir. Le découragement donne un ensemble souvent superficiel et une approche peu inspirée.

Le serpent dit le proverbe a beau courir, il ne va pas plus vite que sa tête.Votre trimestre manque d’application et de finition. Votre « fast work » inachevé par précipitation le goût de pochades désordonnées.Vous réagissez malheureusement post festum.

L’homme naquit dit-on pour travailler, comme l’oiseau pour voler. Vous semblez en classe jouer les pica pica, vous piapatez, piaffez, piailler », beaucoup trop souvent à tire-d’aile. le travail ne peut pas toujours dépendre de votre état d’esprit changeant et des caprices du moment.

Attention! ensemble inconstant. Parler sans penser,travailler sans rien faire, c’est comme tirer sans viser.Vos objectifs de fin trimestre ne peuvent pas toujours être atteint à la hauteur de nos exigences sensée être communes.

Attention! Parler sans penser,travailler sans rien faire, c’est comme tirer sans viser.Vos objectifs de fin d’année ne peuvent donc être évalués.Un homme qui se noie cherche toujours à s’agripper même à une paille de riz dit-on.Vous semblez refuser tout aide.

Quand le coq chante à midi, signe d’un temps de paradis. Quand le coq chante le soir, c’est signe qu’il va pleuvoir…Ce trimestre nous avons enfin eut droit à une éclaircie, mais il faudra à l’avenir que vous soyez vraiment constante si vous souhaitez tant un temps de paradis.

 

Vous sortez enfin un peu tardivement de la cécité du trimestre précédent.Vous avez en fin compris que si l’homme aveugle n’a pas peur des fantômes, l’élève qui ne travaille pas suffisamment ne pourra se réjouir des résultats espérés et attendus…j’espère que désormais claire -voyante vos erreurs de parcours ne seront plus que de lointains fantômes.

 

Comme on n’arrête pas les rayons du soleil avec un tamis , on ne dépasse pas les difficultés avec un effort créatif à minima.Vous ne mettez pas toujours les moyens adéquates dans la résolution des problématiques selon vos réelles capacités et c’est bien dommage.J’ai un trimestre qui pourtant pourrait- être solaire.

Qui a l’habitude de marcher, dit-on se fatigue s’il s’assied…vous ne portez pas assez comme un habitus attention au chemin et la marche dans votre travail.Dès que la route se fait pentue, ou la démarche plus ardue trop souvent vous choisissez les réponse aisées ou le découragement et c’est bien dommage pour quelqu’un qui vise d’excellents résultats.

 

 

La tête sans les mains ne peut atteindre le ciel.Que pensiez vous faire ce trimestre sans vos mains…vous avez de l’esprit et de bonnes idées mais si vous ne les actées pas cela reste limoneux, bourbeux.Je vous ai connu plus sérieux et travailleur!

Ne ressent la braise, que celui qui a le pied dessus dit-on. Votre attentisme volontariste ne vous permet pas d’affronter la moindre difficulté.C’est une année sans expérience sans évaluation et pourtant je ne vous demandait pas de marcher sur le feu!

On ne peut sauter en avant et en arrière en même temps..votre travail trop irrégulier est trop souvent embryonnaire et peu convainquant, vous êtes là sans être là…

L’éducation forme, l’expérience forge. »Paresse ne feit oncques prouesse » dit le dicton. » Comment espériez vous faire prouesse et forger quoi que ce soit si ce trimestre vous demeurez lymphatique sur votre chaise?

Bravo pour votre détermination malgré les difficultés rencontrées vous savez avec sagesse que la goutte incessante creuse la pierre et vous avez bien raison et cela vous honore.

Bien, vous avez pris plaisir à opérer des choix plastiques pertinents sans montrer des réticences malgré les problématiques parfois ardues.Bravo poursuivez ainsi.

Bien, très motivé vous avez pris plaisir à réfléchir et faire des choix plastiques pertinents sans montrer des réticences ou de découragement malgré les problématiques parfois ardues.Bravo c’est de bonne augure pour la suite . Poursuivez ainsi.

Bien, très motivé vous avez pris plaisir à réfléchir et faire des choix plastiques pertinents sans montrer des réticences ou de découragement malgré les problématiques parfois ardues. Ne ressent la braise, que celui qui a le pied dessus dit-on .Bravo c’est de bonne augure pour la suite . Poursuivez ainsi

Bien , bon trimestre. Fatouma Il a su exploiter de ses grandes capacités et même tirer parti des effets fortuits au cours de son travail de projet .

Ne ressent la braise, que celui qui a le pied dessus dit-on. votre attentisme volontariste ne vous permet pas d’affronter la moindre difficulté.C’est une année sans expérience et pourtant je ne vous demandait pas de marcher sur le feu!

Ne ressent la braise, que celui qui a le pied dessus dit-on. Votre attentisme ne vous permet pas toujours d’affronter les difficultés rencontrées .C’est un trimestre parfois sans expérience et pourtant je ne vous demandait pas de marcher sur le feu!

Comme on n’arrête pas les rayons du soleil avec un tamis , on ne dépasse pas les difficulté avec un effort créatif à minima.

A goupil endormi rien ne chet en la gueule enseignait l’ancien proverbe françois. Comment espériez -vous obtenir pitance à la suite de votre chasse si vous demeurez passive et attentiste tout au long du trimestre.C’est peu compréhensible?

Ne ressent la braise, que celui qui a le pied dessus dit-on votre attentisme ne vous permet pas d’affronter la moindre difficulté.

A goupil endormi rien ne chet en la gueule. Comme espériez -vous obtenir pitance à la suite de votre chasse si vous demeurez passive et attentiste tout au long du trimestre.

Bravo, bon trimestre, malgré les obstacles rencontrés et les problématiques ardues vous avez su persévérer et mener à terme avec brio vos divers travaux.Compliments.

C’est un ensemble bien timoré et trop peu impliqué, vous devez montrer plus d’ authenticité et de corps à votre travail .Tout cela est lié au degré d’implication personnel inhérent et nécessaire à tout création artistique. On ne peut concevoir d’oeuvre détachée de la vie.

Ensemble passable vous devez mettre plus en évidence les moyens choisis pour règler les problématiques proposées afin de rendre vos intentions et les effets produits plus efficiants et moins confus.

Très bien, vous réagissez positivement aux thème proposés. Vous manipulez avec aisance les outils et tentez d’apporter malgré les vicissitudes du processus créatif des solution toujours personnelle et originale .Vous donnez du coeur à votre travail et cela vous honore.

Bien, très motivé et positif. Vous avez pris plaisir à réfléchir et faire des choix plastiques pertinents sans montrer des réticences ou de découragement malgré les difficultés rencontrées. » Ne ressent la braise, que celui qui a le pied dessus, dit-on .Bravo ce désir d’exigence dans vos entreprises est de bonne augure pour la suite . Poursuivez ainsi.

C’est un ensemble bien timoré et trop peu impliqué, vous devez montrer plus d’ authenticité et donner plus de corps à votre travail .Tout cela est lié au degré d’implication personnel inhérente et nécessaire à tout création artistique. On ne peut concevoir d’oeuvre détachée de la vie.

Tel croit avoir un oeuf au feu qui n’en a que la coquille.Bravo, vous savez avec sagesse
qu’ avoir des illusions de réussite sans le moindre effort ce n’est que chimère et cela vous honore. Bon trimestre.

Bien, très motivé et positif. Vous avez pris plaisir à réfléchir et faire des choix plastiques pertinents sans montrer des réticences ou de découragement malgré les difficultées rencontrées. » Ne ressent la braise, que celui qui a le pied dessus, dit-on .Bravo ce désir d’exigence dans vos entreprises est de bon augure pour la suite . Poursuivez ainsi.

Bien, assez bon trimestre mais vos réponses doivent être plus pertinentes, audacieuses et exigentes si vous souhaitez que votre travail se déploie dans une autre dimension , prenne plus d’ampleur.

C’est un ensemble bien timoré et trop peu impliqué, vous devez montrer plus d’ authenticité et donner plus de corps à votre travail .Tout cela est lié au degré d’implication personnel inhérente et nécessaire à tout création artistique. On ne peut concevoir d’oeuvre détachée de la vie de soi .le neutre n’est-il pas une menace qui pointe vers le désoeuvrement »expliquait Blanchot.

Bravo, bon trimestre, malgré les obstacles rencontrés et les problématiques ardues vous avez su persévérer et mener à terme avec brio vos divers travaux. Vous savez qu’un immence travail ne se fait jamais en pur perte .Bel état d’esprit.Compliments. Bonne capacité de l’élève à s’exprimer à l’oral .

Bon trimestre vous voulez réaliser vos travaux avec aisance et rapidité et cela vous honore, mais la célérité ne doit pas exclure ce temps de pose et de mise à distance nécessaire à tout processus créatif. Un regard critique et constructif vous permettra dans le futur travail de projet de mieux doser vos choix en fonctions des effets et intentions désirées.

Tel croit avoir un oeuf au feu qui n’en a que la coquille.Bravo, vous savez avec sagesse
qu’ avoir des illusions de réussite sans le moindre effort ce n’est que chimère de paresseux et cela vous honore.Bon trimestre.

La patience aplanit les montagnes dit-on, sans diligence mais avec constance et à votre rythme, vous construisez malgré les problématiques parfois pentues, un sillon solide en fin d’année.Bravo

La patience aplanit les montagnes dit-on, sans diligence mais avec constance et à votre rythme, vous construisez malgré les problématiques parfois pentues, un sillon solide et talentueux tout au long de l’année.Bravo, félicitation.

Vouloir pénétrer dans la zone d’excellence sans la clé véritable:le goût de l’effort et de la sapience;c’est ressembler à un homme ambitieux qui voudrait marcher sans les pieds:cher bipède soyez réaliste:tout objectif demande travail et constance ,il n’y a pas de secret.

Qui étreint deux choses,enseigne le dicton, l’une lui échappe.Entre amusement et travail laquelle avez vous choisi ce trimestre?

Ne bande pas ton arc, dit-on si ton carquois est vide. Ce trimestre que de temps perdus en inutiles billevesée! comment espériez vous atteindre la cible et vos objectifs avec si peu de travail tangibles? souvient toit que bêtise vient en premier, sagesse en dernier. pensée proverbiale à méditer l’an prochain si vous voulez dominer nos tendance naturelles au vices et à l’inaction.

Ne bande pas ton arc, dit-on si ton carquois est vide. Ce trimestre que de temps perdus en inutiles billevesée! comment espériez vous atteindre la cible et vos objectifs avec si peu de travail tangibles? Souvient- toi que bêtise vient en premier, sagesse en dernier. pensée proverbiale à méditer le prochain trimestre si vous voulez dominer vos tendance naturelles aux amusements et à l’inaction.

Bravo , belle créativité.en cette fin d’année le chemin d’Océana est une rivière tranquille avec des rives fleuries qui serpente et coule avec constance et confiance vers les objectifs attendus.Félicitation!

Bravo , belle créativité.en cette fin d’année le chemin d’Océana est une rivière tranquille avec des rives fleuries qui serpente et coule avec constance et confiance vers les objectifs attendus.Félicitation!

Attention Quand il n’y a aucun poisson dans la mer dit-on , les crevettes y règnent en maître..quand vous vous laissez allé à l’indolence amusée et que la rigueur disparaît, que reste-il en fin de trimestre dans vos eaux limoneuses?

Attention! quand vous vous laissez aller à l’indolence, la passivité et que la rigueur disparaît, que reste-t-il en fin de trimestre dans vos eaux limoneuses? Je ne vous demande pas de vous structurer pleinement dans le désir de créer mais d’y mettre dans le ton beaucoup plus de vous- même.

Attention, Étudier, c’est comme ramer à contre courant, si vous n’avancez pas, vous reculez..mais si vous êtes trop absent et qu’il n’y a plus personne à la barre alors, c’est la dérive ou le décrochage- échouage.

Une tige de fer peut être aiguisé pour devenir une aiguille..tout est possible , .il suffit de mettre du temps et de s’y appliquer…j’attends de vous par la suite que ces premiers efforts de fin d’année longtemps attendus se confirment.

la pensée sans apprentissage est effort gaspillé, vous le montré tout au long du trimestre.Quand vous travaillé pleinement et sans demi-mesure vous obtenez d’ excellents résultats.Vous êtes intelligence et possédés une vraie sensibilité..travaillez avec plus de constance tous les travaux.pour optimiser l’ensemble..

Si la rapidité du vol était proportionnelle à la légèreté spécifique du corps, les oiseaux de haut vol, faucons, gerfauts, émerillons, posséderaient cette légèreté à un plus haut degré que les autres oiseaux; or, précisément, ils la possèdent à un degré moindre.

Bravo. Vous savez qu’il Il n’y a pas de vague sans vent, vous donnez le souffle suffisant ce trimestre à vos créations pour enfin avoir une régate artistique de qualité.Bravo.Et bon vent pour l’an prochain.

Très bon trimestre , bravo. Elève appliqué, soignée.Vous réagissez positivement aux mises situation proposées. Vous développez une attitude très féconde et adéquate dans le travail artistique.

 

Bravo ,élève volontaire
intéressée, belle créativité. En cette fin de trimestre le chemin artistique que vous proposez à ma lecture est une rivière tranquille avec des rives fleuries qui serpentent et coulent avec constance et confiance vers les objectifs attendus. Félicitations!

Tel croit avoir un oeuf au feu qui n’en a que la coquille.Bravo, vous savez avec sagesse
qu’ avoir des illusions de réussite sans le moindre effort ce n’est que chimère et cela vous honore. Elève très investie. Bon trimestre.

Bravo pour la qualité de votre travail, et j’ai su en faire mon miel… vous savez bien et cela vous honore qu’une bonne abeille ne prend pas la fleur tombée.Position d’esthète et d’artiste que vous cultivée avec talent.

Bravo pour la qualité de votre travail, et j’ai su en faire mon miel… vous savez bien et cela vous honore qu’une bonne abeille ne prend pas la fleur tombée.

Bravo, vous  vous donnez les moyens de vos objectifs, vous savez avec sagesse que si vous n’entrez pas dans la caverne du tigre vous ne pourrez pas obtenir obtenir son petit ?Courageuse, vous avancez malgré les difficultés sans vous dévier de vos objectifs de réussite et cela vous honore.Félicitation.

