Le masque est-il un obstacle à la connaissance de soi ? (5)

Le masque Le port d’un masque émotionnel devant les autres peut-il finir par altérer sa connaissance de soi? Les épreuves d’une vie peuvent créer sur certaines personnes un changement de personnalité et l’expression du « masque » rentre donc en jeu. Jouer le rôle d’une autre personne pendant des années peut nous plonger dans le déclin total de notre vraie personnalité, et on ne sait plus qui nous sommes vraiment.Le masque au sens propre comme au sens figuré est une manière de se protéger et de ne plus souffrir.On peut avoir du mal à se dévoiler intégralement à n’importe qui, on se méfie et le masque peut être un atout pour ne pas montrer nos faiblesses et ainsi éviter une souffrance.À force de porter ce masque émotionnel, on se convainc soi-même qu’il est notre vrai « Je », on finitpar y croire et on s’y perd.Ce masque peut altérer à la connaissance de soi, par la force de persuasion que peut entrainer la pression sociale, la peur du jugement.On peut conclure en disant que l’on prend conscience dans notre existence que trop se dévoiler peut être dangereux, le masque peut donc servir de protection.

 

La référence choisie est «L’intrigue», une œuvre du peintre belge James Ensor, un pionnier de l’Artmoderne. Peint en 1890, ce tableau illustre parfaitement l’obstacle que peut représenter les masques tant socialement que émotionnellement. La connaissance des autres et donc de Soi se retrouve faussée par la transfiguration opérée par un masque grotesque. Le Soi est effacé par la société.

Devoir de Laura TANDIL, Esther PICHANCOURT, Victor ELLIEN