Home » Concours

Category Archives: Concours

Les jeunes scientifiques du collège Perret encore primés au concours C Génial !

Notre projet sur la « SPIRUBOX » a obtenu le deuxième prix (2ème sur les 31 académies) ! Nous sommes très heureux, nous avons travaillé avec persévérance et opiniâtreté pendant deux années ! Ce projet a élargi nos compétences, celles des élèves mais aussi les miennes !
Merci aux élèves du club (dont les anciens, qui sont au lycée), aux trois ambassadeurs, Audrey, Gaspard et Romane.
Un grand merci à Gaspard pour avoir pris la parole devant toute la France lors de la e-cérémonie !
Vive les sciences, vive le plancton, vive le Planctonium !!
Mme Prissimitzis

Ce qu’en pensent les trois ambassadeurs du club :

Audrey, élève du club depuis 4 ans :

« Cette journée a été très enrichissante, j’ai pu rencontrer de nouvelles personnes (en visio grâce à la plate-forme sur laquelle nous avons pu présenter notre projet) et élargir mes connaissances. J’avais quelques appréhensions sur le fait que le concours se déroulait en Visio, mais elles n’ont pas duré longtemps. Je me suis amélioré à l’oral grâce à cette journée, surtout que je passe mon oral du Brevet sur ce sujet en fin d’année. A la fin de la journée, j’étais très fatiguée mais je me suis beaucoup amusée et quelle joie de découvrir que nous étions deuxième ! »

Gaspard, élève du club depuis 3 ans :

 « Aujourd’hui, je me sens heureux, on pourrait penser qu’il s’agit d’une journée ordinaire. Au fond de moi,pourtant, c’est la panique, j’ai remué mes pensées. j’attends ce moment depuis 3 ans. C’est la grande finale du concours « C Génial ». C’est un mur à franchir, un roc, un cap ! Bref, nous en sommes là !

9h00 sonnante ! C’est l’heure ! Première surprise : Le quorum n’est pas atteint,  deux jurys manquent à l’appel ! Qu’à cela ne tienne, éloquents, nous nous démarquons par notre splendide présentation ! Puis c’est la deuxième présentation, le Quorum est atteint : jury ébloui ! À ce moment, nous pensions comme Balzac que » la pensée est la clé de tous les trésors. »

Nous rentrons chez nous pour suivre l’E-cérémonie de remise des prix. à 19h30, j’ attends patiemment les résultats de la finale du concours C Génial. L’attente me rend nerveux. Passif, seul devant mon écran, je me rends à l’évidence, on n’a sûrement pas gagné… Quand soudain, l’annonce irrévocable tomba ! Après une attente insoutenable, le collège Jean-Jacques Perret et notre projet « Comment le plancton peut-il sauver l’humanité ? » est nominé ! Enfin, nous sommes reconnus à notre juste valeur, nous sommes deuxième sur les trente-et-une académies ! »

Gaspard Lespinats

La SPIRUBOX sera présentée lors de la finale du concours CGénial

Le club scientifique est heureux de participer à la finale 2.0 du concours CGénial qui se déroulera le mercredi 19 mai au collège Jean-Jacques Perret puisqu’elle se déroulera par visio !

Le projet a été évalué à partir de la vidéo de présentation que nous avions réalisé. Malheureusement, les trois collégiens, Romane Dalesme, Audrey Chaton et Gaspard Lespinats n’ont pas pu faire la présentation orale devant le jury. Mais ils vont se rattraper !

le 19 mai pour le grand jour !

 

Le club scientifique participe au concours C Génial !

Les collégiens ont travaillé sur la réalisation d’une vidéo destinée à présenter notre projet autour de notre « SPIRUBOX » pour la finale académique du concours C Génial !

La recette :

  • beaucoup d’imagination pour écrire le storyboard
  • une bonne caméra
  • beaucoup de prises de vues
  • de la joie et de la bonne humeur
  • un bon logiciel pour le montage vidéo

Dans la peau d’un ingénieur !

   En visite chez TechnipFMC

Lundi 22 octobre, les 3 ambassadeurs (Louise, Lucile et Titouan) du club scientifique au concours C Génial 2018 ont quitté Aix-Les-Bains direction Paris où un chauffeur les attendait à la gare pour les emmener dans le quartier de la Défense, où se trouve le siège de TechnipFMC.

Mardi 23 octobre, après une nuit passée dans un hôtel à la Défense et un dîner dans un restaurant sur les Champs Elysées avec Alexia Criné, une jeune ingénieure, nous avions rendez-vous à 8h30 pour prendre le petit déjeuner chez TechnipFMC.