Comme un seul bambou ne fait pas un radeau, pleins de petit travaux non aboutis et très brouillons ne pourront faire une embarcation suffisamment solide pour rejoindre les objectifs attendus…

Tous les grains de riz qui sont dans votre soupe ont été arrosés de la sueur du laboureur. Rien ne vient jamais de rien, j’attendais de votre part autant d’investissement que celui que je met dans mon travail.Et je suis à chaque fois comblé.Merci encore pour la qualité et la générosité de votre travail.

Quand le chat est absent, dit le proverbe le rat monte sur le trône. Ce trimestre le travail étant absent qu’ est -ce qui est monté sur votre trône en cette fin d’année?

Très fort en paroles seulement, impotent pour faire un pas.

Comme semis pompent la terre, l’oisiveté épuise l’élève.Attention cette fin d’année la récolte ne sera pas abondante, pourtant vous nous avé habitué à une autre culture!

La perfection est un chemin, non une fin. Vous le savez très bien et poursuivez avec talent tout au long de l’année cette sage philosophie taoïste. Bravo et merci pour cette fin d’année .

Quand le chat est absent, dit le proverbe le rat monte sur le trône. Ce trimestre le travail étant absent qu’ est -ce qui est monté sur votre trône en cette fin d’année?

Un trimestre sans travail est une barque à la dérive dit-on. Vous l’avez bien compris et votre travail demeuré constant malgré une fin d’année en pointillée montre votre grand sérieux et votre volontarisme.Poursuivez ainsi moussaillon le cap de la réussite l’an prochain.

Attention La main s’habitue à l’indolence, comme les yeux à faire la sieste l’esprit à l’errance.Vous n’êtes pas suffisamment présente dans cette année même quand vous êtes là pour pouvoir modifier la pente douce et dangereuse du décrochage!!!

Comme un mauvais danseur accusera le terrain d’obliquité qui accuserez vous à nouveau ce trimestre pour le travail encore médiocre dont vous nous gratifiez! Malgré les réprimandes et les alertes vous ne me donnez pas un travail à l’image de vos grande capacité cette année! c’est quelque peut frustrant et décevant! un rendez-vous manqué!

Bien .Si  le proverbe enseigne qu’il n’est nullement nécessaire de dégainer une épée pour tuer un moustique.Je ne vous demandais pas face aux difficultés de déployer d’immenses travaux, de me sortir le barnum mais simplement de travailler avec vos capacités en donnant le meilleur de vous même…et vous l’avez fait.Ne vous découragez pas.

Si le le proverbe enseigne qu’il n’est nullement nécessaire de dégainer une épée pour tuer un moustique.Je vous demandait pas face aux difficultés de déployer d’immenses travaux, mais simplement de travailler en donnant le meilleur de vous même…là je n’ai même pas la moindre activité.

Ne bande pas ton arc, dit-on si ton carquois est vide. Ce trimestre que de temps perdus en inutiles billevesée! comment espériez vous atteindre la cible et vos objectifs avec si peu de travail tangibles?

Si tu as soif, creuse un puits explique le sage…Aïcha ce trimestre n’a pas compris cette loi fondamental de toute réussite: le simple travail. Nous resterons donc sur notre soif quelque peu frustré car vous êtes capables d’une source créative très fertile.

Si tout problème a une solution, il fallait trouve celle-ci avant de t’inquiéter en cette fin d’année.Elle était sous tes yeux: travailler tout simplement.

Vache conduite sur mauvais pâturage perd le lait, perd le fumier.Bravo , vous l’avez bien compris quel était, en cette fin d’année, le véritable chemin de la réussite: Un chemin agréable et doux, quoique plus long, fatigue moins qu’un autre plus court, mais rude et triste.

Vache conduite sur mauvais pâturage perd le lait, perd le fumier enseigne la sage coutume.Bravo , vous l’avez bien compris quel était, en cette fin d’année, le véritable parcours de la réussite: Un chemin agréable et doux, que l’on se donne quoique plus long, fatigue moins qu’un autre plus court, mais rude et triste.Félicitation!

Vache conduite sur mauvais pâturage perd le lait, perd le fumier enseigne la sage coutume.Bravo , vous l’avez bien compris quel était, en cette fin d’année, le véritable chemin de la réussite: Un chemin agréable et doux, quoique plus long, fatigue moins qu’un autre plus court, mais rude et triste.Félicitation!

Que de bavardages et de pia-pia ,pia-pia !!! Un récipient peut contenir de l’eau, mais aucun ne peut contenir les paroles dit-on.Je reste sur ma soif…peu de choses coulent cette fin d’année à votre source et vous êtes vraiment trop cool avec votre scolarité.Tâche par tes actes de mériter, ensuite seulement tu pourras souhaiter.

On ne parvient pas au cinquième étage sans avoir commencé par le rez-de-chaussée. Vous avez déjà progresser c’est bien, un peu tard malheureusement…ce début aurait dû se passer en début d’année.

Comme on ne peut coudre avec une aiguille à deux pointes, on ne peut espérer voire poindre l’excellence sans conjuguer travail, application opiniâtreté. Le choix de la facilité n’est pas toujours le chemin le plus court vers la réussite.

Une seule abeille ne récolte pas de miel. Tu as bien raison…malgré la saison quelque peu décousue tu as su travaillé comme une ruche sans té décourager ou te démobiliser.C’est une attitude louable très prometteuse pour une futur lycéenne.

Une seule abeille ne récolte pas de miel. Tu as bien raison…malgré la saison quelque peu décousue tu as su travaillé comme une véritable ruche sans te décourager ou te démobiliser.C’est une attitude louable est très prometteuse.Merci encore pour tout ce miel savoureux pour l’esprit et les sens.

C’est un petit petit printemps…..Petit printemps, petite récolte ; gros printemps, grosse récolte,Semaille tardive, récolte chétive.

C’est un petit petit printemps…..Petit printemps, petite récolte ; gros printemps, grosse récolte.

C’est un petit petit printemps…..Petit printemps, dit-on petite récolte ; gros printemps, grosse récolte, vos Semailles trop tardives nous apportent une récolte chétive aux vues de nos espérances du trimestre précédent.

Qui n’a rien à manger le matin dit le proverbe se trouve tôt au bord du lac pour pécher.En cette fin de trimestre l’on reste sur notre faim, la pêche à vraiment été bien maigre?Dans votre longue léthargie vos armes ont malheureusement perdu leur tranchant votre ardeur s’est éteinte.

En cette fin d’année vous devriez être comme cet arbre chargé de fruits dont les branches s’inclinent près du sol.;malheureusement la récolte sera maigre ce dernier trimestre. »Qui mal sème, mal récolte. »pensée proverbiale à méditer.

En cette fin d’année vous devriez être comme cet arbre chargé de fruits dont les branches s’inclinent près du sol.;malheureusement la récolte sera maigre ce dernier trimestre. »Qui mal sème, ou trop tard mal récolte. »pensée proverbiale à méditer avant une future sieste petite cigale.

En cette fin d’année vous devriez être comme cet arbre chargé de fruits dont les branches s’inclinent près du sol.;malheureusement la récolte sera plus maigre qu’attendu ce dernier trimestre. »Qui mal sème, ou trop tard mal récolte. »pensée proverbiale à méditer.

Si tout problème a une solution, il fallait trouve celle-ci avant de t’inquiéter en cette fin d’année.Elle était sous tes yeux: travailler tout simplement.Comme il est dit « lorsque le coup de tonnerre éclate, il est trop tard pour se boucher les oreilles ».Pensée chinoise à méditer l’an prochain.

Veux-tu récolter force grain ? Mets en prés beaucoup de terrain. tu l’a bien compris et cela se retrouve dans les résultats .Bravo.

Tu as beau prier pour une belle récolte, le divin ne descendra pas pour défricher ton champ.Bravo Léo tu l’a bien saisi et tu te donnes de façon pragmatique les moyen de ta réussite.

Bien, Très bon trimestre. « zèle », « exactitude », « application »:Belle révélation pour le pédagigue;vous avez su montrer le meilleur de vous même.Tu as beau prier pour une belle récolte, le divin ne descendra pas pour défricher ton champ. Tu l’as bien saisi et tu te donnes de façon pragmatique les moyens de ta réussite.félicitations.

Bien, bon trimestre. « zèle », « exactitude », « application »;vous avez su montrer le meilleur de vous même.Tu as beau prier pour une belle récolte, le divin ne descendra pas pour défricher ton champ.Bravo Délia tu l’as bien saisie et tu te donnes de façon pragmatique les moyens de ta réussite.

Tu as beau prier pour une belle récolte, le divin ne descendra pas pour défricher ton champ.Bravo Léo tu l’a bien saisi et tu te donnes de façon pragmatique avec toujours plus de talent les moyens de ta réussite.

Que de bavardages et de pia-pia, pia-pia !!! Un récipient peut contenir de l’eau, mais aucun ne peut contenir les paroles dit-on.Je reste sur ma soif…peu de choses coulent cette fin d’année à votre source et vous êtes vraiment trop cool avec votre scolarité.

Que de bavardages et de pia-pia, pia-pia !!! Un récipient peut contenir de l’eau, mais aucun ne peut contenir les paroles dit-on.Je reste sur ma soif…peu de choses artistiques coulent cette année à votre source .Vous êtes vraiment trop cool avec votre scolarité.

Qui n’a rien à manger le matin dit le proverbe se trouve tôt au bord du lac pour pécher.En cette fin de trimestre l’on reste sur notre faim, la pêche à vraiment été maigre?

Un seul animal qui aboie fait plus de bruit dit-on que cent qui se taisent. Beaucoup de bruit et au final pas grand chose et pourtant vous êtes intelligente et pertinente.Mais votre gestion de la parole et la forme que vous lui donné vous rend inaudible.Et c’est bien dommage.

Vous n’avez toujours pas compris que d’un pot vide rien ne peut être versé dans un autre récipient vide. Votre travail trop souvent a minima ne nous permet pas d’apprécier vos capacités. Vous restez sur cette contradiction très stérile et si peu mature de votre part.

Vous n’avez toujours pas compris que d’un pot vide rien ne peut être versé dans un autre récipient vide. Votre travail trop souvent a minima ne nous permet pas d’apprécier vos capacités. Vous restez sur cette contradiction très stérile.

 

En cette fin d’année vous devriez être comme cet arbre chargé de fruits dont les branches s’inclinent près du sol.;malheureusement la récolte sera maigre ce dernier trimestre.

Pour tuer un serpent, dit le sage tibétain il faut lui couper la tête.Ce trimestre vous ne vous êtes pas donné les moyens de domptez ces démons de la paresse qui serpentent en vous…et s’est bien dommageable.

Comme le petit col entrave le cheval, le peu de latitude que vous donné à vos possibilités de réussite en travaillant a minima sans le bénéfice du dépassement ne vous permet pas d’obtenir le moindre satisfecit.Cette année un petit tour de manège et puis s’en va.

Très bien ,bon trimestre persévérance et constance ont ponctué cette année méritoire et talentueuse. Tu a suivi avec justesse appliquer cette sagesse tibétain « Si tu arrives au sommet de la montagne, continue de grimper. »Bravo.merci encore pour les cmes de l’excellence que tu m’a permis de découvrir dans cette ascension annuelle.

Bien ,bon trimestre persévérance et constance ont ponctué cette année méritoire. tu a suivi avec justesse appliquer cette sagesse tibétain « Si tu arrives au sommet de la montagne, continue de grimper. »Bravo.

l’arbre appelé Sala, s’il en découle trop de sève, se dessèche.

Très bien, une nouvelle fois vous ne vous êtes pas découragée et vous avez affichée un vrai volontarisme et beaucoup de positivité même quand l’embarcation aurait pu chavirer. Avec une volonté de fer, dit-on une souris peut renverser un éléphant. c’est tout dire.Bravo encore petite souris créative..

Bien, vous ne vous êtes pas découragée et vous avez affichée,fait montre d’un certain volontarisme. Avec une volonté de fer, dit-on une souris peut renverser un éléphant. c’est tout dire.Bravo.

Passivité, vous n’êtes pas toujours au travail. malgré vos engagements, je n’ai rien? contrat de dupe? Encore une fois? La grenouille s’engage annonce le beau temps, mais ne va pas au combat: trop parler ne conduit pas à l’action.L’ esculape de vos maux ,c’est vous ,surtout quand le mal n’est qu’une placidité, une flemingite aiguë…devenue chronique à force d’habitude.

« Même si le pouvoir fait défaut dit-on la volonté est louable. »Ce trimestre comment pourrai-je vous louer…vous n’avez rien fait avec une léthargie et une passivité déconcertante???Une année comprend trois trimestre.

Se donner du mal aux petite choses disait S.Beckett s’est avec le temps arriver au grandes choses…ce dernier trimestre vous avez progresser, à petit pas mes progressé.Peut-être un peu tardivement pour obtenir de grandes choses.

Se donner du mal aux petite choses disait S.Beckett s’est avec le temps arriver au grandes choses…ce dernier trimestre vous avez progressé, à petit pas mais progressé.Peut-être post festum pour obtenir de grandes choses.

« Même si le pouvoir fait défaut dit-on la volonté est louable. » Ce trimestre comment pourrai-je vous louer…vous n’avez rien fait avec une léthargie et une passivité déconcertante???Une année comprend trois trimestres, vous avez dû l’oublier. Vous chercher sans boussole un fanal presque inaccessible:la réussite.

Travail, estime de soi,opiniâtreté conjuguée à la rigueur conceptuelle et la précision, ce seront autant de fanaux à l’aide desquels vous devrez vous diriger l’an prochain si vous souhaiter progresser et réussir faces aux défis du cursus supérieur.Bonne route moussaillon.

Il appartient à tout homme de se tromper..mais persévérer dans cette voie?Vous n’avez cessez tout au long du cursus et en cette fin d’année d’éluder la moindre possibilité d’erreur créative. Passivité et attentisme, » pataugeantes errances  » c’est bien dommage.Qu’est-ce que ce quelque chose qui se répète? Pourquoi cette réitération de l’échec?posez -vous la question.

si « L’espoir de la moisson dit-on est dans la semence. » ce trimestre une nouvelle fois la récolte sera bien pauvre? >c’est une pitance bien maigre pour envisager le cursus supérieur..

