Archive for the ‘Musiques’ Category

Les artistes au service de Louis XIV

jeudi, septembre 24th, 2009

Ces extraits vidéos que nous allons regarder ont pout but de vous montrer la fabuleuse créativité artistique créée autour du roi Louis XIV qui passait directement commande auprès des artistes.

Lully a composé par exemple cette célèbre « Marche pour la cérémonie des Turcs ».

Cette musique a été en fait composée pour être jouée dans le Bourgeois Gentilhomme de Molière.

La musique est un vecteur de paix… Internet fait le reste !

vendredi, janvier 30th, 2009

Oyé Oyé les surfeurs, si vous êtes déprimés par la crise économique mondiale, si vous ne croyez plus dans les vertus de la mondialisation heureuse, ou si vous avez une une mauvaise note (certainement pas en Histoire Géo…), ce clip est fait pour vous remonter le moral et nous laisser croire en un monde meilleur.

Sympa n’est-ce pas ? Il y en a toute une série en vidéos relatives.
C’est ma collègue de musique Mme Moreau qui me les a fait découvert. Merci !


Dans un autre genre, celui des pires chanteurs, il y en a qui n’ont peur de rien :


Bon, je sais que ce n’est pas très charitable de se moquer, mais un peu de rire en période morose, cela ne fait pas de mal !

Joyeux Noël en chansons et en vidéos

mardi, décembre 23rd, 2008

Quelques vidéos pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année !

le chat-peint de Noël

Une très belle chanson folk (profitez-en pour réviser votre Anglais)

Un signal d’alerte du père Noël

Obama, l’espoir sur un air de rap

mercredi, novembre 5th, 2008

J’adore ce clip ! Il mériterait une analyse fine en classe. Tiens, les sections européennes vont s’y coller !

Obama ’08 – Vote For Hope from MC Yogi on Vimeo.

Postcards from Italy

samedi, juillet 26th, 2008

Beirut sent us postcards from Italy. Thanks !

C’est comme feuilleter un album de famille, aux images jaunies par le temps. Le chanteur est présent dans le clip, se blessant en skate à la fin.

Cela vous a plu ?

Sauvons la planète (en chantant) !

mercredi, janvier 2nd, 2008

Pour commencer l’année 2008, deux clips musicaux pour nous sensibiliser aux dérives de notre consommation frénétique et posent la questions des responsabilités face aux conséquences surnotre santé et notre environnement.

Le Spoutnik ouvre aussi une rubrique Développement Durable.

Le premier est le clip de Mickey 3D, Respire (prix du meilleur clip en 2003)

Le deuxième est un clip de Marcel et son orchestre sur le CO2

La nouvelle année est l’occasion de prendre de bonnes résolutions.

Think Global !

Esprit de Noël

mercredi, décembre 26th, 2007

Bonnes vacances à tous !

Pour changer de la traditionnelle chanson de Tino Rossi, voici un clip de Sufjan Stevens, très esprit de Noël.

Les plus avertis reconnaîtront la base d’envol du traîneau du père Noël : dans quel Etat des Etats-Unis se déroule la scène ?

Enfin, lu sur France-Info.com

« Le traineau du Père Noël voyage à la vitesse supersonique de 5.800 kilomètres par seconde. C’est une autre théorie développée par un cabinet de consulting suédois. Mais cela ne suffit pas. Les quelque 120.000 touristes qui prévoient de passer les fêtes en Laponie vont se casser les dents car, contrairement à ce qu’il laisse croire, le Père Noël n’habite pas au pays de la steppe blanche et des aurores boréales mais… au Kirghizstan, petit pays montagneux d’Asie centrale. Seul moyen pour lui de boucler sa tournée dans le temps qui lui est imparti. « 

Hommage à Chichin, version 80’s

mercredi, novembre 28th, 2007

Fred Chichin est mort. C’était le guitariste des Rita Mitsouko. Pour les plus jeunes d’entre-vous, c’est un groupe de pop-rock phare des années 1980, un des rares survivants de la mièvrerie commerciale ambiante (mais pas du kitch !). Beaucoup de leurs morceaux sont alors devenus des « tubes », justement diffusés par les tubes cathodiques des téléviseurs ! Leur influence sur la scène française a été énorme et leurs derniers concerts ont rassemblé des foules, de toutes générations.

Les deux extraits suivants, Marcia Baila et C’est comme ça , datent respectivement de 1984 et 1986.

Rappel pour les plus jeunes sur les années 1980 !

  • On achetait surtout des disques vyniles mais les Compact Disques (CD) les ont détrônés à partir de 1988.
  • On ne téléchargeait pas de musique car Internet n’était pas dans les foyers, mais on avait le minitel !
  • Les chaînes de télévision sont passées de 3 à  6, dont une payante. La télévision par satellite n’était pas en orbite.
  • Les clips vidéos devenaient indispensables pour les auteurs et leurs maisons de disque, et les chaînes de télévision audacieuses, comme M6 (créée en 1987) et Canal + (1984), les diffusaient dans des émissions destinées aux jeunes. On peut citer par exemple le célébrissime Top 50 de Marc Toesca.
  • les ménages remplaçaient progressivement les écrans Noir et Blanc par la télévision couleur !
  • Les premiers ordinateurs individuels étaient des Amstrad CPC6128 ou des Atari !

