Désobéir

Ma mère m’avait toujours interdit d’aller au fond du jardin. Mais, depuis petit, j’avais toujours eu une attirance pour cette cabane qui siégeait dans un coin de notre propriété. Un jour, alors que je venais de fêter mes neufs ans quelques jours auparavant, je décidai de m’aventurer dans l’endroit le plus sombre de notre immense jardin. Je pris ma lampe de poche, mon kit d’aventurier que mes parents m’avaient offert quelques jours plus tôt et mon couteau suisse. J’étais paré pour tout affronter. Je commençai ma marche vers le fond du jardin. C’était le printemps, tout le domaine était en fleur et les oiseaux chantaient. Plus je m’approchais de cette mystérieuse cabane, plus je sentais mon pouls s’accélérer. J’arrivai à la cabane. Je faisais le moins de bruit possible. J’arrive devant la porte en bois. Soudain, j’entends des bruits qui provenaient de derrière la porte. J’avais peur mais je pris mon courage à deux mains. Aujourd’hui, je regrette toujours ce courage qui m’a poussé à ouvrir cette porte. J’ai donc tourné la poignée et là … un chien féroce sauta sur moi. Je pris mes jambes à mon coup et je commençai à fuir. Mais j’avais beau faire de l’athlétisme, le chien était beaucoup plus rapide. Il m’attrapa la jambe et me blessa un peu partout sur mon corps. J’ignore toujours ce que faisait ce chien ici mais, ce qui et certain, c’est que dans cette cabane, je n’y retournerai plus ! Mes parents m’accompagnèrent à l’hôpital où je dus rester une bonne dizaine de jours.

Posted in Articles
RSS 2.0 | Trackbacker | Commenter

Laisser un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.