A propos du météore Russe

15 février 2013, un jour pas comme les autres. Alors que nous attendions le passage de 2012 DA14, nous avons eu droit à une douche de météorites. Enfin que je dis nous, c’est surtout les habitants de la régions de Chelyabinsk qui y ont eu droit :

Image de prévisualisation YouTube

Les gens blessés se sont-ils pris un bout de météorite sur la tête ?

Non, ils ont été blessés par le choc supersonique du météore :

Image de prévisualisation YouTube

Lorsqu’un gros caillou de 7000 tonnes arrive dans l’atmosphère à une vitesse de l’ordre de 30 km/s ça fait beaucoup de bruit et ça fait un gros Bang. Pourquoi ? D’abord parce que tout ce qui tombe dans l’atmosphère est soumis à une force très intense qui tend à ralentir l’objet pour le ramener à sa vitesse limite, vitesse à laquelle le poids est exactement compensé par les forces de frottements et où l’objet chute à une vitesse constante. C’est comme une grosse claque que l’atmosphère infligerait au météore. Ça fait beaucoup de bruit. Mais comme le météore a une vitesse supersonique (la vitesse du son est de 340 m/s), tout ce bruit se concentre sur un cône qui suit le météore. Comme le sillage d’un bateau. Lorsqu’on entre dans ce cône on entend d’un coup tout le bruit accumulé. C’est une « vague » de son très puissante qui brise tout sur son passage. C’est la raison pour laquelle les vitres éclatent et c’est ce qui a provoqué le millier de personnes blessées. C’est le même phénomène lorsqu’un avion passe le mur du son :

crédit : avionslegendaires.net

est-ce que le météore a été vaporisée ?

Cette claque qu’inflige l’atmosphère au météore -et par la même protégeant de l’impact les hôtes de la terre – le fragmente en petits morceaux. Le choc est tellement fort que même les météores ferreux sont fragmentés. Il y a donc des morceaux de météores qui peuvent atteindre le sol : ce sont les météorites.

Est-ce que ce qui atteint le sol est chaud ?

On pourrait le croire mais en fait, il n’y a que la surface des météores qui se réchauffe. Le choc est si rapide que les météores n’ont pas le temps de se réchauffer jusqu’au coeur. Il faut dire que dans l’espace interstellaire, avant de frapper la terre, leur température tourne autour de 50 °K (~ -220 °C). C’est comme une glace que l’on jetterait dans une friteuse. L’extérieur se réchauffe mais le cœur reste froid.

Est-ce que des gens sont déjà mort en se prenant une météorite sur la tête ?

Il tombe environ 1 météorite par jour. Un événement comme celui d’hier arrive environ tous les 10 ans. Mais la terre est grande, et principalement recouverte d’eau, pas d’êtres humains. La plupart de ces météorites tombent donc sur des zones inhabitées et le risque de se faire fendre le crâne par une météorite est plutôt faible. Cependant, comme il est non nul, et que nous sommes nombreux, il y a bien quelques histoires relatées assez incroyable comme celle de ce couple qui, en 1982, a vu une météorite traverser leur salle à manger ou au XVIIIème, ce frère franciscain qui s’est fait trancher l’artère fémorale (voir sur le site futurascience).

Le pluie de météorite de Chelyabinsk est-elle relié au passage de 2012DA14 ?

On pourrait le croire. Après tout pourquoi un astéroïde se baladerait-il tout seul ? Il a peut-être une bande copain avec lui. Mais les astronomes ont calculés la trajectoire du météore tombé en Russie et ils ne venaient pas du tout de la même direction :

source : Mark Oliver du UK’s Telegraph

C’est quoi la différence entre une météorite et un astéroïde ?

Un astéroïde est un corps qui tourne autour du soleil alors qu’une météorite est un corps qui percute la terre (s’il n’atteint pas le sol on parle de météore).

D’où viennent ces astéroides ?

Il y a dans le système solaire une zone comprise entre Mars et Jupiter qui contient plusieurs centaines de milliers d’astéroïdes :

source : wikipedia

 

Jupiter, le second objet le plus massif du système solaire après le soleil, empêche la formation d’une planète dans cette zone et perturbe l’orbite de ces objets, en éjectant un à l’occasion. C’est donc la principale source d’astéroïdes susceptibles de croiser la terre.

Ne peut-on pas prévoir de telles chutes de météorites ?

Bien qu’il existe des programmes de surveillance des géocroiseurs (astéroïdes susceptibles de croiser la Terre), des objets comme celui qui est tombé hier en Russie est trop petit pour être vu par les télescopes. De plus, il sera toujours impossible de voir les astéroïdes arrivant du côté du soleil…

Pourquoi les météorites tombent toujours en Russie ?

C’est vrai que la dernière fois qu’il y a eu quelque chose comme ça c’était en Sibérie, en 1908. Comme nous l’avons vu, il y a beaucoup des météores ou météorites qui tombe sur la terre tous les jours. Mais celle-ci est recouverte d’eau à 70 %. C’est donc 70 % des météorites qui tombent dans l’eau. Sur les 30 % restant, la probabilité qu’une météorite tombe sur la Russie est de une pour dix. En effet, la Russie est un vaste pays dont la superficie représente 10 % des terres émergées.

2 thoughts on “A propos du météore Russe

  1. Pingback: Le météore russe

Laisser un commentaire