À 10h, nous avons rencontré des chefs de projets, Michel Joncour et Emmanuel Bustos, qui nous ont présenté les différents métiers et sections de travail chez TechnipFMC : il y a la section on-shore (sur terre), off-shore (en mer) et subsea (sous la mer).

TechnipFMC ne s’occupe que de l’étude, de la conception et du montage des projets tant sur le gaz que sur le pétrole. L’achat des matériaux représente 30% des investissements sur un projet, l’ingénierie 15-20% et la construction 50%.

Total construit sur la presqu’île de Yamal une usine gigantesque de gaz naturel liquéfié

Le plus gros projet de TechnipFMC est le projet Yamal, estimé à 20 milliards de dollars. TechnipFMC possède d’énormes bateaux comme le Prélude, extracteur de pétrole, mesurant 500 mètres de long et 74 mètres de large. On nous a ensuite parlé de la section pharmaceutique dont le plus gros contrat est de 300 millions d’euros. Ils ont aussi expliqué le déroulement d’un contrat.

Les différents départements de TechnipFMC sont multiples en passant du DRH à l’ingénieur, du gestionnaire de données aux chimistes.

Lors du deuxième rendez-vous de la matinée, nous avons découvert avec Monsieur Gauthier leurs bateaux et usines en réalités virtuelles. Pour clôturer cette matinée riche en connaissances et échanges, nous avons appris à diriger une grue pour mettre un pipeline à  l’eau en réalité virtuelle.

 

 

 

 

 

 

Ensuite, nous sommes allés manger dans le restaurant d’entreprise avec Mr Gautier Willy. En revenant du repas nous avons rencontré Mme Elisabeth Trinité et Mme Sophie Lambert.             .

Elles nous ont expliqué la politique de l’entreprise pour améliorer son empreinte carbone, les conditions de travail des salariés et les objectifs en matière de respect de l’environnement.

A  la fin de cette journée, notre formidable chauffeur Kad nous a emmenés à Rouen pour la visite de Flexifrance planifiée le mercredi 24 octobre.

Nous remercions les différents interlocuteurs de TechnipFMC pour leur accueil, leur goût de partager leurs connaissances et compétences professionnelles très spécifiques.

Leclerc Titouan

Direction Rouen,visite de FlexiFrance

Notre limousine !
Petite pause devant la magnifique cathédrale

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir dîné la veille dans un restaurant de Rouen avec 2 jeunes ingénieurs et Héléne Huet,  la chargée de communication de FlexiFrance, nous avons eu la chance de visiter cette usine le mercredi 24 octobre.

Située à 40 minutes de Rouen, au Trait, sur le bord de la Seine, cette usine est l’une des quatre du groupe Technip fabriquant des flexibles, et la seule en France. Cette usine en construit différents types:

les risers: des tuyaux reliant aux plateformes les équipements installés au fond de la mer.

les flowlines : ce sont les équipements posés au fond des océans.

coupe d’un flexible capable de résister à de très fortes températures et pressions et de conduire du gaz ou du pétrole

Cette entreprise a été créée en 1971 et compte 860 employés. Elle réalise environ 50 projets par an. Chaque flexible construit sera différent, donc l’usine fait du « sur-mesure » en fonction des demandes et des besoins.

                                     

 

 

 

 

L’usine est équipée d’une base offshore (sur l’eau) qui lui permet d’accueillir sur son quai de 200 mètres, environ 90 bateaux  par an. Depuis 1974, l’usine a fabriqué l’équivalent de 7000 kilomètres de flexibles et 17 000 connecteurs !

L’après-midi, après avoir enfilé nos habits de chantier, nous avons découvert toutes les machines qui permettent de déposer chaque couche pour former un tuyau. Nous avons aussi visité l’espace « recherche et développement » qui teste de nouveaux matériaux pour voir s’ils résistent aux conditions imposées.

dans la cabine d’une grue

Nous avons conclu notre visite en découvrant le quai de 200 m et nous avons même pu monter dans la cabine de contrôle d’un grutier !

Louise

Le Planctonium se déplace en Corse et remporte le 1er prix !

Nous sommes les élèves du Planctonium et nous nous sommes rendus à la finale du concours « faites de la science » pour défendre notre projet : « Comment faire du plancton un enjeu pour la planète ? »

Nous sommes partis le jeudi 7 juin 2018 en avion pour nous rendre à l’université de Corte. Nous avons affronté  nos concurrents pour nous faire une place sur le podium. Nous avons été hébergés dans des chambres pour les étudiants !