C’est une fin de trimestre quelque peu entropique et bien épointée .J’attendais de votre part que vous cassiez le rythme d’indolence auquel entraîne inévitablement l’annonce de la fin d’année et ses jours décousus .

« La seule intention de travailler ne fait pas le travailleur »…beaucoup de voeux pieux, de bonnes intentions et rien d’acter..c’est bien navrant cette situation entre errance et aberrance.

En chacun de nous, il y a la voie tracée pour la réussite , quelque forme qu’elle prenne.Vous devez à l’image de cette fin d’année pour le cursus supérieur, ne jamais mésestimer l’importance du regard positif et de la rigueur portée sur son propre travail.C’est bien.

– L’aigle ne prend pas les mouches…dit-on .Je vous attendais majestueuse et créative pour ce bouquet final et vous vous cantonnés à de tous petits objectifs sans ambition un travail quelque peu falot et sans grande inspiration.Pourtant vous êtes talentueuse.

Il appartient à tout homme de se tromper…Vous n’avez cessez tout au long du cursus et en cette fin d’année d’éluder la moindre possibilité d’erreur créative. Passivité et attentisme, c’est bien dommage.

 » Quand la jambe ne marche pas, l’estomac ne mange pas » dit le proverbe.Ce trimestre nous sommes tous deux restez sur notre faim.Je vous ai connu plus soucieuse dans l’attention que vous portiez à la qualité de votre travail.

 

Il appartient à tout homme de se tromper..mais persévérer dans cette voie?.ous n’avez cessez tout au long du cursus et en cette fin d’année d’éluder la moindre possibilité d’erreur créative. Passivité et attentisme, c’est bien dommage.Qu’est-ce que ce quelque chose qui se répète? Pourquoi cette réitération de l’échec?posez -vous la question.

Sans montrer un zèle missionnaire et plus d’audace  comme je l’aimerais mais avec constance et régularité, vous avez effectué un travai

Vous savez qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Vous vous donnez enfin  les moyens et l’audace pour progresser vers la  réussite…

Vous avez posé la première pierre il vous reste maintenant la montagne à construire…l sérieux et honorable.

Un petit écureuil peut soulever une grosse noix dit-on .Cessez de vous mésestimer et vous décourager pour des mauvaises raisons .Vous voyez qu’avec un peu de travail et si vous visez la lune et non votre doigt, vous pourrez grandement progresser.

Bravo.Vous avez tenu le cap et mené à bien votre entreprise .Vous avez conçu promptement avec application et persévérance et industrie les différent travaux proposés sans vous décourager.Bravo.Félicitation.

Selon Marc Aurel “Chacun vaut ce que valent les objectifs de son effort.”Ce trimestre vous avez donnée une vraie hauteur à vos objectifs Par votre intelligence ,votre industrie et votre puissance créative vous avez après une honnête semaille, récolté des fruits bien mérités. Bravo.

Attention « Chacun suit le penchant qui l’entraîne. »dit-on.ce trimestre vos résultats en son le parfait exemple.Vous choisissez le confort factice de la facilité.Il n’y a pas grand chose qui est sorti de votre esprit et de vos mains et c’est bien dommageable.

Ultra posse nemo obligatur « À l’impossible nul n’est tenu. » explique la locution..;mais Josh je ne vous demandais pas l’impossible, seulement un travail régulier.Quel gâchis! Un vrai potentiel inexploité par tout au long de l’année manque de rigueur et d’implication..

Selon Marc Aurel “Chacun vaut ce que valent les objectifs de son effort.”Ce trimestre vous avez donnée une vraie hauteur à vos objectifs Par votre intelligence ,votre industrie et votre puissance créative vous avez après une honnête semaille, une récolte de fruits bien méritée.Bravo.

« Tempori servir » enseigne la locution il faut « S’adapter, s’accommoder aux circonstances. ».Ce trimestre fut quelque peu décousu, il vous vous obligeait à plus d’opiniâtreté…les travaux n’ont pas toujours été rendus et le rythme pas suffisamment soutenu.Je vous ai connu plus alerte (?

 

« Si tu réprimes une erreur,dit -on, tu en corrigeras cent. « mais si vous ne corrigez rien comment espérez vous sans prise de conscience obtenir les résultats attendus.Cette fin de trimestre discontinue ne peut excuser le travail a minima.

Le zèle que vous mettez dans votre travail, d’ardeur et l’application dans l’accomplissement de vos devoir ce trimestre vous permet d’obtenir d’excellents résultats . Poursuivez ,ainsi ,positivement.

C’est un trimestre quelque peu décevant.Votre attitude parfois capricieuse et caractérielle ne peut masquer le constat d’une grande sensibilité et de réelles capacités artistiques que je constate.mais vous manquez de rigueur..Attention parfois la règle doit pouvoir corriger l’émotion.

C’est un trimestre quelque peu décevant.Votre attitude parfois capricieuse ne peut masquer le constat d’une grande sensibilité et de réelles capacités artistiques que je constate..Attention parfois la règle doit pouvoir corriger L’émotion. l’état de monologue incessant de votre esprit et parole sont des pestes à éviter dans tout travail critique.

Passivité,pas de travail,retards constants, malgré vos engagements je n’ai rien?contrat de dupe? Encore une fois?La grenouille menace, mais ne va pas au combat:trop parler ne conduit pas à l’action.L’ ,esculape de vos maux ,c’est vous,surout quand le mal n’est qu’une placidité, une flemingite aiguë.

Qui veut du miel dit le proverbe africain ne doit pas avoir peur des abeilles. Vous concevez trop souvent le travail pas la seule voie de la facilité. J’espère que vous ne passerez votre dernier trimestres à regarder les ruches à distance. Rappellez vous selon Marc Aurèle « Ce qui n’est pas utile à la ruche ne l’est pas non plus à l’abeille. » à méditer.

Il fallait se mobiliser plus et s’impliquer de façon plus volontariste dans les tâches demandées en cette fin d’année.Je vous ai connu à un autre niveau plus alerte et déterminée.Je ne vous demandais pourtant pas de de me donner ce que vous n’avez pas.

Quand bien même un lion saurait parlernous ne pourrions lecom

Il faut se mobiliser plus et s’impliquer de façon plus volontariste dans les tâches demandées car tu enfantes souvent du vent et laisse s’envoler par ton inattention amusée,le peu d’idée que tu pourrait formaliser. Attention,parfois dans une envie profonde de se simplifier la vie, atteint de flémingite tu prends un soin particulier à éviter les tâches qui demande un minimum d’effort.

Sans montrer un zèle missionnaire comme je l’aimerais mais avec constance et régularité,vous avez effectueux un travail sérieux et honorable.

« Si le lion vivait de navets dit-on il ne mangerait pas l’homme. » Je ne vous demandais pas de manger du lion, mais au moins un minimum de travail et de motivation…vous ne vous donnez pas les moyens qui sied à vos objectifs de réussites.

Selon Marc Aurel “Chacun vaut ce que valent les objectifs de son effort.”Ce trimestre vous avez donnée une vraie hauteur à vos objectifs Par votre intelligence,votre industrie et votre puissance créative vous avez après une honnête semaille récoltez de fruits bien mérités.Bravo.

UN trimestre pleins de regrets ou de remords?Bien souvent dit-on on se rend plus coupable en négligeant d’agir qu’en agissant.Qu’en pensez-vous?

si « L’espoir de la moisson dit-on est dans la semence. » ce trimestre une nouvelle fois la récolte sera bien pauvre? malheureusement

Votre langueur est surprenante ce trimestre,je vous ai connu dans une posture plus sérieuse et impliquée.Où est passé la vivacité du premier trimestre?

Malgré mes attentes au vue de vos dispositions certaines,tout ne demeure qu’à l’état de potentiel pur (???) manque de rigueur ? Négligence et relâchement saisonnier? Je ne pourrais, malheureusement pas ce trimestre emboucher la trompette de la renommée et proclamer urbi et orbi toute ma satisfaction. Espérons que cela adviendra au troisième avec une réaction salutaire.

Vous ne travaillez pas toujours assidûment pour pouvoir obtenir un niveau à la hauteur de vos réelles capacités.Malgré mes attentes au vue de vos dispositions certaines,tout ne demeure en chlore en chlore qu’à l’état de potentiel pur.Pourtant la natation forge la caractère.

Est-ce là le fruit du travail dont vous vous êtes consumés sous je ne sais quel soleil ce trimestre??J’attendais de vous quelque chose de plus solide, trapu et en or et vous ne me donnez que de l’arain;d’ou ma petite déception.Vous en étiez pourtant capable!!!

 

Votre seule présence en classe n’est pas suffisante…Il faut véritablement travailler c’est comme si l’oeil exigeait une récompense pour voir, et les pieds pour marcher.Soyons sérieux!

Vous n’épargnez ni votre temps ni votre peine pour arriver à vos fin et objectifs d’excellence,ceci nous vaut de beaux ouvrages exaltant pou l’esprit et le regard.Je vous en remercie,c’est très stimulant pour tout correcteur.BRAVO!

Un trimestre pleins de regrets ou de remors?Bien souvent dit-on on se rend plus coupable en négligeant d’agir qu’en agissant.

La grande trouvaille n’a toujours pas eu lieu chez vous:Concentration,rigueur,opiniâtreté,constance.Voir la réussite artistique dans le seul visage fantaisiste, fantasque du dilettantisme moderne est un leurre une grande erreur de votre part.Vous êtes lymphatique entre deux lunaisons.Réagissez avant d’avoir réellement décrochée

Excellent trimestre. Imagination fertile.La maîtrise et l’excellence s’acquièrent par la persévérance dans le travail, vous le savez que trop bien et cela vous honore.Bravo.

Le zèle que vous mettez dans votre travail ce trimestre vous permet d’obtenir d’excellents résultats .Vous êtes une véritable artiste .Poursuivez ainsi positivement pour progresser à nouveau vers l’empyrée et côtoyer les muses.Votre simplicité et modestie donne encore plus de valeur à votre réussite et cela vous honore.

De bonnes choses…mais l’ensemble est inconstant, certains cours et vous ne crée pas autour de votre travail de projet un climat qui permettrait d’optimiser les résultats.La progression en mouvement peut connaître des pauses créatives et pas récréatives.Habitue-toi à ce que tu repousses;tu verras les choses sous un angle bien différent.A .méditer

Bien, travail toujours constant:Par vos effort soutenus et la patience nécessaire à l’acquisition des compétences vous construisez un sillon solide et trapu vers la réussite.En somme, la distance est courte quand on se donne les moyens à la hauteur des desiderata et objectifs voulus.

Bravo.Vous avez tenu le cap et mené à bien votre entreprise .Vous avez conçu promptement avec application et persévérance et industrie les différent travaux proposés sans vous décourager.Bravo.Félicitation.

Assez bien, .De premiers efforts mis en œuvre.Vous devez cependant approfondir beaucoup plus vos démarches de projet tout ne peut être sophistique et artifice…. « chacun vaut ce que valent les objectifs de son effort. »disait Marc Aurèle.A méditer.

Sachez qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Vous ne vous donnez pas ce trimestre tous les moyens et l’audace de vos désirs de réussite du trimestre précédent.Attention parfois à ne pas de temps en temps à jouer à nouveau les loriots..

Bravo..Vous avez conçu promptement avec application et persévérance les différent travaux proposés avec enthousiasme et votre créativité toujours foisonnante,luxuriante et audacieuse.

Vous voyez, nul besoin d’oracle ou de voeux pieux pour y arriver. Si vous souhaitez vraiment réussir , luire de milles feux .Abandonnez ces travaux parfois logomachiques que vous me donnez .Le succès sera imputable seulement à votre propre volonté de puissance et vos décisions alertes.

Bien, bon trimestre. Vous avez su intelligemment optimiser vos capacités sans vous démobiliser.Avec vous les travaux pour le correcteur ne sont pas une longue litanie.

Attention prétendre obtenir des résultats honorable sans rien faire, en misant sur le travail a minima, c’est vouloir faire un canapé d’un buisson d’épines.Sachez que l’art et l’éducation consiste à s’élever.Je ne vous demande pas de cotoyer les muses dans l’empyré ,mais de cesser les enfantillages qui feraient de vous un étudiant seulement limicole.Soyez ambitieux,faites du courage votre limon.

Ensemble décevant. Vous êtes comme une littorine sur son rocher…. Votre manque d’application,d’implication et votre humeur nonchalante donne un travail beaucoup trop poussif et peu inspiré. Le travail pense, la paresse songe dit-on. Entre deux sottises et quelques songes avec vous les cours ne sont pas une sinécure.

C’est un trimestre convenable; mais qui n’est pas à l’image de ce que vous seriez capable de faire. Soyez lucide,si vous décidiez de quitter la zone de confort et enfin d’ avoir l’audace de vous dépasser de vous transcender votre travail prendra une autre dimension.

Sachez qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Vous ne vous donnez pas encore ce trimestre les moyens et l’audace de vos désirs de réussite.Et pourtant cela belle lurette que nous en parlons! vous êtes capable de faire de très bonnes choses.

UN TRIMESTRE sans erreur ni réussite… Sachez que L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli.Mais ne pas, par inertie et confort d’esprit tenter les choses au risque de l’erreur ,c’est opter pour une posture peu fertile…

Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.Dit le proverbe.Attention la classe n’est pas un territoire de non droit où vous pourriez faire la loi. Depuis trop longtemps enfant roi, vous vous montrez peu respectueuse de l’adulte et votre ton agressif et vos manières peu civiles ne sont plus tolérables…

Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.Dit le proverbe.Attention la classe n’est pas un territoire de non droit où vous pourriez faire la loi. Depuis trop longtemps enfant roi, vous vous montrez peu respectueuse de l’adulte et votre attitude souvent contestataire et peu responsable n ‘est plus tolérables…Vous conjuguez trop ma clémence du premier trimestre comme de la faiblesse.

