1960-2012 – deux sauts en parallèle

Deux sauts que 52 ans séparent. Le 14 Octobre dernier, Felix Baumgartner a renouvelé l’exploit de Joe Kittinger. Un mois après la chute libre de Félix Baumgartner, retour sur ces deux sauts à travers une série de photos que je me suis amusé à coller :

Avant de monter dans la stratosphère, les « stratonautes » doivent respirer de l’oxygène pur afin d’évacuer le diazote de leur organisme. En effet, sous faible pression le diazote dans le sang peut se mettre à bouillir. Felix racontera plus tard que cette longue attente dans la combinaison était sa pire épreuve.
Joe est monté dans une gondole ouverte. Félix dans une capsule pressurisée.
A gauche, un encadrement militaire – c’était un essai de l’armée de l’air pour tester les combinaisons. A droite, beaucoup de caméra – c’était un gros coup de pub.
La combinaison de Joe est ce qu’on faisait de mieux en 1960. Elle n’est pas mal quand même. Par contre, que dire du matériel simplement scotché à la combi ? Et la caisse à outil qui sert de siège ? C’est un vaillant Joe !
50 ans les sépare mais c’est toujours cette bonne vieille poussée d’Archimède qui les a emmené dans la stratosphère. Le ballon, rempli d’Hélium va se gonfler progressivement pour compenser la dépression extérieur, jusqu’à ce qu’il atteigne son altitude de flottaison.
Au-dessus du monde. Joe aura vu le paysage tout au long de la montée tandis que Félix n’a découvert le paysage qu’en sortant de sa capsule. Joe racontera plus tard qu’il avait vraiment la sensation d’être dans un environnement très hostile. Durant l’ascension une fuite dans son gant a fait doublé la taille de sa main. Félix a raconté qu’il a réellement apprécié cet instant, seul au-dessus du monde, là où nul homme n’est allé.
Moment crucial. Un seul faux mouvement et c’est la toupie infernale dont on ne ressort pas vivant.L’air est tellement raréfiée qu’il est impossible pour les stratonautes de se stabiliser en cas de faux départ. Et Joe qui saute avec sa boîte à outil accrochée aux fesses !
La chute libre de Joe dura 4 minutes et 36 minutes. Celle de Félix, 4 minutes et 19 secondes. Félix a atteint une vitesse de 1,24 Mach (soit 1,24 fois la vitesse du son) tandis que Joe a atteint 0,9 Mach.
Le parachute de Joe s’est ouvert automatiquement à 3800 mètres. Félix a ouvert le sien à 1500 mètres d’altitude. C’est pourquoi Félix est considéré comme le recordman de durée de chute libre car il a déclenché l’ouverture de son parachute contrairement à Joe.
De retour sur la terre ferme, Joe a été pris en charge par son équipe médicale. Surtout pour les problèmes qu’il a rencontré avec la fuite dans son gant. Si ça avait été son casque ou sa combinaison qui avait eu une fuite, Joe n’aurait pas pu atterrir vivant. C’est ce qui est arrivé au colonel Dolgov qui en est mort en 1962. Pour Félix, dont la combinaison a été conçue par l’entreprise qui fabrique celles de la nasa, tout s’est bien passé., il a pu répondre aux journalistes à peine arrivé.

La vidéo du saut de Kittinger a été intégré au clip Dayvan Cowboy de Boards of canada :

Image de prévisualisation YouTube

Les photos de Joe Kittinger sont tirées du site de National Geographic. Les photos de Felix Baumgartner sont celles que l’équipe de stratosredbull a diffusé sur son compte twitter le 14 Octobre.

Laisser un commentaire