Citation commentée Kant

Citation commentée  

Qu’est-ce que les Lumières ?

 

 «  La paresse  et la lâcheté sont les causes qui font qu’un aussi grand nombre d’hommes préfèrent rester mineurs leur vie durant, longtemps après que la nature les a affranchis de toute direction étrangère […] ; et ces mêmes causes  font qu’il devient si facile à d’autres de se prétendre leurs tuteurs . Il est si aisé d’être mineur »  (§ 2)

 

 La « minorité » est, au sens strict, un état de protection juridique. Tous les enfants, certains malades, des personnes âgées parfois, sont « sous tutelle ». Elles sont dans une situation dite d’ « hétéronomie ». Cela signifie que quelqu’un d’autre prend les décisions à leurs places. Dans le cas d’un adulte, une telle situation est soit momentanée, soit accidentelle.  La vocation de l’homme, en effet, du fait de sa nature rationnelle, est d’être « autonome », c’est-à-dire de se gouverner lui-même en suivant une loi qu’il a choisie librement. Pourtant, alors même que la possibilité leur est offerte de s’émanciper, nombreux sont les hommes qui préfèrent rester « sous tutelle ». Si le verdict de Kant est sévère (« la paresse et la lâcheté en sont les causes ») , ce jugement présente le mérite d’attirer l’attention du lecteur sur le fait que la liberté n’est pas un don naturel mais une conquête. Pour devenir libre, il faut le désirer. Or nous ne désirons pas forcément être libres car, comme le soulignera à son tour Sartre, la liberté n’est pas seulement une joie et un privilège. Elle est aussi un fardeau.

Laisser un commentaire