 

Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.Dit le proverbe.Attention la classe n’est pas un territoire de non droit où vous pourriez faire la loi. Depuis trop longtemps enfant roi, vous vous montrez peu respectueuse de l’adulte et votre ton agressif et vos manières peu civiles ne sont plus tolérables…

Un petit écureuil peut soulever une grosse noix dit-on.Cessez de vous sous estimer et quittez votre zône de confort,plaintes,jérémiades et découragement. vous avez la métis et le talent pour réussir. Visez la lune et non votre doigt.

Un petit écureuil peut soulever une grosse noix dit-on.Cessez de vous mésestimer et vous décourager pour des mauvaises raisons .Quittez la zone de confort de l’inertie et de la passivité . Cela manque d’ambition.Visez la lune et non votre doigt.

Attention parfois La bouche de l’homme le brûle : trop parler nuit.

Attention parfois La bouche de l’homme le brûle : trop parler nuit. Au vue de vos exigences de résultats;Vous ne pouvez pas à la fois cultiver le bavardage mondain et effectuer les tâche demandées avec l’excellence exigée.Je ne vous demande pas la rigueur trappiste, mais un minimun de concentration.

Attention parfois La bouche de l’homme le brûle dil le proverbe : trop parler nuit.Ce fut votre cas :palabres inutiles et contrat de travail et cahier des charges non respectés.???

Passivité,pas de travail,retards constants, malgré vos engagements je n’ai rien?contrat de dupe? Encore une fois?La grenouille menace, mais ne va pas au combat:trop parler ne conduit pas à l’action.

Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.Dit le proverbe.Attention la classe n’est pas un territoire de non droit où vous pourrier faire la loi. Depuis trop longtemps enfant roi, vous vous montrez peu respectueuse de l’adulte et votre ton agressif et vos manières peu civiles ne sont plus tolérables…On répare le trou d’un vêtement, mais pas le trou de la bouche.

 

Même si la grenouille ne se fatigue pas dans l’eau ,vous savez avec intelligence et mètis ,vous adapter et explorer d’autres territoires…et quitter la zone de confort pour adopter la pensée critique et fertile quand ceci est nécessaire et cela vous honore;BRAVO

Même si la grenouille ne se fatigue pas dans l’eau ,vous savez avec intelligence et mètis ,vous adapter et explorer d’autres territoires…et quitter la zone de confort pour adopter une pensée critique et fertile quand ceci ce fait nécessaire et cela vous honore;BRAVO

 » Quand la jambe ne marche pas ttention parfois La bouche de l’homme le brûle dil le proverbr : trop parler nuit.Ce fut votre cas :palabres inutiles et contrat de travail et cahier des charges non respectés.???, l’estomac ne mange pas » dit le proverbe.Ce trimestre nous sommes tous deux restez sur notre faim.

Avec vous le feu danse, le danseur brûle.Une énergie non canalisée . C’est le combat sans vainqueur en vous même entre votre désir de réussir et les moyens inadéquates pour y répondre, l’alternance continuelle entre maîtrise et dispersion,inattention fllottante et application,bavardages …

Avec vous le feu danse, l’enseignant se brûle.Une énergie non canalisée .C’est le combat sans vainqueur en vous même entre votre parole et les actes, l’alternance continuelle entre volonté de maîtrise et abandon,dispersion,attention flottante, bavardages …..Vous avez intégré et incorporé votre image de l’échec comme une seconde peau et ne semblez pas vouloir vous en défaire.Par facilité?

Au bout de la patience, il y a le ciel dit-on.Avec patience et opiniâtreté sans faire de vague,vous construisez avec humilité un sillon solide et trapu.Cela vous honore .bravo!!!

Vous êtes comme un volcan perpétuellement empanaché de fumée près à exploser entre provocation, paroles pleines de sel et de fiel (acrimonie)..une colère qui ne demande qu’à exploser.Autant de passion tristes qui ne te permettent pas d’exprimer ce qui pourrait être positif à travers l’art.Non ,tu préfères conserver ce bouclier de mauvais garçon dans lequel tu t’es malheureusement engoncé, gourmé.

Au bout de la patience, il y a le ciel dit-on.Avec patience et opiniâtreté sans faire de vague,vous construisez avec humilité un sillon solide et trapu verts l’excellence. Cela vous honore .bravo!!! Chaque travaux terminés sont comme les grands événements…il vienne comme disait Nietzsche avec des pas de chats…

un volcan perpétuellement empanaché de fumée

Ce n’est pas autour des inventeurs de fracas nouveaux, c’est autour des inventeurs de valeurs nouvelles que gravite le monde ; il gravite, en silence.

Avec patience et opiniâtreté sans faire de vague,vous construisez avec humilité un sillon solide et trapu verts l’excellence.Chaque travaux terminés sont comme les grands événements…il vienne comme disait Nietzsche avec des pas de chats..l.e monde gravite, en silence et non dans le fracas .Vous l’avez saisi et Cela vous honore .bravo!!!

C’est bien , si parfois vous avez le sentiment de tomber beaucoup et de voler peu malgré vos efforts constants,ne vous découragez pas, ce n’est pas lorsque le chemins pentu vous semble tortueux, la progression laborieuse que vous n’avancez pas…poursuivez poursuivez…sans vous relâcher..toute résistance doit être stimulante.Bravo!

C’est bien , si parfois vous avez le sentiment de tomber beaucoup et de voler peu malgré vos efforts constants,ne vous découragez pas, ce n’est pas lorsque le chemins pentu vous semble tortueux, la progression laborieuse que vous n’avancez pas…poursuivez poursuivez…SANS VOUS RELACHER..toute résistance doit être stimulante.

C’est bien , si parfois vous avez le sentiment de tomber beaucoup et de voler peu malgré vos efforts constants,ne vous découragez pas, ce n’est parce que le chemins pentu vous semble tortueux, la progression laborieuse que vous n’avancez pas…poursuivez poursuivez…SANS VOUS RELACHER..toute résistance doit être stimulante.

Je ne pensais pas qu’on puisse passer autant de temps à ne rien faire… à observer passivement les taches que l’on vous propose comme des choses étranges venus de je sais qu’elle planète.Vous semblez avoir complètement abandonné tout effort,et pourtant je ne vous demande pas de me décrocher la lune! (???)

 

Même si Les gens n’aiment pas les choses trop différentes de ce qu’ils sont,vous semblez prendre de façon positive et constructives avec avidités et beaucoup de talent mes problématiques créatives parfois décalées et copernicienne.Belle sensibilité esprit critique à cultiver;bravo,félicitation!

C’est quelque peu ridicule et certainement peu gratifiant de penser qu’un travail minimal ,vous permettra de réussir amplement. Excès confiance,inclination de la nature vers la facilité?Sans panache ,sans relief vous obtenez des résultats à l’image de ce que vous avez décidez d’y mettre…

Votre mécanique de la réussite est cassée ou grippée ? J’attendais mieux! Il vousmanque d’une véritable motivation. Que faites -vous de la nécessité de l’effort?
vous tentez d’ ouvrir les serrures bloquées, avec des clés douces. Certains endroits vous seront fermés sans travail véritable..

Quel trimestre passif ,poussif et paresseux .Vous semblez en cours vous réveiller au beau milieu de la journée d’une sorte de léthargie quand je vous demande énergiquement de travailler.Vous semblez vivre dans le temps des heures flasques, des horloges molles à la Dali. Allez, réagissez !!!

Bravo, un travail généreux et talentueux, pour un esprit très fertile et imaginatif; ce serait un bon résumé du grand satisfecit de ce trimestre pour l’enseigant exigant que je suis.Vous donnez sans compter pour exceller et cela vous honore.Félicitation!

 

J’attendais de votre part quelque chose de plus solide , construit et audacieux…Vous êtes le job mais sans panache…Et pourtant vous avez un vrai potentiel.J’aurai voulu un aigle royal,un goéland majestueux au lieu de cela,j’ai un petit canari sympatique mais sant couleur ni chant.

Bravo ,félicitation.Si certaines proposition artistiques ardues peuvent ressembler à un bouquet d’orthies, vous savez avec talent et intelligence dépasser les obstacles et les démangeaisons par une approche fine, opiniâtre et critique et cela vous honore.

Je ne vous demande pas l’impossible,de pédaler jusqu’à Pluton en vélo,mais d’avoir suffisamment d’audace et d’imagination pour penser que c’est possible.Ayez plus confiance en vous,soyez pragmatique mais aussi suffisamment aérienne pour donner plus d’ampleur et d’esprit artistique à votre travail.

Quel trimestre passif ,poussif et paresseux .On pourrait penser en cours que l’on vous réveille au beau milieu de la journée d’une sorte de léthargie quand on vous demande énergiquement de travailler. Vous semblez vivre dans le temps des heures flasques, des horloges molles à la Dali. Allez, réagissez !!!

S’amuser à découvrir ce que vous pourriez faire si vous saviez le faire, ce que vous auriez pu faire en le faisant, ne peut être qu’une position stérile et dilettante que vous ne pouvez vous permettre avec l’urgence d’optimiser et de finaliser votre année.

S’amuser à découvrir ce que vous pourriez faire si vous saviez le faire, ne peut être qu’une position stérile et dilettante que vous ne pouvez vous permettre avec l’urgence d’optimiser son année de troisième.

Attention, il faut changer de paradigme: croire que la contrainte et l’effort constitue une atteinte délibérée à la liberté créative est une gageurs:Ce trimestre est vraiment indigent à cause d’une attitude trop dilettante et paresseuse.

Beaux,opulents,luxuriants,que de projets créatifs de belles factures mais également quelle qualité et finesse d’esprit dans leur élaboration:c’est un trimestre génial avec ce sentiment de perfection naturelle.Et pourtant quel travail¨! une belle trajectoire pleine d’énergie à poursuivre.

Tes idées qui doivent être plus créatives.Sachez que tant que l’idée n’est pas actée comme expliquait Platon, elles n’existent pas.Vous devez concrètement formaliser vos projets parfois à l’état d’esquisse pour obptenir une réussite tangible et non des résultats en demi-teinte.

Il faut aller plus loin, beaucoup plus loin votre Odyssée s’arrête au chant 6 et prend l’eau… c’est quelque peut frustrant quand on sait que votre potentialité vous permettrait d’aller jusqu’à Ithakè.

Des idées qui doivent être plus créatives.Sachez que tant que l’idée n’est pas actée comme expliquait Platon, elles n’existent pas.Vous devez concrètement formaliser votre projet.

Selon Aristote, »On ne cherche pas les choses qu’on sait. »Vous ne me semblez pourtant pas vous permettre le luxe d’éluder la quette nécessaire du savoir surtout quand il s’agit en tant que futur citoyen électeur de travailler un projet sur l’engagement.

On élit ce qui est agréable, et on évite ce qui est pénible. Zakaria ,le travail de projet a du vous sembler vraiment pénible ??? Par contre questions bavardages!!!Vous deviez penser que le cours d’arts plastiques,c’était le café du commerce.

Avec patience et opiniâtreté sans faire de vague,vous construisez avec humilité un sillon solide et trapu verts l’excellence.Chaque travaux terminés sont comme les grands événements…ils viennent disait Nietzsche comme des pattes de colombes.lle monde gravite, en silence et non dans le fracas .Vous l’avez saisi et Cela vous honore .bravo!!!

Même si chacun a licence de faire ce qui lui plaît, il doit contraindre sa liberté créative aux objectifs attendus.Que faites vous de votre créativité si ce n’est de jouir sans entrave des bonheurs de la provocation,des petits désordres provoqués.

Une créativité sans mains ni outils:Même si chacun a licence de faire ce qui lui plaît, il doit contraindre sa liberté créative aux objectifs attendus.Que faites vous de votre créativité ,si ce n’est de jouir sans entrave des bonheurs de la provocation,des petits désordres provoqués ou de l’attente passive.Une intelligence étouffée dans l’oeuf.

 

En toute chose, c’est la fin qui est essentielle ,dit-on. Vous aborder votre projet sans telos sans Achèvement, accomplissement ou réalisation tangible.Vous avez des objectifs à atteindre et ne pouvez vous permettre le luxe des chemins de traverses…

Travail de belle qualité esthétique .Malgré un talent certain et des facilités artistiques, vous ne faites pas un travail suffisamment constant et fautes parfois d’exigence critique vous n’obtenez que des résultats convenables mais pas à l’image de vos possibilités.

 

Que faites vous? passivité, attentisme pourtant je ne pense pas que travailler sur le pathos et la grimace soit aussi terrible que boire le calice jusqu’à la lie.

Travail de belle qualité esthétique.Malgré un talent certain et des facilités artistique, vous ne faites pas du travail constant et de l’exigence critique un accessoire facultatifs et superflux et cela vous honore.BRAVO,poursuivez-ainsi.

Le mérite de tout projet est de savoir se projeter et dépasser les difficultés malgré les vicissitudes rencontrées .Ce n’est pas le résultats seulement mais le chemin parcouru qui compte: vous montrez un condensé de volonté et cela vous honore.C’est bien.

Le mérite de tout projet est de savoir se projeter et dépasser les difficultés malgré les vicissitudes rencontrées .Ce n’est pas le résultats seulement mais le chemin parcouru qui compte: un condensé de volonté.Vous commencer à le percevoir, c’est bien.

Le mérite de tout projet est de savoir se projeter et dépasser les difficultés malgré les vicissitudes rencontrées .Ce n’est pas le résultats seulement mais le chemin parcouru qui compte: un condensé de volonté.L’ensemble demeure trop fantaisiste.

Si La main est l’instrument des instruments affirmait Aristote dans son Traité de l’âme et que l’esprit y est consubstantiellement liée, vous ne devez pas dans votre démarche de projet négligée l’une et l’autre.Je n’ai qu’un résultat très brouillon,

Si La main est l’instrument des instruments affirmait Aristote dans son Traité de l’âme et que l’esprit y est consubstantiellement liée, vous ne devez pas dans votre démarche de projet négligée l’une et l’autre.Je n’ai parfois qu’un résultat plastique un peu brouillon ,pas assez finalisé pour atteindre l’excellence désirée.

