Conte : La grenouille magique

     À lire ! Un conte écrit par des élèves de 6e.

.

La grenouille magique

.

     Il y a trop longtemps pour que quelqu’un s’en souvienne, un roi maltraitait son peuple. Ce roi d’une extrême beauté, était également vaniteux et malhonnête. Il avait une fille qu’il détestait à cause de sa laideur, elle s’appelait Célestine. Un jour qu’elle se pomponnait, son père vint à frapper à ses appartements :

« – Bonjour père, fit-elle en ouvrant la porte

  • Bonjour ma fille, que fais-tu ?

  • Rien, répliqua Célestine en cachant le maquillage

  • Encore à te maquiller, se moqua t-il, cela ne sert à rien, ta laideur est telle, tu me fais tâche ma fille »

Elle hurla de désespoir, bouscula son père et sortit en trombe du château. Elle alla se réfugier dans la forêt prochaine . Au bord d’un étang, les pieds dans l’eau, les larmes sur le corps, elle vit une petite grenouille :

« Oh petite grenouille, que ta peau si lisse et si verte se confond avec les nénuphars, fit-elle des sanglots dans la voix. »

Mais brusquement, la grenouille lui répondit :

« -Ce n’est rien comparé à la beauté de votre visa…

– Non, je suis laide comme tout, c’est mon père qui me l’a dit, coupa Célestine .

– Mais quel genre de père peut dire ça ?

– Le mien voyez vous, mais, vous parlez ? Questionna t-elle.

– Oui, et je te donne un don. »

Et elle croassa.

Célestine se sentit légère :

« – Tu résoudras le mystère qui plane sur ce royaume. »

Et elle disparut.

La princesse eut une vision, elle vit la grenouille qui lui disait :

« -Suis les oiseaux et tu verras un costaud. »

Elle leva la tête et aperçut un vol d’oiseaux violets. Sans hésitation, elle les suivit, marcha longtemps puis arriva devant un buisson d’une étrange couleur d’où sortit un énorme serpent. Au moment où la bête allait mordre, Célestine hurla, et un éclair doré jaillit tandis que le serpent s’écroula et mourut. Un trou se creusa alors tout seul. La princesse marcha vers lui, glissa sur le serpent et tomba dedans. Lorsqu’elle se releva après sa chute, elle s’aperçut qu’elle se situait dans une grotte sombre et terrifiante. Soudain un homme apparut et une grosse voix se fit entendre :

« – Princesse Célestine, dit la voix.

-Qui…êtes-vous ? Répondit la jeune fille.

– L’homme qui a condamné ton père.

– Expliquez je vous prie. Fit la jeune fille, terrorisée.

– Un jour que ton père était un jeune homme, il me défia devant tout le village, j’ai accepté et je l’ai terrassé, humilié. Alors il m’insulta comme on ne m’avait jamais insulté ! Je le condamnais alors à être un roi mais il devait maltraiter son peuple ou je le tuerais ! Hurla t-il sa voix résonnant dans la grotte. »

La fille ferma les yeux et eut de nouveau une vision : son père suppliant la grenouille de ne pas se confronter à l’ homme. Après ça la princesse regarda le colosse :

« La grenouille, encore elle ! »

Il s’avança, menaçant vers Célestine qui pensa à sa fin proche.

Soudain, une lumière dorée jaillit et la grenouille apparut :

« Bonjour Harold », dit-elle d’une voix nasillarde.

L’homme lâcha la princesse qui ferma les yeux . Quand tout à coup un grand BANG ! Se fit entendre. Lorsqu’elle ouvrit ses yeux, elle était chez elle devant son père qui pleurait de joie et un grand homme jeune et beau : un prince :

« – Qui êtes-vous ? Demanda t-elle étonnée.

– Celui que tu trouvais vert et lisse, répondit le prince.

– La grenouille ?

– Oui, fit son père, un sourire sur le visage.

– Le colosse qui te terrifiait : Harold, est mort, déclara joyeusement le prince, la malédiction est brisée. »

Alors il lui raconta tout : son père pouvait à présent commander son royaume avec gentillesse et bienveillance. Celui-ci dit que sa fille resterait sa fille même si elle était laide. Quant au prince, il annonça qu’il l’aimait et qu’il voulait l’épouser.

Célestine le regarda alors, toute étonnée. Elle lui sauta alors au cou et l’embrassa : des colombes l’entourèrent et elle devint la plus belle fille du royaume. Elle se maria avec le prince et ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

… Edu, Mélodie & Dieulineda

__________________________________________________

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *