Home » biennale » Stravinsky Revisited

Stravinsky Revisited

Dans le cadre de la Biennale de piano collectif 2022, la classe de troisième cycle de piano du conservatoire de Saint-Denis a présenté le projet sur lequel elle a travaillé depuis le début de l’année : Stravinsky Revisited.

Stravinsky, génie pour certains, provocateur subversif au succès infondé pour d’autres, à qui l’on ne peut que faire correspondre, pour illustrer la personnalité de cet oiseau enflammé de la musique, cette phrase de Talleyrand : « On dit toujours de moi ou trop de mal ou trop de bien ; je jouis des honneurs de l’exagération. »

Dans la salle du Théâtre du Châtelet le 13 juin 1911, le public attend avec impatience le nouveau ballet du compositeur de l’Oiseau de feu : Petrouchka, une histoire d’amour entre trois poupées enchantées qui se déploie dans une ambiance de carnaval russe.

Ainsi dans le cadre strict d’une quarantaine de minutes, Stravinsky dresse avec conviction un ballet russe dans lequel se mêle fantaisies burlesques et tragédies extatiques, frénésies passionnées et méditations contemplatives. Car, à la manière du pantin (et du compositeur) malmené par les caprices de son ombre, nous verrons des éléments s’opposer et se confondre pour former le tout inaltérable et unique qu’est Petrouchka.

C’est à la suite d’une écoute de cette œuvre que nous avons fixé le cap pour effectuer notre Revisited. À l’aide de nos professeurs ici présents, nous avons pu comprendre comment était composée cette œuvre et surtout ce qui faisait transparaitre la personnalité du compositeur au sein de celle-ci, afin de déceler et isoler des éléments variés à utiliser dans le cadre de notre projet.

Cette minutieuse étude était véritablement primordiale, car c’est à partir de là que nous avons pu discuter de l’architecture de notre projet. Dans un Revisited les enjeux sont doubles, il s’agit d’un côté de conserver des éléments clairement identifiables de l’œuvre de Stravinsky, et de l’autre d’y insuffler notre vision et notre personnalité.

Concrètement cela peut passer par des citations couplées à des moments d’improvisations, d’imitations, d’inventions, ou même d’éléments d’apparences incompatibles avec l’univers de Stravinsky, le but premier est de trouver un point de confluence logique entre nos propositions et le compositeur. Et effectivement, un Revisited est avant tout une construction logique, dont la toile est le reflet de la lumière du compositeur passant par notre prisme.

Ainsi, l’on peut ainsi aisément le comparer à un duo entre nous et le compositeur, qui comme tout bon duo vire tantôt au duel.

C’est avec joie que la classe de troisième cycle de piano du conservatoire de Saint-Denis présentons ce soir l’aboutissement de notre projet, qui sans l’aide de nos professeurs et de leurs précieux conseils, n’aurait pu être possible. Bonne écoute !

Yanis


Un commentaire

  1. Catherine dit :

    Bravo ! Quel beau projet. Une belle réussite pédagogique, pianistique et artistique.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.