 

Trimestre catastrophique vous avez consciemment décidé de ne rien faire alors que vous avez de réelles capacités.“Faut-il réagir contre la paresse des voies ferrées entre deux passages de trains? » se demandait Marcel Duchamp.

J’attendais un trimestre lumineux et devrais-je retenir que sa part d’ombre ? La demi- teinte et le monocorde là où j’attend de l’intensité…adaptation, fabrication, réalisation, exécution où sont ces activités nécessaire à tout implémentation? non le disque dure est resté vide et l’installation du programme à l’état embryonnaire.

J’aurai aimé vous faire des louange mais ce ne sera pas le cas ce trimestre.Au très bon alterne le moins bon…à la volonté de bien faire les solution faciles…au sérieux le bavardage…autant d’irrégularités qui contredisent votre désir d’excellence… si les irrégularités du mouvement de la lune viennent de l’attraction du soleil dit-on.les votre viennes que de vous.

Ce trimestre ne fut pas une sinécure…s’il fallut constamment vous corriger dans vos attitudes parfois excessives voire incompréhensibles et que ma patience fut mise parfois à rude épreuve jusqu’à l ‘usure…de retour de vacances ,vous avez su vous reprendre et les travaux de qualité me rendre…j’espère donc que cela augure un meilleur futur.

Bien, bon trimestre vous avez compris la fertilité de toute contrainte. Malgré les rigueurs et le chemin pentu, vous ne vous êtes pas découragée et avez redoublée vos pas . En surmontant les difficultés et en dépassant chaque obstacles vous êtes demeurée fidèle à vos exigences scolaires et cela vous honore.

Puis maints amours de rire et de s’ébattre, Se rigolant, menant joyeux déduit, Et jusqu’au jour faisant le diable à quatre,

Comme disait justement L.de Vinci « Le fer se rouille faute de s’en servir, l’eau stagnante perd sa pureté et se glace par le froid. De même l’inaction sape la vigueur de l’esprit.Votre passivité en fin d’année est peu compréhensible.

La paresse d’esprit et l’oisiveté créative conduit aux regrets.Qu’avons nous en fin de trimestre. Attention a votre agressivité parfois menaçante vis à vis de l’adulte.Votre mal être ne peut le justifier.Je pense avoir été très compréhensif.

Comme un esclave jouerait avec ses chaînes,vous semblez malgré les conseils avisés ne pas réagir et chérir cette situation avec une bonne dose d’immaturité.

Attention au pouvoir corrosif de la léthargie, vous n’avez pas su gérer le temps nécessaire à la réalisation vos projets. Votre nonchalance chronique en fin d’année ne laisse pas augurer de bonne chose pour le lycée.

Par le choix des bonnes décisions dans votre boîte à outils conceptuelle, vous arrivez avec aisance à soumettre chaque difficultés proposées à votre esprit critique puis savez trouver les bonnes clés opératoires nécessaire au rendu sensible adéquate.Bravo

Par le choix des bonnes décisions dans votre boîte à outils conceptuelle et sensible, vous arrivez avec aisance à soumettre chaque difficultés proposées à votre esprit critique puis savez trouver les bonnes clés opératoires nécessaire au rendu sensible adéquate.Bravo

Attention! Un pas vers le moins n’est pas toujours un pas vers le mieux. Votre travail parfois à minima ou irrégulier donne des résultats parfois décevants .Vous ai-je connu plus alerte (???)

Attention! Un pas vers le moins n’est pas toujours un pas vers le mieux. Votre travail à minima donne des résultats plus qu’indigents .Vous ai-je connu une fois alerte pendant tout ce cursus.(???)

Est-ce là le fruit du travail dont vous vous êtes consumés sous le soleil??J’attendais de vous quelque chose de plus solide et trapu ce trimestre.Vous en étiez capable!!!

Un trimestre bien faible et indigent. Votre nonchalance et apathie volontariste ne vous permet pas d’obtenir les résultats désirés pour un élève de troisième. Vous cultivé une attitude qui ne semble pas augurer de bonne chose pour l’année suivante.

Vous savez que l’être n’est rien sans devenir.Vous prenez toujours de façon mature le choix de la rigueur et du meilleur, l’esprit ouvert et mobile, vous adopter avec optimisme les décision qui vous permettent de progresser constamment :Cela vous honore.

 

Attention vous avez pris l’habitude de ne rien faire, cette fin de trimestre n’est pas au niveau.Les compétences de troisièmes non acquises.

Pour arriver à votre fin et à vos objectifs vous savez donner la persévérance et les efforts indispensables et nécessaires à tout apprentissage.Bravo

 

Entre fond et forme, la forme seule, sophistique, ne suffit pas.Vous devez donner plus d’épaisseur à votre travail en prenant conscience des problématiques et des enjeux engagés si vous souhaitez que votre pratique réponde réellement aux objectifs engagés.

Assez bon trimestre.Malgré vos absences vous avez essayer de tenir le cap .

Contre la contagion de l’oisiveté, et de l’éparpillement vous n’ avez pas su positivement vous reprendre pour fournir un travail de qualité. Vous devez impérativement adopter une attitude plus volontariste à l’avenir pour espérer réussir.

“Le travail acharné paie toujours.Vous en êtes la preuve et cela vous honore.Votre goût et sensibilité réelle pour les arts doit être cultivée.Votre beau potentiel trouve matière à être exploité.

Le travail acharné paie.Vous en êtes la preuve et cela vous honore.Vous êtes toujours constante dans les efforts et la qualité des projets exécutés:Vous êtes comme un polisseur de lentille ou de gemme-Comme le travail , nulle pierre précieuse ne peut être polie sans friction et précision, nul affinement patient de la pensée ,et de la vision se fait sans la vertu éthique et optique.

 

“Le travail acharné paie toujours.Vous en êtes la preuve et cela vous honore.Votre goût et sensibilité réelle pour les arts doit être cultivée.Votre beau potentiel demande à être exploité.

Vous parvenez à vos fins et objectif par l’effort, c’est un habitus salutaire qui vous permet de conduire vos projet de façon mature et intelligente.Votre mètis et capacité d’adaptation vous permet de dépasser tous les obstacles de cette odyssée créative.

De bonnes choses…mais l’ensemble est inconstant certains cours et vous ne crée pas autour de votre travail de projet un climat qui permettrait d’optimiser les résultats.La progression en mouvement peut connaître des pauses créatives et pas récréatives.

Très bien;Vous parvenez à vos fins et objectif par l’effort, c’est un habitus salutaire qu’il faut désormais cultiver pour pouvoir progresser.Bravo

Votre puissance de création n’a de sens que si elle est pleinement réalisée et actée.Ce trimestre la pierre est restée brute.Vous l’avez à peine dégrossie.Comment espériez vous obtenir une sculpture à la hauteur de vos ambitions???

Votre puissance de création n’a de sens que si elle est pleinement réalisée et actée.Ce trimestre la pierre est restée brute.Vous l’avez à peine dégrossie.Comment espériez vous obtenir une sculpture à la hauteur de nos ambitions???Quelques absences ne peuvent justifier votre manque d’autonomie dans le cahier des charges demandé..Cette faculté ne sera pas contingente dans votre cursus ultérieur.

ous savez qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Vous DEVEZ vous donnez les moyens et l’audace de votre réussite:Vous avez tout le potentiel pour!

Vous savez qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Vous vous donnez les moyens et l’audace de votre réussite:Bravo.

Excellent trimestre:C’est encore avec brio et célérité que vous répondez aux divers problématiques.Votre travail est une vraie réjouissance pour l’esprit et les sens:Bravo:Vous posséder une véritable énergie créative et un don certain qui trouve quelque soit le sujet proposé un terrain fertile pour votre pleine expression.Félicitation.

La tempérance n’est pas exigé en arts plastiques, vous pouvez la travailler et l’exprimer sans modération:Votre travail de projet parfois trop minimal par dilettance , renoncement ou manque d’investissement (?) ne permet pas à votre réel potentiel de s’acter:ce qui est bien dommageable pour vous et nous tous.Actuellement, vous êtes comme un arbre qui a pour racine le contentement de peu.

 

Excellent trimestre:C’est encore avec brio et célérité que vous répondez au divers problématique.Votre culture aristotélicienne de l’excellence et de la rigueur par l’exercice constant vous honore.Félicitation.

 

Excellent trimestre:C’est encore avec brio et célérité que vous répondez au divers problématique.Votre culture aristotélicienne de l’excellence et de la rigueur par l’exercice constant conjugué à un talent certain vous permet d’obtenir de bons résultats et cela vous honore.Félicitation.

Vous voyez, nul besoin d’oracle ou de voeux pieux pour y arriver. Si vous souhaitez vraiment réussir,le succès sera imputable seulement à votre propre volonté de puissance et vos décisions alertes.

On ne peut se délecter de la lune et vouloir le soleil aussi.Pour obtenir des résultats optimaux et désirés vous devez avec plus d’exigence en toute cohérence conjuguer rigueur ,concentration,opiniâtrté et travail.Dépassez les réponses aisées et trps rapides.

On ne peut se délecter de la lune et vouloir le soleil aussi.Pour obtenir des résultats optimaux et désirés vous devez avec plus d’exigence en toute cohérence conjuguer rigueur ,concentration,opiniâtreté et vos objectis d’excellence avec le mot travail.Dépassez les réponses aisées et trop rapides.

Pourquoi ne vous donnez vous pas les clefs de la prison où vous vous enfermez. Je vous ai pourtant donner les solutions de votre liberté scolaire:Moins de bavardages, plus de rigueur, et une vraie posture d’élève.

Ensemble passable, j’attendais de vous une fin de trimestre plus investie et alerte.

Du sérieux et de la motivation qui ne trouve pas ce trimestre encore les résultats attendus, ne vous découragez pas malgré cette contradiction.Votre goût pour l’art ,votre écoute toujours très attentive, votre prise de conscience pragmatique et confuséenne très salutaire de l’importance du chemin sur le résultat devra vous permettre de grandir dans cette expérience.

 

Du sérieux et de la motivation qui ne trouve pas ce trimestre encore les résultats attendus.Ne vous découragez pas malgré cette contradiction.Votre écoute toujours très attentive et votre volontarisme vous permettront de progresser à nouveaux.

Du sérieux et de la motivation qui ne trouve pas ce trimestre les résultats attendus, ne vous découragez pas malgré cette contradiction.

Ensemble,juste,juste.Ensemble passable, j’attendais de vous une fin de trimestre plus investie et alerte.Attention à l’attitude parfois agité et peu propice à la réussite et au désir de progresser.

Ce dernier trimestre semble trop léthargique.Vos réalisations demeurent à l’état de projet et l’ensemble donne un petit goût d’inachevé .

Excellent trimestre.La maîtrise et l’excellence s’acquièrent par la persévérance dans le travail, vous le savez que trop bien et cela vous honore.Ces longues années vous avez toujours sans faille donné le meilleur de vous même et je vous en remercie.

On ne prend pas deux fois le renard au même piège expliquait Aristote dans l’histoire des animaux.Un projet de trois mois à l’état embryonnaire ne peut se contenter de vaines explications.Vous n’avez pas travaillé:Il faut l’admettre et repartir.

Venir en fin de trimestre sans projet aboutit ne peut être le résultat des seuls aléas de la météo ou d’un dernière avarie…votre travail de trois mois en binôme devait être construit tout le long du chemin.

Excellent trimestre. Chez vous tout est de choix, et rien n’est de nécessité. C’est là ce qui constitue votre excellence.Vous avez encore cette année su donner sans compter le meilleur de vous même,et je vous en remercie vivement.

Une fin d’année en demi-teinte, j’attendais de votre part un feu d’artifice créatif et vous me gratifiez d’un pétard mouillé. Dommage!

Ensemble passable, vous avez fait sans éclat ni relief le job.Mais j’attendais mieux de votre part.Vous en étiez capable.

Si vous attendez le dernier jour pour allumez la mèche…c’est un peut tard pour briller.Le trimestre écourté et une certaine indolence n’ont par permis d’acter vos capacités.

Que dire? Que s’est-il passé? Est-ce le ciel trop doux, le soleil trop resplendissant qui vous invite à partir en vacances avant l’heure? Ce trimestre un souffle de langueur gagnant votre esprit, vous a-t-il invité à l’indolence ?

Ensemble passable. Avec plus de confiance en vous même et de l’énergie, vous pourrez plus aisément vous dépasser et obtenir des résultats à la hauteur de votre ambition et de votre mérite.

Assez bon trimestre.De bonnes capacités créatives que vous devez optimiser en terminant vos projets.

J’attendais de vous en cette fin d’année un travail capital à la vue de vos capacités, mais vous ne me donnez qu’un travail provincial, de belle facture mais sans les grands espoirs attendus.Assez bien.

Même si votre attitude en classe est sérieuse, vous ne mettez pas assez de détermination dans les tâches proposées pour pouvoir exceller et exploiter votre potentiel.

Comportement inadmissible.Pensez à revenir sur terre. Vous êtes parfois si orgueilleuse et imbue de vous même. Sachez que La fatuité s’accompagne toujours d’un peu de sottise.Le manque de respect vis à vis de l’enseignant n’est pas tolérable!!!

Bien, des efforts et du sérieux.Ayez plus confiance en vous; si vous souhaitez vraiment réussir.

Ensemble convenable ; mais on vous a connu à un autre niveau!!!plus alerte et créative. Je vous ai connu plus patiente dans l’adversité, âpre au gain et volontariste .

Ensemble bien passable,vous n’êtes pas suffisamment consciencieux. Votre manque d’application et votre humeur nonchalante donne un travail quelque peu poussif.

Le socle des règles de bases à respecter n’est pas facultatif mais préexistant à votre réussite et celle des autres…avec votre égocentrisme quelque peu enfantin ,c’est la droit de tous à réussir que vous mettez en péril. Intelligent vous pouvez comprendre que votre seule volonté ne peut guider toutes vos actions…

Ensemble bien passable,vous n’êtes pas suffisamment consciencieux. Votre manque d’application et votre humeur nonchalante donne un travail quelque peu poussif.Vous semblez avancer sans perspective…

Bien, bon trimestre. « zèle », « exactitude », « application »;vous avez su montrer le meilleur de vous même.Bravo.

