Guernica mosaïca

En me réveillant, je n’entendais plus rien, je ne voyais plus rien, je sentais seulement les bras et les larmes de ma mère. A ce moment là, je sentais que je n’étais ni endormi, ni éveillé, et je revis en quelques instants les derniers moments avant l’explosion.

Il y avait des exclamations dans la rue, dehors, mais ma mère était sortie précipitamment et était rentrée aussi vite, elle m’avait pris dans ses bras et s’était enfuie. Une servante avait essayé de nous suivre mais elle fut retenue par les guerriers qui avaient réussi à forcer la porte. Ma mère me mit un chiffon dans la bouche pour que je ne hurle pas, mais c’était bien inutile avec tous les bruits de la rue. Au moment où nous arrivions dans les premiers champs, il y eut une explosion énorme et c’est à ce moment que je m’évanouis.

Je me réveillais donc dans les bras de ma mère et elle s’en aperçut sans doute, car elle pleurait de joie.

Plus tard, après avoir consulté un médecin, nous apprîmes, ma mère et moi, que je resterai aveugle, mais pas sourd. C’est pour cela que je peux, maintenant, vous raconter cette histoire.

http://youtu.be/eKVCov-XFXw

 

Marius

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.