Citation commentée Epictète

 Manuel Epictète

 

 « Ne te dis jamais philosophe, ne parle pas abondamment, devant les profanes, des principes de la philosophie ; mais agis selon ces principes. Par exemple, dans un banquet, ne dis pas comment il faut manger, mais mange comme il faut.  » (XVVI, p.33)  Les « profanes »   sont parfois éblouis par les talents oratoires des intellectuels qui s’exrpiment, autrefois   sur l’agora,  aujourd’hui, sur les plateaux de  TV. Pourtant la philosophie ne doit pas être confondue avec la rhétorique (art de bien parler) ni les philosophes avec les sophistes d’hier ou  d’aujourd’hui (intellectuels médiatisés). C’est Socrate qui le proclame  le premier         (« je ne suis pas habile pour parler, mais je dis la vérité ») , suivi en cela par l’ensemble de la tradition philosophique, jusqu’à Descartes,  qui rappelle  lui aussi que la philosophie n’est pas faite pour briller dans le monde. Etre philosophe, c’est tout d’abord rechercher un accord avec soi-même, dans l’indifférence à l’opinion commune. Le philosophe n’écoute  que sa conscience et n’a pas besoin de  faire-valoir.  C’est cette authenticité conquise dans la solitude et confirmée  dans les épreuves les plus extrêmes qui expliquent le statut particulier de Socrate ou d’Epictète, deux figures de l’histoire des idées qui pourtant n’ont laissé aucune œuvre écrite. LHL

 Notions : la sagesse, la philosophie

Laisser un commentaire