Bravo.Vous avez tenu le cap. .Vous avez conçu promptement avec application et persévérance les différent travaux proposés sans vous décourager.Bravo.Félicitation.

Pour venir à bout de la cagnardise, il ne s’agit pas seulement de faire des voeux pieux,il faut s’y tenir avec l’exigence et l’opiniâtreté nécessaire à tout réussite.Sinon les résultats ne peuvent qu’être décevant et à l’image de ce que vous y mettez.

Décevant .Ce trimestre vous avez Tendance à éviter toute difficultés, à refuser tout effort en choisissant la voix la plus facile.Ce n’est pas une disposition dans laquelle j’ai eu l’habitude de vous connaître.

Décevant.J’attendais tellement plus de votre part cette fin année.Quand on ne sait pas où l’on va, tous les chemins mènent nulle part.C’est un peut le cas de ce trimestre sans réel objectif.

cette année semble pour vous une île bien heureuse, vous ne semblez prendre cette ritournelle de l’échec dans lequel vous vous êtes embarqué comme l’on s’embarque pour Cythère comme un « Cortège »funeste. Votre satisfecit de cette situation est déconcertant.

C’est une fin d’année convenable. Avec plus de confiance en vous même vous auriez pu vous dépasser et obtenir des résultats à la hauteur de votre ambition et de votre mérite.

La paresse d’esprit et l’oisiveté créative conduit aux regrets.Qu’avons- nous en fin d’année? Vous n’avez pas juger à sa juste valeur l’intérêt de vous pouviez gagner à cultiver ce supplément d’âme.

“La grande trouvaille n’a toujours pas eu lieu chez vous:Concentration,rigueur,opiniâtreté,constance.Voir la réussite artistique dans le seul visage fantaisiste du dilettantisme moderne est un leurre une grande erreur de votre part.

Par le choix des bonnes décisions dans votre boîte à outils conceptuelle, vous arrivez avec aisance à soumettre chaque difficultés proposées à votre esprit critique puis savez trouver les bonnes clés opératoires nécessaire au rendu sensible adéquate.Bien.

Très bien;Vous parvenez à vos fins et objectif par l’effort, c’est un habitus salutaire qu’il faut cultiver pour pouvoir progresser quelque soit les matières.Bravo

Bien,bon trimestre.Vous avez bien progressé.Vous parvenez à vos fins et objectif par l’effort, c’est un habitus salutaire qu’il faudra toujours cultiver à l’avenir pour continuer de progresser.

 

On ne peut évaluer,dit-on ses compétences dans un domaine que l’on ne connaît pas.Si vous ne vous donnez pas la possibilité d’expérimenter et d’exercer votre esprit critique dans les activités proposés. comment espérez vous acquérir un véritable savoir?

Le microbe est rien c’est le terrain qui est tout disait le médecin Claude Bernard.Il en est de même pour les difficultés proposées, Vous devez en amont de tout travail préparer avec un recherche plus critique le territoire que vous aurez à traiter.A.Bien

C’est une confusion de votre part de penser que l’univers de l’art est celui de la liberté la plus complète,du seul jeu fantaisiste de la surface..Comme les sciences elle se nourrie des erreurs et des contraintes exploratoires:une liberté des profondeurs.

Que de gâchis cette année que de temps perdu.Tu avais toutes les capacités dans tes mains.J’ai remarqué tes efforts, mais le coup de pédale n’était pas suffisant, d’autant plus quand le terrain devient pentu.

Le combattant de votre réussite, c’est vous. Ce trimestre il n’y a pas de combattant.Quand la pente se faisait trop raide, il n’ y avait plus personne????

Le combattant de votre réussite, c’est vous. Ce trimestre il n’y a pas de combattante quand la pente se faisait trop raide, le chemin montant, sablonneux, malaisé,???? par contre pour jouer le malin génie et la mouche du coche malicieuse pour déranger l’attelage!!!

Sachez qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Vous ne vous donnez pas ce trimestre tous les moyens et l’audace de vos désirs de réussite du trimestre précédent.

Sachez qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Vous ne vous donnez pas ce trimestre les moyens et l’audace de vos désirs de réussite. L’année comporte trois trimestre.

Sachez qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Vous ne vous donnez pas ce trimestre les moyens et l’audace de vos désirs de réussite. C’est vous qui mettez par votre passivité en péril votre scolarité car vous êtes capable.

 

Le zèle que vous ne mettez pas dans votre travail ce trimestre vous permet d’obtenir des résultats bien indigents ce trimestre. Pour un futur lycéen votre passivité est inquiétante.

L’ensemble n’est pas évaluable. Un beau potentiel qui n’a jamais pu s’acter. Vos absences et votre manque de rigueur dans l’attitude ne vous permet pas de valider les compétences espérez en fin de troisième.

Bravo bon trimestre. Elève motivé, curieux et intéressé. Un cours d’arts plastiques sans votre créativité et alacrité serait un bol de soupe sans jus.

Dommage , j’attendais tellement plus de vous? le trimestre n’est pas comme un pc, pour pouvoir redémarrer en mode sans échec.

C’est un trimestre vraiment en demi-teinte. Vous vous êtes montré moins impliqué et célère en cette fin d’année. Attention aux ruptures de rythme. L’année qui s’annonce ne peut tolérer de telles baisses de régime.

Même un cours de lecture et de travail rapide ne vous aurait pas permis de faire une année en deux semaines. Vous n’avez pas travaillé de façon assez assidu pour pouvoir obtenir la validité de toutes les compétences exigées en fin de cursus.

Ou sont ce trimestre vos tir de contrebatterie habituels: le sérieux,la rigueur, la perspicacité qui vous permettait par l’aisance et la finesse de votre esprit de neutraliser toutes difficultés rencontrées.?

Bravo“Un homme compétent disait Paul Valéry,est un homme qui se trompe selon les règles.” Vous l’avez bien compris.Vous savez toujours faire des erreurs rencontrés une source de connaissance et de progrès;c’est un état d’esprit un habitus qui vous honore.

C’est encore avec brio et célérité que vous répondez aux divers problématiques .Votre culture aristotélicienne de l’excellence et de la rigueur par l’exercice constant commence à donner ces plus beaux fruits.Bravo.

Comme disait justement L.de Vinci « Le fer se rouille faute de s’en servir, l’eau stagnante perd sa pureté et se glace par le froid. De même l’inaction sape la vigueur de l’esprit et toute possibilité d’atteindre les objectifs souhaités.C’est bien dommage.

Nul besoin d’oracle ou de voeux pieux. Si vous souhaitiez vraiment réussir ce trimestre, il fallait travailler. l’année comporte trois trimestres.

Ensemble moyen. Je vous attendais plus alerte ce trimestre pour pouvoir clôturer une année convenable.

C’est un trimestre vraiment en demi-teinte. Vous vous êtes montré moins impliqué et célère en cette fin d’année. Attention aux ruptures de rythme. L’année qui s’annonce ne peut tolérer de telles baisses de régime.

Excellent trimestre.Vous avez su montrer avec efficacité toute la palette créative à votre disposition.Bravo.

Sachez que le travail a des racines amères, mais ses fruits sont doux.Si vous ne travaillez que par intermittence ne soyer pas surpris que la récolte soit un peu terne et manque de sapidité.

C’est un trimetre bien poussif qui ne ressemble pas à grand chose .Les choses faites ne sont pas de la qualité à laquelle vous nous avez habituée. Dommage!

C’est un trimestre convenable; mais qui n’est pas à l’image de ce que vous seriez capable de faire si vous décidiez de quitter la zone de confort et enfin avoir l’audace de vous dépasser de vous transcender.

 

Bien, bon trimestre.De réelles capacités mis en œuvre.Vous devez cependant approfondir beaucoup plus vos démarches de projet tout ne peut être sophistique sinon tout n’est que fondation vaporeuse,et charpente d’illusions…

Bien, bon trimestre. Vous avez su intelligemment optimiser vos capacités sans vous démobiliser en fin d’année .C’est bien.

Bien, bon trimestre.Du sérieux, du sérieux.;c’est bien vous avez tenu le cap et vos engagement jusqu’au bout.Bravo

Que vous arrive -il.Vous ne faites plus rien.Une année comporte trois trimestre!!! Je ne peut pas faire le travail à votre place.

Bien, bon trimestre.De réelles capacités mis en œuvre.Vous devez cependant approfondir beaucoup plus vos démarches de projet tout ne peut être sophistique.

Assez bien, .De premiers efforts mis en œuvre.Vous devez cependant approfondir beaucoup plus vos démarches de projet tout ne peut être sophistique et artifcice.

 

I have une grosse envie de me fâcher ! Chère enfant cessez vos manies et clowneries.Je n’évalue pas votre sympathie,et votre exubérance théâtrale mais des compétences artistiques et scolaires,dois-je vous le rappeler?

Trimestre décevant. Vous êtes trop relaché .Votre travail est devenu a minima. Une année scolaire doit se parcourir jusqu’au bout si vous souhaitez pleinement la réussir.

Comme pour manger à la table des girafes, il faut avoir un long cou, pour côtoyer les cimes de l’excellence, il faut cultiver avec humilité les vertus du travail appliqué et de l’effort.ce n’est pas toujours le cas en fin d’année.

On ne vient pas seulement pour s’amuser.Votre attitude et posture n’est pas celle d’un élève de collège:Vous avez décrochez et prenez avec une certaine bonhommie pleine d’insouciance la catastrophe qui vous attend si vous poursuivez ainsi votre chemin.

Votre travail demeure trop souvent à l’état de potentiel en cette fin d’année:Vous devez acter vos projets si vous souhaiter des résultats tangibles à la hauteur de votre ambition.

Votre travail demeure trop souvent à l’état de potentiel :Vous devez acter vos projets si vous souhaiter des résultats tangibles à la hauteur de votre ambition.Vous êtes capable.

“Peu de choses expliquait Samuel Johnson sont impossibles à qui est assidu et compétent,Les grandes oeuvres jaillissent non de la force mais de la persévérance.” Vous l’avez bien compris et fait de cet adage la source inépuisable de votre réussite.Bravo.

 

Trimestre à nouveau vertueux.Peu de choses sont impossibles à qui est assidu et compétent,Les grandes oeuvres jaillissent non de la force mais de la persévérance. Vous l’avez bien compris et fait de cet éthique la source inépuisable de votre réussite.Bravo avec vous tout est possible et semble naître de façon si naturel. C’est très stimulant pour celui qui propose des projets.

La victoire a le goût du miel qui se repend dans nos palais.Votre travail a minima donne un ensemble sans grande saveur.même si les nouilles soba avec la farine de sarrasin se suffisent à elles-même,on arrive pas toujours à un goût épuré par soustraction.

On peut aider quelqu’un à se lever, mais seulement si lui-même en fait l’effort.Seul votre décision de vous mettre réellement au travail vous permettait cette année de dépasser cette ritournelle de l’échec.

Votre travail demeure trop souvent à l’état de potentiel.Pensez que l’on peut exceller sans efforts tangibles, c’est comme imaginer une moule philosophe c’est une figure supplémentaire à ajouter au bestiaire de l’absurde.

Bon trimestre:Vous savez donner à votre travail le sérieux et l’exigence nécessaire à la qualité de tout travail artistique et cela vous honore.Bravo.

Assez bon trimestre:Vous pouvez donner à votre travail le sérieux et l’exigence nécessaire à la qualité de tout travail artistique quand vraimment vous vous impliquez.

Vous venez avec votre bonhomie en cours sans vous soucier de la nécessité du travail..La mise en activité infra-mince ce trimestre ne vous permet pas d’obtenir les résultats espérés pour une future lycéenne.

La paresse d’esprit et l’oisiveté créative conduit aux regrets.Qu’avons nous en fin de trimestre, c’est un peu dommage après les efforts du second.

Très bien;Vous parvenez à vos fins et objectif par l’effort, c’est un habitus salutaire qui vous permet de résolver, résoudre aisément les tâches proposées.

Votre attitude de plus plus désagréable et vindicative face aux moindres efforts demandés commence à franchement devenir pénible.Je ne suis pas un salon d’esthétique pour Safûra. Aisthesis c’est dans le sens de science du sensible.

Avec vous, la réussite en cette fin d’année est dans tout ce que vous produisez et vous savez l’extraire, même dans les difficultés les plus ardues . Cela vous honore.Bravo

Bien, bon trimestre on peu compter sur toi-même pour obtenir un travail de qualité.Tu sais avec sagesse que l’effort personnel enrichit et libère, et cela t’honore.Bravo.

le découragement, la passivité, l’humeur changeante et instable ont été des agréments très peu fertiles et très handicapant dans la réussite de votre année. C’est bien dommage.J’ai cherché ……….. cette année sans réellement la trouver.

Quelle compétences validées en cette fin de trimestre? la qualité de sa pédicure, l’ajustement de la mèche et la justesse du rouge à lèvre? Vous avez pris le mot esthétique de façon trop littéral et c’est bien navrant.

« Posse existere potentia est – la puissance, c’est de pouvoir exister » vous l’avez bien compris, plus vous donnée une réelle existence à vos capacités créatrices plus vous donner de puissance à votre travail.Bravo et merci pour cette année exemplaire.

Que de gâchis cette fin de trimestre.plus rien??? Tu avais toutes les capacités pour finir honorablement cette année.Elle doit être exploitée dans sa totalité surtout quand on a de grandes ambitions.Ce n’est pas de bonne augure?

Attitude peu respectable et honorable pour un élève toujours exemplaire:Ne plus rien faire quand on a envoyé ces deux excellents bulletins et reçu des recommandations laissera un petit goût amer et un sentiment d’indélicatesse et de fourberie.

Une année vraiment léthargique???La vraie paresse, c’est de venir en avance pour avoir plus de temps pour ne rien faire.Votre grande passivité et le peu d’intérêt que vous avez montré pour le travail, n’est pas de bonne augure!!!

Pythagore nous apprend qu’il faut savoir supporter les défauts et les faiblesses de ses amis, il en est de même dans son travail artistique.Votre exigence est louable mais sachez utiliser comme des force les faiblesses inhérentes à tout travail.Bien.

