invictus Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbow’d.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

Essai philosophique à partir du film de Clint  Eastwood.

Thème : la liberté

La conquête de la liberté politique :

La mobilité physique, la  libre circulation des individus est elle une garantie de liberté ?

Comment comprendre les premières elections comme paticipation démocratique au vote ?

La liberté de la presse et d’expression (réunion) est-elle condition de la liberté ?

Faut-il pour être libre se détacher de sa culture d’appartenance (hymne, pratiques,etc) ?

Libre arbitre ou autonomie de la volonté ?

Etre libre, ce n’est pas faire ce que l’on veut (cf. définition de Kant de l’autonomie = possibilité de se fixer à soi-même sa propre loi) ; illustrez par des exemples du film

Paradoxe de la liberté : se poser des limites, des contraintes, pour réaliser ses projets. Qui est libre dans le film ? Les héros, le peuple, les dirigeants ?

Comment intégrer la libre volonté d’autrui à la sienne propre ?

Thème : l’histoire

Histoire et identité

Est-il vrai que l’on peut forger son identité par le biais d’une histoire individuelle et commune (famille, équipe,race, idéologie, statut social, nation..) ?

Quel est le rôle des souvernirs dans la formation politique et/ou sportive : y a-t-il des « leçons de l’histoire ? »

Montrer par des exemples la fragilité de l’histoire : oubli et subjectivité (qui écrit? qui selectionne? qui raconte ?)

Mémoire et pardon

La mémoire collective : est-ce une idéalisation ou une instrumentalisation politique du passé ?

Le  pardon est-il un oubli volontaire ou une négation du passé ?

Thème : la conscience

Moi

Que se passe-t-il dans des esprits aussi différents que celui d’un homme politique et celui d’un sportif ?

Le rapport entre l’esprit et le corps peut-il être résolu par le surpassement physique en sport ?

La subjectivité de l’intimité s’efface-t-elle au sein du contact avec autrui ? (équipe, communauté…)

Autrui

Autrui est-il différent ou un autre moi-même ?

Le regard des autres a-t-il une influence sur notre propre idéntité ?

Peut-on justifier le racisme par la peur de l’autre ?

Suis-je responsable des discriminations ?

Thème :  la culture

Le sport, au même titre que l’art, la religion,les coutumes, fait-il partie de la culture ?

Le sport présente-t-il un intérêt pour celui qui n’y participe pas ?

Y a-t-il un nationalisme sportif ?

Le culte voué à une équipe peut-il engendrer la violence ? Est-ce une forme de racisme ?

Thème : le pouvoir

La domination

Les hommes ont-ils besoin d’un leader ?

Existe-t-il une « servitude volontaire » (La Boétie)  qui mette fin à l’opression ?

La contrainte est-elle juste ?

La société

Quels sont les rapports possibles entre l’individuel et le social ?

Les principes vantés dans le film sont-ils l’égalité, le mérite ou la soumission ?

Une société fondée sur les émotions est-elle morale ?



Les commentaires sont fermés.