L’explication de texte de philosophie (méthode)

 

La méthode élémentaire  de l’explication de texte de philosophie au bac

 

Première lecture :

 Tout d’abord, vous vous assurez que vous comprenez convenablement le texte, c’est-à-dire que vous êtes capable d’en dégager la thèse  sans aucun doute possible (sinon vous ne prenez pas ce sujet). Avec deux « stabilo », soulignez (non pas n’importe quoi)  mais seulement :1) le ou les mots clés, trois ou quatre occurrences maximum 2 ) les mot-logiques qui indiquent les étapes du raisonnement (par exemple : car, donc, mais, ainsi..)

Au brouillon :

– Dégagez le thème  de l’extrait et  la question (soulevée à laquelle il répond) et, pour finir, la thèse (réponse à la question soulevée).

– Dégagez la structure logique : par exemple : Thèse –Arguments- Objections – Conclusion . Ou encore : Opinion commune- Réfutation  (série d’arguments) – Illustration- Thèse et Conclusion.

– Formulez votre problématique : la question  (décomposée en 2 ou 3 points) soulevée puis tranchée ou traitée  par l’auteur.

-Indiquez deux pistes de réflexion pour votre partie « critique » : Par exemple : 1) caractère paradoxal de la thèse 2) Impact dans l’histoire des idées (Nota bene : « critiquer » ne signifie pas « invalider »)

 Rédaction :

-Introduction . Ne résumez pas le texte, n’annoncez pas votre propos. Procédez en deux temps : 1) Ancrage du texte dans un thème 2) Enoncé de votre problématique.

-Explication proprement dite : en deux ou trois parties, suivant le plan du texte. Phrase après phrase. Les affirmations les plus abstraites doivent être illustrées. Les difficultés doivent être explicitées et non pas passées sous silence. Les idées les plus fortes (difficiles, originales) doivent être mises en relief. Ainsi, en tant que lecteur, vous témoignez de votre ETONNEMENT (philosopher, c’est savoir s’étonner).

Partie critique : en deux temps :  par exemple : 1) Objections 2) Réponse aux objections (c’est une possibilité parmi d’autres).

 

 L’ESSENTIEL A RETENIR

-Manifester un réel esprit CRITIQUE ; ne pas adhérer purement et simplement au propos de l’auteur. (paraphrase). Au contraire, il faut interroger le texte,  questionner les idées et le mode d’argumentation de  l’auteur.

– Ne pas reprocher à l’auteur de ne pas avoir pensé à ceci ou à cela. Vous ne connaissez pas l’ensemble de son œuvre

– Ne pas plaquer des connaissances extérieures et superflues.

– Ne pas  supposer que la thèse est forcément dans la première phrase

– Faire preuve de pédagogie. Ne pas embrouiller le lecteur, au contraire tenter de clarifier le texte, comme si vous l’expliquiez à quelqu’un qui ne le comprend pas.

4 réflexions au sujet de « L’explication de texte de philosophie (méthode) »

  1. Le , julio a dit :

    Bonjour. En naviguant sur le net pour trouver quelques pistes pour m’ aider a compléter mon commentaire de philosophie sur le texte de Alain (emile chartier) et vous avez dit de s’ aider grâce aux texte de Kant et également de Descartes seulement je ne trouves pas ces texte. Pouriez vous m’ indiquer où pourrais je les trouver?
    cordialement

  2. Le , Thibaultcal a dit :

    Bonsoir,

    Je suis en première et débute tout juste dans le commentaire en philo.
    Notre problématique doit-elle être la question soulevée par l’auteur dans son texte ?

  3. Le , zadig2b a dit :

    – Formulez votre problématique : la question (décomposée en 2 ou 3 points) soulevée puis tranchée ou traitée par l’auteur.

    C’est donc bien la question soulevée par l’auteur qui doit être ta problématique. La difficulté étant qu’elle n’apparaisse pas explicitement dans le texte, d’où le but de la « chercher ».

Laisser un commentaire