Contre la contagion de l’oisiveté, vous avez su positivement vous reprendre cette fin de trimestre pour fournir un travail de meilleur qualité.Attention vos capacités certaines vous permette un travail dans l’urgence ,mais ce ne sera pas toujours possible.

On ne peut aider un bœuf à se relever que si lui même s’efforce de le faire.si vous suivez cette sagesse africaine peut être l’an prochain déciderez vous d’aborder l’année debout sur vos deux jambes.

Comme on ne prend pas un hippopotame avec un hameçon, on obtient pas des résultats très estimables avec un travail a minima .J’espère que vous viendrez plus armé l’an prochain pour aborder la pèche du cursus supérieur.

C’est un trimestre convenable. Avec plus de confiance en vous même vous pourrez plus aisément vous dépasser et obtenir des résultats à la hauteur de votre ambition et de votre mérite.Ne vous découragez pas.

Bravo.Très bon trimestre. La vraie force de votre l’intelligence et sensibilité n’est pas de comprendre les choses compliquées, mais de savoir les dépouiller de ce qui les empêche d’être simples.c’est une force qui vous honore.

Qui veut du miel dit le proverbe africain ne doit pas avoir peur des abeilles. Vous concevez le travail pas la seule voie de la facilité. J’espère que vous ne passerez pas l’an prochain vos trois trimestres à regarder les ruches à distance.

 

Qui veut du miel dit le proverbe africain ne doit pas avoir peur des abeilles. Vous concevez trop souvent le travail pas la seule voie de la facilité. J’espère que vous ne passerez votre dernier trimestres à regarder les ruches à distance.

C’est comme si tu travaillais avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre. Ton attitude attentiste et ton choix de la facilité est souvent stérile.Désynchronise-toi, travail à contre vent sinon tu travailles pour rien.

Bien, ne vous laissez pas guider par le confort des réponses toutes faites. Sachez que Le travail d’arts plastiques c’est parfois comme de pêcher dans une eau où il n’y aurait jamais eu de poisson.

Le monde a beau changer, le chat ne pondra jamais. Soyez réaliste et mature Apprenez à suivre les conseils avisés de l’enseignant. Seule une attitude appropriée, respectueuse et studieuse vous permettra de réussir.

Bien, travail toujours constant:Par vos effort soutenus et la patience nécessaire à l’acquisition des compétences vous construisez un sillon solide et trapu vers la connaissance.Bravo.Poursuivez ainsi.

Attention! même si le repos rend l’esprit plus libre et plus sain pour réfléchir, il ne faut pas en abuser.Votre indolence excessive et votre esprit sclérosé en cette fin d’année ne vous permet pas d’obtenir les objectifs attendus.

Un morceau de bois dit-on a beau séjourner dans l’eau,il ne deviendra jamais un caïman.Ne croyez pas que les choses adviennent sans un minimum d’effort et d’implication.Vous avez attendu ce trimestre assise au bord de l’eau à regarder le bois flotter.

L’oiseau qui chante dit-on ne sait pas faire son nid. » vous ne pouvez pas passez votre temps à jouer les cigales et avoir des exigences de fourmis soyez cohérent. Cette fin d’année n’est pas constructive .Sachez qu’il y a trois trimestres.

Attention prétendre obtenir des résultats honorable sans rien faire, c’est vouloir faire un canapé d’un buisson d’épines.Votre assise pour le cursus supérieur est loin d’être assuré et tout cela prend la formes de plus en plus du décrochage.

Passable. »Audaces fortuna juvat » dit le proverbe. Vous n’avez pas assez osez et manquez d’audace créative pour que ce trimestre la fortune vous sourit .

Attention prétendre obtenir des résultats honorable sans rien faire, c’est vouloir faire un canapé d’un buisson d’épines.Votre assise pour le cursus supérieur est loin d’être assuré.

Le pied gauche marche toujours à gauche dit-on.Votre esprit rebelle et votre goût provocateur de la contradiction vous empêche d’avancer et produit inévitablement la chute.

La logique vous conduira d’un point A à un point B. L’imagination et l’audace vous conduiront où vous le désirez » vous suivez les conseils avisés d’ Einstein.Votre audace cette année vous à permis d’atteindre les sommets de l’excellence tant désirés.

La logique vous conduira d’un point A à un point B. L’imagination et l’audace vous conduiront où vous le désirez » continuez de suivre les conseils avisés d’ Einstein,en vous nourrissant des deux principes organisateurs:imagination et rêverie créatrice .

 

Chez vous la paresse emprunte souvent le nom de repos.Après une année de grande léthargie les pieds en éventails, le repos vacancier est-il réellement nécessaire?

Le repos succède aux travaux des longs jours.dit-on .Après cette année exemplaire vous avez bien méritez ces vacances d’été.Bravo .Félicitation.

Comme La force du baobab est dans ses racines la solidité d’une année tient dans le travail constant les trois trimestre. Vous abordez la prochaine année avec des fragilité dans la fondation. Et pourtant vous êtes capable de faire un travail trapu.

Pour goûter le vrai repos,dit-on il faut que le travail le précède.Je pense qu’après cette année exemplaire vous avez bien mérité ces vacances d’été.Bravo.Félicitation.

Le serpent dit le proverbe a beau courir, il ne va pas plus vite que sa tête.Votre trimestre manque d’application et de finition. Vos fast work inachevés ont par précipitation le goût de pochades désordonnées.

C’est une excellente année.Bravo.Votre grande sensibilité et vos réelles capacités vous ont permis tout au long du cursus d’exceller dans cette matière qui vous correspond vraiment.

Le zèle que vous mettez dans votre travail ce trimestre vous permet d’obtenir d’excellents résultats . Poursuivez ainsi positivement pour progresser à nouveau vers l’empyrée et côtoyer les muses.

Cela manque de continuité…un très beau travail puis rien ??? tout le pouvoir de réussir vient de vous…Vous avez les dispositions pour.

Le zèle que vous mettez dans votre travail ce trimestre vous permet d’obtenir des résultats satisfaisants .

 

Un homme vraiment laborieux dit-on ne connaît point le repos, un travail le délasse, ce ne fut hélas pas votre cas cette fin d’année.

Le zèle que vous mettez dans votre travail ce trimestre vous permet d’obtenir d’excellents résultats ce trimestre. Poursuivez ainsi positivement l’an prochain pour progresser à nouveau dans l’empyrée et côtoyer les muses.

Attention « Ce n’est point le travail qui avilit, mais l’oisiveté. »expliquait Hésiode .Avec plus de volontarisme et de sérieux vous auriez pu donner plus de noblesse à votre travail cette année. C’est une fin pitoyable et en creux.

Attention,vous vous laissez vivre.Le manque d’investissement et d’approfondissement dans votre travail ne permet pas de valider les objectifs attendus.Vos résultats médiocres sont en fin de trimestre un boomerang difficile à éviter.

Dommage , j’attendais tellement plus de vous ce troisième trimestre? la fin d’année n’est pas comme un pc, pour pouvoir redémarrer en mode sans échec.Et pourtant vous êtes capable.Réinitialisez-vous cette été pour pouvoir l’an prochain à nouveau exceller.

Bravo.Bon trimestre. La vraie force de votre l’intelligence et sensibilité a su trouver dans les divers problématiques proposées de quoi exercer votre goût de l’excellence.

 L’oreille n’est jamais plus grande que la tête.

On ne peut aller contre la nature.

Ce que le vieux voit assis, le jeune ne le voit pas debout

Même la nuit, le lait est blanc

 

La valeur d’un parcours projet se mesure par les obstacles que l’on surmonte ,vous êtes trop souvent adepte des réponses faciles et de l’attentisme stérile.Qui s’instruit sans agir laboure sans semer.à méditer!

Qui s’instruit sans agir laboure sans semer

On ne peut aider un bœuf à se relever que si lui même s’efforce de le faire.si vous suivez cette sagesse africaine peut être déciderez vous d’aborder le trimestre suivant debout sur vos deux jambes.Qui s’instruit sans agir laboure sans semer .A bon entendeur.

 

Les oreilles ne dépassent jamais la tête

Une main toute seule ne peut pas applaudir

Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles

 

Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles dit le proverbe.Vous ne pouvez constamment opter pour les seul choix de la facilité et de l’effort à minima!J’attend mieux de vous, du moins à une autre hauteur.

Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles dit le proverbe.Vous ne pouvez constamment opter pour les seul choix de la facilité et de l’effort à minima!

Même si le talent, c’est l’idée, sachez qu’ il n’y a pas de talent sans travail approfondi et opiniâtre.Travaillez beaucoup plus la mise en amont oeuvre de vos projet l’an prochain pour pouvoir fournir un travail plus trapu.

Heureuse,vous semblez prendre et chérir cette ritournelle de l’échec dans lequel vous vous êtes embarqué comme si vous partiez avec elle pour Cythère. Votre satisfecit de cette situation est déconcertante?

Un travail réglé et des victoires après des victoires, voilà la formule du votre année pleine de réussite et très méritoire.Bravo.

 

Un travail positif,avancez victoires après victoires, vous avez su être plus créatif et abordez, désormais, avec une plus grande réflexion critique et esthétique l’élaboration de vos projets:Même si les résultats ne sont pas aussi visible qu’il sont tangibles,vous devez poursuivre les bons progrès de ces deux premiers trimestres.

Ensemble convenable mais avec plus d’application et d’opiniâtreté vos projet créatifs seraient plus viables.

Comme une trace lumineuse,vous savez avec assurance face aux difficultés et problématiques rencontrées, dépasser les fonds obscurs pour la clarté salvatrice et sensible de l’esprit.Pour vous l’erreur n’est pas écume et cela vous honore.

Le travail et l’application viennent à bout de tout conseillait Ménandre au- IVe s. av. J.-C:Vous n’ avez pas toujours su ce trimètre tenir compte de ce conseil .L’ensemble souvent superficiel et la réflexion en surface laisse un ensemble très cosmétique.

 

Le travail et l’application viennent à bout de tout conseillait Ménandre au- IVe s. av. J.-C:Vous n’ avez pas toujours su ce trimètre tenir compte de ce conseil . Le découragement donne à L’ensemble souvent superficiel et donne une approche en surface très cosmétique et peu inspirée.

Le travail et l’application viennent à bout de tout conseillait Ménandre au- IVe s. av. J.-C:Vous n’ avez pas toujours su ce trimètre tenir compte de ce conseil .L’ensemble souvent superficiel et la réflexion en surface laisse un ensemble très cosmétique et peu inspiré.

Excellent trimestre:C’est encore avec brio et célérité que vous répondez au divers problématique.Votre culture aristotélicienne de l’excellence et de la rigueur par l’exercice constant vous honore.Félicitation.

Comme on dit en provence, »Tout oiseau est joyeux en entendant son chant. » et vous avec tout votre talent et les belles choses que vous faites vous vous montrez impassible.Sortez un peu de votre coquille.

Bravo bonne année. Elève motivée, curieuse et intéressée. Un cours d’arts plastiques sans votre créativité et alacrité serait un bol de soupe sans jus.

Qui veut triompher d’un obstacle doit s’armer de la force du lion et de la prudence du serpent, vous adopter la ruse du renard, mais cela ne marche qu’une fois…ne rien faire et l’enrober d’un beau discours ne fonctionne pas à tous les coup petit marcel Duchamp en herbe.

Comme dit le proverbe Qui veut manger l’oiseau commence par lui ôter les plumes.Vous voulez que les choses arrivent sans l’effort nécessaire d’une démarche créative :j’ai droit à un fast work artistiques sur le pouce.C’est un peut frustrant.

À qui veut fortement les choses, nul obstacle n’est difficile, dit-on mais à qui ne veut que poussivement et mollement les choses et la réussite que peut’on lui dire de la valeur des obstacles traversés?

C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Vous l’avez bien compris. Vous résolvez les questions et problèmes demandés avec brio .Poursuivez ainsi.

C’est une confusion de votre part de penser que l’univers de l’art est celui de la liberté la plus complète, du seul jeu fantaisiste de la surface..Comme les sciences elle se nourrie des erreurs et des contraintes exploratoires:une liberté des profondeurs.

Poursuivez les premier efforts engagés:Vous avez enfin compris que les chaînes de l’habitude (manque de confiance,découragement,options faciles) peuvent être brisées si vous décidé par vous même de vous faire confiance et d’agir de façon plus audacieuse.

L’homme naquit dit-on pour travailler,comme l’oiseau pour voler. Vous sembler en classe jouer les pica pica vous piapatez, piaffez, piailler », beaucoup trop souvent à tire-d’aile:“pia-pia,pia-pia,pia-pia,pia-pia.. »

Beau potentiel;Vous savez que l’oiseau qui vole n’a pas de maître.Votre maturité créative et votre imagination féconde peut vous permettre aisément d’être libre si vous décidez de quitter la cage et le confort indolent dans laquelle parfois vous vous enfermez.

Vous savez que l’oiseau qui vole n’a pas de maître.Votre maturité créative et votre imagination féconde peut vous permettre aisément d’être libre si vous décidez de quitter la cage dans laquelle parfois vous vous enfermez:le pia -pia inutile.

L’homme naquit dit-on pour travailler,comme l’oiseau pour voler. Vous semblez en classe jouer les pica pica vous piapatez, piaffez, piailler », beaucoup trop souvent à tire-d’aile:“pia-pia,pia-pia,pia-pia,pia-pia.. »Cessez une bonne fois pour toute si vous ne souhaitez être oiseau de cage.

Il y a toujours une fissure dans tout problème et difficultés rencontrés.Vous devez avec intelligence et pertinence rechercher ou pourrait entrer la lumière de la réussite.Ne vous découragez pas.

Bien, bon trimestre on peut compter sur toi pour obtenir un travail de qualité.Tu sais avec sagesse que l’effort personnel enrichit et libère, et cela t’honore.Bravo

Ce n’est pas sans travaux qu’on arrive à la gloire expliquait Sophocle :Votre travail trop superficiel et peu appliqué en cette fin d’année vous permet d’obtenir que des demi-victoires qui ont quelque peu le goût de la défaite.

Bravo, bonne année, avec maturité vous avez bien comprise que le travail a des racines amères, mais des fruits sucrés. Votre récolte en fin d’année est plus que savoureuse. Félicitation.

