Après trois années d’expérimentation sur l’évaluation de compétences, nous avons fait marche arrière sur la note. Bien que compétences et notes soient incompatibles, ce retour à une évaluation chiffrée était nécessaire. Les classes non notées se sont vite retrouvées identifiées par tous (élèves, parents, écoles des alentours) comme celles ayant des élèves en grandes difficultés. De fait, toutes les écoles du secteur nous « envoyaient » leur élèves en perdition et demandait des dérogations pour leurs « bons » élèves vers d’autres établissements. Au sein du collège une ségrégation commençait à apparaître. Pour inverser la situation, il fallait mixer les classes. Ce qui a été fait cette année. Notre choix est de former et évaluer tous les élèves par compétences. Le plus important n’est peut-être pas la note elle même. Notre objectif est donc de former toutes les classes ainsi, la note n’étant qu’une transcription d’un pourcentage d’acquis.

Tags : ,