Le masque nous empêche-t-il d’atteindre le bonheur ? (6)

Lola, Solenn, Alya et Myriam

Le masque est-il un obstacle à la connaissance de soi ?

Problématique : Le masque nous empêche-t’il d’atteindre le bonheur ?

Si l’on part du principe que la recherche de soi peut se déterminer à partir du physique, alors le masque est un obstacle à la connaissance de soi. Le masque nous cache le visage, la bouche qui est notre moyen de nous exprimer. En plus de cacher nos expressions et émotions du visage, il a tendance à nous enfermer avec nous mêmes et nous enlever l’envie de communiquer, ce qui est un obstacle à la connaissance de nous mêmes avec les autres car il nous isole. Sur l’image, on voit plusieurs personnes portant un masque mais on ne voit pas les identités derrières, elle montre que le masque cache notre identité, qui on est.

Si on prend un autre exemple, donc Raiponce elle n’a pas de masque en tissu mais la tour dans laquelle elle est enfermée provoque le même effet que le masque, c’est à dire l’isolation. Isolée des autres elle ne sait donc pas qui elle est, notamment qui elle peut être entourée. Cette exemple est un peu disproportionné car Raiponce est enfermée dans une tour et que avec le masque on peut quand même sortir, voir des gens mais ça montre quand même bien que l’isolement, même si celui du masque est minime, est un obstacle à la connaissance de soi. Cependant, le masque qui nous isole peut nous permettre de nous laisser seul avec nous même, nous permettant de prendre du recul par rapport aux autres et apprendre à se connaître. Par exemple, vue que le masque cache notre bouche on n’est pas obligé de sourire quand on le veut pas étant donné que personne ne voit. L’image du smiley montre très bien l’exemple de sourire alors qu’on n’en a pas envie, ce faux sourire peut aussi être un autre type de masque, un masque morale.

Donc le masque peut à la fois être un obstacle à la connaissance de soi en nous isolant des autres mais il peut également nous permettre de nous retrouver et d’enlever cette autre masque, ce masque moral/ imaginaire que l’on prend devant les gens nous empêchant d’être qui l’on est. On peut prendre l’exemple de n’importe quel super héros pour illustrer ça. On va prendre l’exemple de Spider-man, c’est un garçon très isolé des autres qui se fait marcher dessus mais il a une deuxième identité : quand il met son masque il devient un super héros, il bat tous les méchants. Avec son masque qui cache sa première identité aux autres, il se sent beaucoup mieux, plus à l’aise, il peut être qui il veut, et fait ressortir qui il est vraiment au fond de lui.

Pour continuer dans cette question de morale on peut en effet retourner la question et parler du masque moral, du masque que l’on prend devant les gens, c’est à dire une expression, une façon de parler ou d’être qu’on s’invente soit pour cacher ce qu’on ressent vraiment comme on la vu avec le smiley avant ou soit pour plaire aux autres au lieu de nous même effaçant même certains traits de notre personnalité. Ce masque la est un grand obstacle à la connaissance de soi nous faisant oublier qui l’on est, nous mentant à nous même. Nous pouvons prendre l’exemple de Anastasie dans Cendrillon 3, à l’aide de la baguette magique elle se fait passer pour Cendrillon afin de se faire aimer du prince et l’épouser, elle change donc d’identité, oublie qui elle est pour plaire et se faire aimer, elle porte donc un masque. A la fin elle se rend compte qu’elle veut être aimée pour qui elle est vraiment, pour ce qu’elle est. On peut voir notamment que quand elle arrête de se cacher derrière la méchanceté, qu’elle s’ouvre et qu’elle est elle même elle est beaucoup plus heureuse et connaît l’amour. On voit ici que ce cacher derrière ce qu’on est pas, porter un masque est un obstacle à la connaissance de soi et donc au bonheur.

(références sur diapo)