Bravo, malgré vos doutes vous ne vous êtes pas découragé, avec maturité vous avez bien compris que le travail a des racines amères, mais des fruits sucrés. Votre récolte en de fin trimestre est plutôt savoureuse.pour l’esprit.Félicitation.

Toute joie vient du travail fait de bon cœur, du repos qui suit le travail, de l’étude intelligente dit- on:Après cette excellente année vous avez bien méritez votre repos estival:Félicitation.

Pourquoi ne vous donnez vous pas les clefs de la prison où vous vous enfermez. Je vous ai pourtant donner les solutions de votre liberté scolaire:Moins de bavardages, plus de rigueur, et une vraie posture d’élève.

 

Bon trimestre, un vrai capital culturel et symbolique que tu exploites à propos.Comme disait Denys Caton » De quelque art que tu soie sache en tirer du fruit; De même que la main se forme par l’usage. »Par l’étude sérieuse et votre clarté d’esprit vous formez et construisez un travail solide .Bravo

Le découragement, la passivité indolente, l’humeur changeante et instable ont été des agréments très peu fertiles et très handicapant dans la réussite de votre année. C’est bien dommage de débuter la cinquième avec un niveau cm2.

Le découragement, la passivité indolente, l’humeur changeante et instable ont été des agréments très peu fertiles et très handicapant dans la réussite de votre trimestre.On doit rendre sa conduite conforme à ses nobles aspirations: un peu de cohérence!

Que de gâchis cette année que de temps perdu.Tu avais toutes les capacités dans tes mains.C’est aussi absurde que Si tu dors et que tu rêves que tu dors, il faut que tu te réveilles deux fois pour te lever.Vraiment!!!

Soyez attentif à discipliner votre conduite qui vous enferme dans une image peut louable et masque votre potentiel créatif.Si le singe n’avait pas fait de gambades, aurait-on attaché une corde à son cou ?

Vos bonnes intentions et votre volonté constante de vous dépasser vous ont permis de réaliser une année convenable. Vous devez encore progresser l’an prochain.

Ensemble convenable » attitude positive face au savoir.Apprendre ce qu’on ignore,dit-on fait aussi partie de la sagesse et de l’instruction » expliquait Ménandre dans ses sentences monostiques.Faire de l’art ce n’est pas demeurer circonscrit mais s’ouvrir à la terre incognita des problématiques, quitte à traverser des zônes d’inconforts et de doute et vous l’acceptez de façon mature.

cacher le guingois

Ensemble passable.Selon Marc Aurèle “Chacun vaut ce que valent les objectifs de son effort.”.Je vous attendais dans le travail de projet un travail plus appliqué.Vous ne donner pas assez de force à votre projet qui semble parfois bricolé et de guingois.

“Fais chacun de tes actes comme si c’était le dernier de ta vie.

 

Selon Marc Aurel “Chacun vaut ce que valent les objectifs de son effort.”Ce trimestre vous avez donnée une vraie hauteur à vos objectifs.

Selon Jules Renard “La gloire est un effort constant.”On peut dire que ce fut une année de toutes les victoires et ceci avec panache.Bravo.

La source de la gloire et du bonheur est dans le travail expliquait déjà il y a plus de deux mille ans une sentence grecque:votre trimestre paresseux est vraiment maussade, morose et peu glorieux.

Le combattant de votre réussite, c’est vous.Si vous souhaitez la prochaine année dépasser les simples objectifs fixés vous devez envisager de vous dépasser et de ne pas renoncer quand la pente se fait trop raide.

Bravo!!!Ne rien faire, mais le faire bien quelle application!.Empêcher l’enseignant et les camarades de travailler sereinement! ça aussi c’est validé! Sinon aucune autre compétence n’est acquise depuis le début du cycle.

« Qui ne risque rien n’a rien »:Vous refusez d’avance le combat stimulant préférant le conforts de l’échec.Sachez qu’une seule pousse de vigne est capable de traverser le ciment,le saumon du pacifique se bat à contre-courant pour rejoindre son origine.

Attention! Un pas vers le moins n’est pas toujours un pas vers le mieux .Je vous ai connu plus alerte.(???)

Très bon trimestre..avec constance en cette fin de trimestre en mono-vitesse dans une » tranquillité cinétique et sereine pleine de talent » vous vous propulsez brillamment vers vos objectif:l’excellence:bravo! vous avez su avec intelligence utilliser de façon perspicace vos « organa « fabriqués et naturels:l’outil , la main et l’esprit.

Ensemble décevant. Avec vos absences vous n’ avez pas tenu le cap nécessaire pour rejoindre le port de la troisième.

On doit mettre autant de sérieux dans son travail que l’enfant dans ses jeux.Le travail d’arts plastiques doit s’envisager dans le caractère vivifiant et ludique des problématiques à résoudre.Sans perspectives comment espérer vous avancer ?

Attention,La confiance en soi ne remplace pas la compétence.Vous ne devez pas prendre tout objectif comme déjà acquis:Ce trimestre vous êtes êtes demeuré dans la cécité en choisissant les réponses faciles et attendues plutôt que le perspectivisme critique.

Si Le travail pense, la paresse songe dit-on. Entre deux sottises et quelques songes avec vous les cours ne sont pas une sinécure.

Si le travail, selon le proverbe, est le père de la renommée. vos efforts constant et votre abnégation totale pour progresser avec application conjugue désormais votre nom cette année à celle de réussite et d’excellence.

Bravo, bonne année, avec maturité vous avez bien comprise que le travail a des racines amères, mais des fruits sucrés. Votre récolte en fin d’année est plus que savoureuse. Félicitation.

Attention le chemin n’est aporia constructive que si vous découvrer dans la découverte du dénumemt la possibilité d’un désir pour cheminer.Si vous ne vous découvrez pas en déficit…pour resterez sous vos facilités stériles.

Bien, vous travaillez avec acharnement, voracement, comme après un jeûne, et jusqu’au bout, car il faut tout connaître et tout faire avec perfection. Il faut croire pour vous que c’est dans l’absolu qu’on travaille et ce volontarisme vous honore.

Que vous arrive t-il? nous pourrions dire comme Boileau que la montagne en travail enfante une souris cette fin d’année et c’est bien dommage.

Attention! Un pas vers le moins n’est pas toujours un pas vers le mieux .Je vous ai connu plus alerte et célère ( prompt) face aux problématiques proposées.(???)

Que vous arrive t-il? nous pourrions dire comme Boileau que la montagne en travail ce trimestre enfante une souris et c’est bien dommage.

Ce que l’on apprend par l’effort reste ancré plus longtemps.Votre choix tout le temps de la facilité et l’effort a minima ne vous permet pas de conserver grand chose en cette fin de trimestre;à part deux trois sottises de quel don ou libéralité(générosité) m’avez vous grattifié?

Ce que l’on apprend par l’effort reste ancré plus longtemps.Votre choix tout le temps de la facilité et l’effort a minima ne vous permet pas de conserver grand chose en cette fin d’année.Attention le respect vis à vis de l’adulte n’est pas facultatif.

 

Ce que l’on apprend par l’effort reste ancré plus longtemps.Votre choix tout le temps de la facilité et l’effort a minima ne vous permet pas de conserver grand chose en cette fin de trimestre;à part deux trois sottises de quel don ou libéralité (générosité et attitude respectueuse) m’avez vous grattifié?

Si le travail en arts plastiques doit se construire autour du plaisir esthétique,on ne peut pas dire que vous en ayez abusé en cette fin d’année et c’est bien dommage.

Attention, il faut changer de paradigme: croire la contrainte et l’effort constitue une atteinte délibérée à la liberté du travail:Ce trimestre est vraiment indigent à cause d’une attitude trop dillétante et paresseuse.

Votre travail ce trimestre à quelque peu le goût d’un yahourt allégée.Je vous ai connu plus volontariste et vous m’avez habitué à un travail plus trapu et savoureux. D’où ma petite désillusion d’esthète.

Votre travail ce trimestre à quelque peu le goût d’un plat allégée.Je vous ai connu plus volontariste et vous m’avez habitué à un travail de taille moins sylphide et plus trapu et savoureux. D’où ma petite désillusion d’esthète.

 

Excellent trimestre:j’admire cette année la fécondité de vos création la pertinence de vos propositions:bravo, félicitation!!!

Toute joie vient du travail fait de bon cœur, du repos qui suit le travail, de l’étude intelligente dit- on:Après cette excellente année vous avez bien méritez votre repos estival:Félicitation.

Jusqu à présent vous avez toujours su que Le travail de l’homme avait pour bornes ses facultés et sa volonté.Ce trimestre je n’ai ni l’un ni l’autre.Et c’est bien dommageable.

Un travail réglé et des victoires après des victoires, voilà la formule du votre année pleine de réussite et très méritoire.Bravo.

Avec vous la matière grise est rose, chacun de vos travaux est un bouquet de rose raffiné aux milles senteurs esquises:Bravo:Félicitation.

Le fruit du travail est le plus doux des plaisirs dit-on et le fruit de la paresse????

Si dit-on : »Le travail modéré fortifie, le travail excessif accable. » vous ne semblez pas trop accablé ce trimestre, c’est vraiment paresseux , mou et trèèès mooooooodéééeé.

Si l’instruction est un trésor ; le travail en est la clef.En cette fin de trimestre pour la première fois vous demeurez devant la porte du succès:Que vous arrive-t’il? Cela vous ressemble guère de rester en dehors de votre trimestre????

Un travail paisible est dit-on comme un doux sommeil.Ce trimestre c’est la vraie léthargie:Rien ne semblait vous perturber et vous bouger de votre indolence, il ne vous manquait plus qu’un mojito. Bravo!!!

Le travail vaut souvent dit-on l’inspiration.Je vous est trouvé peu inspiré et plutôt passif en cette fin d’année.

Qui a des noix, en casse ; qui n’en a pas, s’en passe. Ce trimestre votre manque d’implication dans votre travail ne vous permet pas toujours de concrétiser vos aspirations. les mains vides Le trimestre passe.

Qui a des noix, en casse ; qui n’en a pas, s’en passe. Ce trimestre votre manque d’application dans votre travail ne vous permet pas toujours la concrétisation de vos aspirations. Le trimestre suivant si vous faites l’effort d’un vrai projet construit peut être pourrez vous connaître cette satisfecit du travail accomplit.

Comment vérifier que la petite lumière dans le frigo est vraiment éteinte quand on ferme la porte ?C’est un peu votre année! si vous ne travaillez pas, comment pouvez évaluer et connaître ce dont vous êtes capable?

“Faut-il réagir contre la paresse des voies ferrées entre deux passages de trains? » se demandait Marcel Duchamp.Votre attitude d’élève est si peu scolaire et régulière que vous êtes comme un électron libre qui aurait perdu son atome.Dommage.

Une année en clair-obscur,je vous ai pourtant indiqué la direction de la lumière.Un moment, vous avez essayé de la suivre pour pouvoir réussir. Mais après quelques premiers pas vous êtes à nouveau retomber dans le travers de l’attente et de la stagnation.

Soyez positive et bienveillante avec vous même et votre travail.L’échec répété nous conforte dans l’inconfort,tandis qu’une première réussite petite soit elle nous transporte.Considérer le travail suivant comme le triomphe de l’espérance sur l’expérience.

Si vous attendiez le dernier jour pour allumez la mèche…c’est un peut tard pour briller.Le trimestre écourté votre grand indolence n’ont par permis d’acter vos capacités.Vous ne pouvez vous contenter de jouer les hâbleurs et bonisseurs .

Bien, bon trimestre on peu compter sur toi-même pour obtenir un travail de qualité.Tu sais avec sagesse que l’effort personnel enrichit et libère, et cela t’honore.Bravo.

Soyez positif et bienveillant avec vous même et votre travail.Vous faites des efforts et participez bien à l’oral.Les premières réussites petite soit elles doivent vous motiver et stimuler.Considérer le travail suivant comme un nouveau triomphe de l’espérance sur l’expérience, une victoire nouvelle sur la précédente.

Cher enfant Vous, apprenez à voir, plutôt que de rester les yeux ronds. Agissez au lieu de bavarder. Le bavardage dit-on est l’infaillible indice de la vacuité de l’esprit. vous m’avez habitué à mieux.

L’oiseau qui chante dit-on ne sait pas faire son nid. » vous ne pouvez pas passez votre temps à jouer les cigales et avoir des exigences de fourmis soyez cohérent. Cette fin d’année n’est pas constructive .Sachez qu’il y a trois trimestres.

Le monde a beau changer, le chat ne pondra jamais. Soyez réaliste et mature ne restez pas entêtée. Apprenez à suivre les conseils avisés de l’enseignant. Seule une attitude appropriée,et studieuse vous permettra de réussir.

Vous conservez malgré mes mises en gardes répétées, la bonne conscience de ne pas travailler et d’agir pour le bien de votre scolarité. Aucune stimulation ne semble permettre la mise en mobilité critique nécessaire à la validations des acquis attendus.

Il faut se mobiliser plus et s’impliquer de façon plus volontariste dans les tâches demandées car tu enfantes souvent du vent et laisse s’envoler par ton inattention amusée,le peu d’idée que tu pourrait formaliser.

S…… ne semblait n’avoir qu’une seule préoccupation une seule motivation, les joies éphémères du divertissement:en cette fin d’année la cigale à bien dansée mais une fois que la bise de la quatrième sera venue,elle se trouvera fort dépourvue.

“Le travail acharné paie toujours.Mais votre beau potentiel qui demande à être exploité ne l’est pas toujours et c’est bien dommage.Vos facilités si elle ne sont pas exploités ne demeurent que virtualités.

Quelques efforts trop sporadiques; mais vos analyses demeurent trop sommaires et le travail plastique trop peu aboutit pour pouvoir optimiser vos résultats.

Comportement décevant. Vous sabotez votre année avec un certain panache. vous savourez votre dernière place comme si elle fut la première. Cessez ce rôle de nouveau cancre, qui au final ne diverti que vous.

Vous êtes entré dans le monde par la paresse et ne semblez plus savoir comment en sortir.Attention l’inactivité est devenu pour vous un habitus fort dommageable qui devient un réel handicape pour toute mise en activité.