« Rien de grand ne s’est fait sans passion » Hegel

Citation

 La raison dans l’histoire

 

« Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion » (p 56, Hatier, La raison dans l’histoire).  Cette formule célèbre n’est pas propre à Hegel – on en trouve des formulations  voisines chez Rousseau ainsi que chez Kant.   Cependant,  elle marque une rupture avec la rude tradition stoïcienne, déjà tempérée par Descartes (« toutes les passions sont naturelles »). Pour le stoïcisme, la maîtrise de nos passions,  voire  la répression de tous nos désirs, sont la condition sine qua non de la sagesse et donc  du bonheur. Pour Hegel, pour les romantiques en général,  c’est une erreur de concevoir l’homme réel, mais aussi l’homme idéal,  comme un pur esprit dénué d’appétits ou de sentiments.  Nous n’agirions pas si nous n’étions pas motivés par quelque chose de viscéral qui nous anime et nous commande souvent à notre insu. Or il ne faut pas le déplorer. Car nos excès, nos sentiments exclusifs,  contribuent à dynamiter l’histoire,  mais dans un sens  qui n’est pas donné par la passion. C’est ce que Hegel nomme la « ruse de la raison ». Les hommes agissent dans la fièvre de leurs passions, mais au bout du compte, c’est la raison qui poursuit un but et qui oriente leurs choix. La raison est le principe qui rend l’histoire intelligible. Mais ce sont les passions qui lui fournissent son énergie créatrice.

 

 

 

Laisser un commentaire