 

 

 

 

 

Vendredi 8 juin 2018 se déroule enfin la finale. Pour départager tous ces projets, 3 jurys de 3 membres passent écouter et noter les projets durant la journée. Il y a une pause à midi avec un excellent buffet : c’est l’occasion de pouvoir découvrir les autres projets, puis le concours reprend. Vers 16h00, les activités scientifiques commencent pour le plaisir de tous … dans les laboratoires de l’Université, nous avons pu faire des expériences (fabrication de slim, de savons, avec de l’azote liquide …)

Enfin, le moment décisif arrive: la remise des prix. Il y a 4 catégories différentes et nous sommes arrivés premier dans la nôtre qui était celle des « enjeux environnementaux ». En plus de la fierté que nous avons ressentie, nous avons remporté de nombreux cadeaux. Le soir, tout le monde monte à bord du petit train pour visiter la ville et ensuite aller à la soirée de gala pour tous nous récompenser de notre travail tout au long de l’année.

Le lendemain matin, tous les concurrents se sont rendus au port de Porticcio pour une petite croisière en bateau. Nous avons pique-niqué et visité les îles sanguinaires avant de reprendre la route de l’aéroport.

Texte rédigé par Jade Blanchard

Lauréats au concours C Génial !

Ce vendredi 25 mai 2018, à la Cité de l’espace à Toulouse s’est déroulée la finale nationale  du concours éducatif C Génial.

Ce concours donne l’opportunité à près de 10 000 collégiens et lycéens de monter en équipe, avec l’aide de leurs professeurs, un projet innovant dans les domaines scientifiques et technologiques. Sur les 346 projets proposés cette année, 50 ont été sélectionnés pour participer à la finale.

Si la ville rose a été choisie pour accueillir cet événement, c’est qu’elle a été labellisée Cité européenne des sciences. Durant cette journée, les jeunes ont présenté leurs travaux à un jury composé de 64 professionnels issus du monde de l’éducation et de l’entreprise. Parmi eux, des ingénieurs, des chercheurs, des techniciens spécialisés.

Nos 3 ambassadeurs du Club Scientifique (Titouan, Louise et Lucile),  ont présenté le projet du Club scientifique du collège Jean-Jacques Perret devant un jury attentif  et exigeant mais aussi à d’autres élèves et professeurs.

Notre projet « Comment faire du plancton un enjeu pour la planète? » a été reconnu par le jury.  Nous avons remporté la 1ère place
ainsi que 3 autres projets.

Le Club a gagné une imprimante 3D, ainsi que la visite de l’entreprise TechnipFMC sur Paris et Rouen.

Cette participation, riche en émotions et en découvertes nous a aussi permis de prendre l’avion, de dormir à l’hôtel et de visiter la Cité de l’Espace !

Le club scientifique remporte une belle imprimante 3D

Le 6 octobre 2018, les élèves du club scientifique ont remporté un prix attribué par la société TechnipFMC, représentée par monsieur Fabrice Deschamps, DRH de cette entreprise. Le Club a ainsi gagné une imprimante 3D, ainsi que la possibilité de visiter les sites de TechnipFMC sur Paris et Rouen.Le prix a été remis dans la Galerie Eureka de Chambéry.

Le 25 mai 2018 à Toulouse, 3 élèves du collège Jean-Jacques Perret avaient participé à la finale nationale du concours C Génial. Titouan, Louise et Lucile avaient présenté le projet du Club scientifique du collège devant plusieurs jurys et ils avaient également représenté l’Académie de Grenoble.

Notre projet « Comment faire du plancton un enjeu pour la planète ?  » fut distingué par le jury. En effet, nous avons aménagé au sein du collège le 1er observatoire d’Europe du plancton d’eau douce. C’est un lieu dédié à l’étude du plancton du lac du Bourget, mais aussi un lieu de divulgation de connaissances scientifiques auprès des jeunes scolaires et des adultes afin de sensibiliser le plus grand nombre de personnes à la préservation de ces écosystèmes si fragiles que sont les lacs alpins. Le jour de cette finale nationale, nos élèves lauréats remportèrent un prix attribué par la société TechnipFMC .

Avec Jean-Yves Maugendre Galerie Eureka, Celine Prissimitzis, enseignante, Cédric Beauvais, Evelyne Excoffon et Patrice Mateo du rectorat de Grenoble, Fabrice Deschamps DRH TechnipFMC Lyon, Jean-Michel Bassal Délégué régional AuRA de la Fondation CGénial.

Gagner cette imprimante 3D nous a donné la motivation d’aller encore plus loin dans ce projet en modélisant le plancton en 3D.  Le plancton, petit peuple invisible de l’eau mérite d’être connu auprès de tous,  y compris auprès des enfants en situation de handicap, comme les non-voyants …

C’est pourquoi nous voudrions encore une fois dire un grand merci à la fondation « C Génial » et à  la société TechnipFMC !

Rechercher un article :