Concert du nouvel an 2009, Opéra théâtre d’Avignon, OLRAP dirigé par J. Shiffman

Qu’est-ce que la musique ?

Tout d’abord, la musique est un art ( bien que chez les Grecs, elle n’était pas considérée comme un art mais comme une science). Premièrement, la musique est un art sonore, car elle  fait intervenir en premier lieu l’ouïe par l’intermédiaire de sons produits par les instruments de musique. Un son est une vibration des molécules d’air, une onde qui se déplace de manière sinusoïdale en créant une pression et dépression de l’air. Cette vibration est caractérisée par sa fréquence qui détermine la hauteur du son (plus la fréquence est élevée, plus le son sonne aigü), par son amplitude qui détermine l’intensité, et par son allure qui détermine le timbre. Ainsi, la musique est une recherche de sonorités combinées, superposées, simultanées, organisées le plus souvent selon des règles,  et destinée à produire différents effets lors de son audition. MOZART  disait :  » Je cherche les notes qui s’aiment« . Ceci explique bien que la musique soit une recherche « verticale » des harmonies qui sonnent bien. Cependant, la musique a également un aspect « horizontal » tout aussi important puisqu’elle se déroule dans le temps, grâce au rythme. Nous pouvons citer Olivier MESSIAN dans le tome 1 du Traité  de rythme, de couleur et d’ornithologie :  » La musique est donc faite en partie avec des sons… mais aussi et d’abord avec des Durées, des Élans et des Repos, des Accents, des Intensités et des Densités, des Attaques et des Timbres, toutes choses qui se regroupent sous un vocable général : le Rythme « . Par cette définition de la musique, Olivier MESSIAN insiste sur le fait que la musique est art du temps, qui par le rythme organise et détermine la durée. La musique ne peut exister sans le support du temps, et la perception du temps par le musicien est à la base de toute musique.

Nous pouvons donc dire que par sa verticalité et son horizontalité, la musique est un art des sons et du temps.

Sylvain

à suivre…


Un commentaire pour “Le temps de la musique”

  1.  Jean Mauchamp dit :

    Le Miracle de la Musique se poursuit. Les notes continuent à résonner dans les têtes et dans les coeurs… Les têtes continuent à raisonner… Une machine s’ est mise en route qui n’ est pas près de s’ arrêter.
    Vous souvenez vous de la définition de la musique donnée par Victor Hugo : « la Musique est un bruit qui pense » et en fait de pensée le grand Victor savait de quoi il parlait.