Un extrait du TOP 50 !

Le Spoutnik est triste ce soir…

Déserteurs et mutinés, les oubliés de l’Histoire ?

dimanche, novembre 18th, 2007

L’Histoire titre ce mois-ci sur les « déserteurs, mutinés et embusqués » de la Grande guerre. L’entretien avec Nicolas Offenstadt éclaire cette Histoire longtemps oubliée, au-delà de la Première guerre mondiale.

Parmi les faits que je retiens, le chiffre estimatif de 100.000 déserteurs du côté français, ce qui n’est pas négligeable. Certains soldats ont perdu tous leurs repères, devenus fous, à cause de la violence des bombardements. D’autres se mutilent volontairement pour échapper au conflit. Face à une Etat qui se décompose, en pleine agitation révolutionnaire, les désertions sont massives dans le camp russe en 1917. Cette même année, des mutineries importantes éclatent sur le front français, qui « peuvent durer quelques heures, comme plusieurs jours. » Ces soldats sont avant tout soucieux de négocier leurs conditions de vie, dans un esprit de citoyens, et ne supportent plus les attaques inutiles et meurtrières. L’armée réagit : sur plus de 500 condamnations à mort, une cinquantaine de soldats seront exécutés. Mais Pétain améliore le quotidien des soldats.

En Angleterre, jusqu’en 1916, l’engagement est volontaire. Le climat de guerre est si fort qu’une campagne est orchestrée par les autorités militaires, appuyée sur les femmes : les plumes de la honte ! Pour chasser les « flemmards », les femmes distribuent des plumes blanches (symbole de lâcheté) aux hommes en âge de combattre qu’elles croisent dans les rues : « elles furent assez courantes à Londres, par exemple à la sortie des stades et dans les ports anglais. » Certains soldats permissionnaires s’en voyaient même offrir !

Pour Nicolas Offenstadt, beaucoup reste à faire en France sur l’Histoire des refus de guerre et du pacifisme. C’est la guerre d’Algérie (1954-62) qui mérite une étude car c’est une armée de conscrits et de nombreux soldats ont déserté avant de partir ou une fois sur le sol algérien. De plus, le mouvement est cette fois appuyé par les intellectuels qui  incitent à cette insoumission (manifeste des 121) dans un contexte international de décolonisation.

La seule initiative politique à ce jour remonte à Lionel Jospin, premier ministre, qui le 5 novembre 1998 à Craonne (Aisne), lors d’une cérémonie de célébration du 80ème anniversaire de l’armistice de 1918, avait demandé que les mutins du Chemin des Dames, « fusillés pour l’exemple » en 1917, soient « réintégrés aujourd’hui pleinement dans notre mémoire collective nationale ». Encore que cette déclaration avait suscité la réprobation du président Jacques Chirac.

En 1954, trois mois avant la défaite française de Dien Bien Phu en Indochine, Boris Vian compose la chanson du Déserteur, qui symbolise ce refus de la guerre. Cette chanson « subversive » est censurée par la République pendant la guerre d’Algérie.

Voici les paroles complètes de la chanson :

« Monsieur Le Président, je vous fais une lettre que je vous lirai peut-être si vous avez le temps.
Je viens de recevoir mes papiers militaires pour partir à la guerre avant mercredi soir.
Monsieur Le Président je ne veux pas la faire, je ne suis pas sur terre pour tuer des pauvres gens.
C’est pas pour vous fâcher, il faut que je vous dises ma décision est prise, je m’en vais déserter. « 
Depuis que je suis né, j’ai vu mourir mon père, j’ai vu partir mes frères et pleurer mes enfants.
Ma mère a tant souffert qu’elle est dedans sa tombe et se moque des bombes et se moque des verres.
Quand j’étais prisonnier, on m’a volé ma femme, on m’a volé mon âme et tout mon cher passé.
Demain de bon matin, je fermerai ma porte au nez des années mortes, j’irai sur les chemins.
Je mendierai ma vie sur les routes de France, de Bretagne en Provence et je dirai aux gens :
Refusez d’obéir, Refusez de la faire, N’allez pas à la guerre, Refusez de partir.
S’il faut donner son sang, allez donner le vôtre, vous êtes bon apôtre, Monsieur Le Président, si vous me poursuivez, prévenez vos gendarmes que je n’aurai pas d’armes et qu’ils pourront tirer.

Crystal Frontier de Calexico

vendredi, novembre 16th, 2007

Inclassable ! Le groupe de Joey Burns et John Convertino, Calexico, est originaire de l’Arizona aux Etats-Unis. Son nom vient de la ville californienne postée sur la frontière, doublon de Mexicali au Mexique. Leur musique pop-rock est d’ailleurs très influencée par les rythmes latins avec la présence des mariachis, qui donnent au groupe une sonorité unique et immédiatement reconnaissable.

Autre qualité du groupe, la francophilie ! On les retrouve sur un album de J.L. Murat, en duo avec Françoiz Breut ou Gotan Project, et n’hésitent à entonner le refrain en Français.
The Crystal frontier traite de la frontière américano-mexicaine et son clip en comporte de nombreuses images.

Calexico Lyrics